15 ans de prison requis contre Zoukh pour octroi d'indus privilèges à la famille Hamel    Covid-19: des contacts en cours pour l'acquisition du vaccin dés sa disponibilité    Le documentaire "Objectif Hirak" primé en Inde    Premier League: Man City s'amuse contre Burnley    Le Maroc veut perturber une manifestation dénonçant l'agression à El Guerguerat    Football / Ligue 1 : cinq autres clubs signent la convention tripartite    Coup d'envoi d'une campagne de reboisement au niveau des structures universitaires    Zetchi donne des nouvelles de Belmadi    Energie: le gouvernement déterminé à instaurer un modèle énergétique durable    Groupe parlementaire FLN : la résolution du Parlement européen dépourvue du moindre fondement diplomatique    Lutte contre l'Islamophobie: L'Algérie réaffirme sa position "immuable"    PSG : Les mots forts de Neymar en hommage à Diego Maradona    Accidents de la route : Six décès et 253 blessés durant les dernières 48 heures    Décès de Aissa Megari : le Premier ministre présente ses condoléances    Abiy Ahmed rencontre les envoyés spéciaux de l'UA    «À Omar-Hamadi pour un résultat positif»    Ciccolini signe sa lettre de licenciement et rentre chez lui    Le Mouloudia décidé à relever le défi !    La dernière de Trump    Des membres du COA convoqués par la justice    La semaine des procès en appel à la cour d'Alger    «Tant que le virus est là, il n'y aura pas de reprise»    Saisie de 100 grammes de kif traité    7 personnes arrêtées pour des violences dans les quartiers    L'affaire de l'automobile sera rejugée    Beyoncé en tête avec 9 nominations aux Grammys, devant Taylor Swift et Dua Lipa    Réparation du grand orgue de Notre-Dame, un chantier très délicat    Cambridge lance un appel pour retrouver des carnets de Darwin «volés»    Le dernier Premier ministre élu démocratiquement emporté par le coronavirus    Le président Kaboré tend la main à l'opposition    L'OAIC confirme et précise    Vers l'extension de l'actuel accord de réduction    L'armée s'implique dans la lutte anti-Covid    Sit-in de soutien à Walid Nekkiche et aux détenus d'opinion    Les étudiants maliens en Algérie bloqués à Bamako    Abdelkader Ouali placé en détention provisoire    Des campagnes de vulgarisation pour améliorer les récoltes    Parfaite lune de miel dans un climat de tempête géopolitique    Nul sur toute la ligne    Vers la réalisation d'un théâtre de verdure et d'une bibliothèque    Lancement du concours "Ungal" du meilleur roman en tamazight    Les actrices intensifient la sensibilisation citoyenne    Secteur de l'habitat à Bouira : Les projets de logement social à la traîne    Ruines romaines de Bellimor à Bordj Bou Arréridj : Un patrimoine historique menacé    ANSEJ: Les créances des startups en difficulté rééchelonnées    Le ministre des Finances: Le problème de liquidités réglé dès décembre    Suppression de visas pour les Emirats: Le ministère des Affaires étrangères dément    Budget primitif 2021 de la wilaya: Plus de 30 milliards pour la réhabilitation du réseau de voirie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le marché d'El-Graba à Relizane démantelé
Risque de propagation du Coronavirus
Publié dans Liberté le 05 - 04 - 2020

Face au risque de la propagation du coronavirus, d'une part, et dans le cadre de la lutte contre le commerce informel, d'autre part, une vaste opération d'éradication du marché d'El-Graba a été entamée hier par les services communaux et ce, en étroite collaboration avec les services sécuritaires.
Dans ce cadre, pas moins de 50 commerçants ont été transférés au niveau du marché couvert de la cité des Grenadiers et 20 au marché couvert de Lassasse, sur les 100 commerçants qui activaient au niveau des sites informels susmentionnés.
Depuis hier, l'image qui s'offre au regard lorsqu'on se penche sur la cité populaire d'El-Graba est un spectacle que les jeunes Relizanais de moins de 25 ans n'ont jamais connu. En effet, une fois démantelé, ce marché, qui était un hideux chancre au beau milieu de la cité, montre enfin un visage dont tous les vieux Relizanais ont rêvé.
Désormais, l'espace que des centaines de commerçants avaient transformé en un bidonville apparaît dans toute son étendue. Avec la démolition de ce marché informel, c'est pratiquement l'ensemble des espaces urbains squattés qui retrouvent leur fonction naturelle. Pour y parvenir, le maire de Relizane s'est personnellement impliqué dans l'organisation du chantier.
Les plus gros travaux ayant été effectués durant une grande partie de la nuit, ce n'est qu'au lever du jour que les quelques centaines de commerçants ont découvert le spectacle. Il y a bien eu quelques tentatives de manifestation, mais l'impressionnant service d'ordre a vite fait de contenir la foule. En compensation des marchés informels, la wilaya a mis à disposition plus de 100 stands répartis à travers deux marchés disséminés aux quatre coins de la wilaya.
Seulement, il se trouve que, parmi la grande majorité des commerçants délogés, seul un petit nombre a des racines à Relizane, les autres sont le fruit d'un exode rural rampant qui, des années durant, a alimenté le tissu urbain de Relizane en main-d'œuvre corvéable et insatiable. Rien qu'au niveau du marché d'El-Graba, ils sont des centaines à activer sous des prête-noms.Bien malin celui qui parviendra à démêler cet écheveau où se planquent d'anciens élus et de nombreux fonctionnaires.
Car, malgré ses apparences disgracieuses et rebelles, ce marché était très convoité en raison des immenses revenus qu'il assurait à ses bénéficiaires. Cependant, une telle initiative n'est que salutaire, en attendant que d'autres opérations similaires se poursuivront incessamment, afin de toucher d'autres marchés informels à travers le territoire de la wilaya.

E. Y.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.