Coronavirus: 197 nouveaux cas 161 guérisons et 3 décès    Le Président Mahmoud Abbas achève sa visite en Algérie    Foot: les dettes des clubs professionnels dépassent les 1.000 milliards de centimes    LDC : Le programme des matchs de ce mardi    Légère baisse de la production d'agrumes    Les Benhamadi condamnés    12 militaires et "des dizaines de terroristes" tués    Une Association sahraouie tient l'ONU pour responsable des crimes marocains    Le SG de l'ONU condamne "fermement"    Le dossier sera traité jeudi prochain    Seules deux femmes siégeront à l'APW de Béjaïa    Le procès de Chakib Khelil aura lieu le 20 décembre    En souvenir d'Omdurman    Belmadi quatrième    Plusieurs routes bloquées dans l'est du pays    Tentatives de relance des projets d'amélioration urbaine    Des exploitations agricoles privées d'électricité    "l'industrie musicale vit sa plus mauvaise période"    Importation de véhicules neufs : Les opérateurs dans l'expectative    Grippe saisonnière : Les pharmaciens autorisés à pratiquer la vaccination    Nouvelles de Mostaganem    Une bureaucratie remplace une autre !    Khalfallah Abdelaziz. Moudjahid et auteur : «Notre histoire doit être engagée contre l'amalgame et la déformation...»    Tout dépendra encore des recours    Le RND remporte la présidence de l'APW    L'armée d'occupation israélienne assiège une ville dans le Nord de la Cisjordanie    Le détail qui échappe à Charfi    Séminaire des chefs de mission et des délégués techniques    Purée de courgettes à la menthe    Du gluten dans votre shampooing    Kaïs Yaâkoubi satisfait    Retrouvailles inédites à Doha !    A Tierra met le cap sur Annaba    Et la relance socio-économique ?    Au bled de cocagne !    Le 11 décembre à l'Institut «Cervantès» d'Oran: Conférence en ligne sur des monuments historiques d'Oran    Le renvoi révélateur?    Aziza Oussedik en paisible retraite    Les points à retenir du Conseil des ministres    L'axe incontournable de la relance    Le bras de fer continue !    L'interaction Tamazight et l'informatique    Un riche parcours et des réalisations    7e édition des Journées du cinéma amateur    10 milliards de dollars octroyés à de faux investisseurs    L'Algérie octroie 100 millions de dollars à la Palestine    Les talibans nient les accusations d'«exécutions sommaires»    Mort du combattant anti-apartheid, Ebrahim Ismail Ebrahim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Remise de 64 décisions d'insertion professionnelle
Emploi des jeunes diplômés
Publié dans Liberté le 24 - 02 - 2020

Quelque 64 décisions d'intégration de bénéficiaires du dispositif d'aide à l'insertion professionnelle (DAIP) et du programme d'insertion sociale des jeunes diplômés (PID) ont été remises, hier, à Relizane. Les bénéficiaires, au nombre de 2 832, dont les contrats ont été déjà signés (situation arrêtée au 20 de ce mois de février), ont plus de 8 ans d'exercice dans le cadre du DAIP au 31 décembre 2019. Le directeur de l'emploi, Acimi Abdelatif, a indiqué que l'opération d'intégration des bénéficiaires des DAIP/PID s'étalera sur trois années, à savoir 2019 pour ceux ayant 8 ans et plus d'exercice, 2020 pour ceux qui en ont entre 3 et 8 ans et 2021 pour ceux ayant été placés depuis moins de trois ans. Dans la wilaya de Relizane, 5 300 employés sont concernés par l'opération d'intégration, dont 2 832 seront intégrés en 2019 et le reste en 2020 et 2021. Le nombre de postes vacants recensés par la commission de wilaya pour l'ensemble des secteurs ayant des bénéficiaires DAIP concernés par l'intégration en première phase (8 ans et plus) est de 785 postes, a ajouté M. Acimi. Les bénéficiaires continueront à percevoir leur rémunération DAIP jusqu'à leur intégration dans des postes budgétaires. "Pour éviter à ces employés de se retrouver sans rémunération pendant la procédure de leur titularisation, nous allons leur verser la contribution de l'Anem. Une fois intégrés, le secteur employeur va compléter le différentiel à compter du 1er novembre 2019 jusqu'à la date de son intégration, où il percevra un salaire de fonctionnaire", a-t-on rassuré de même source. En plus des services de l'administration locale et ceux des secteurs de la santé et de l'éducation, a-t-on fait savoir, ces opérations de titularisation toucheront également le secteur économique, à l'image de l'OPGI et des services, à l'instar des grandes entreprises économiques dont le complexe de Tayal, domicilié à Sidi Khettab.

E. Yacine


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.