Affaire Tahkout : poursuite du procès jeudi avec les plaidoyers de la défense    Libye : Boukadoum plaide pour une solution "opérationnelle et pratique"    Le Trésor public réclame plus de 300 milliards de DA de dommages et intérêts: 16 ans de prison requis pour Tahkout, 15 ans contre Sellal et Ouyahia    FAF - Reprise du championnat: Décision finale dans une semaine    Dr Lyes Merabet: « Les citoyens sous-estiment le danger du coronavirus »    Dépistage de la Covid-19: Plaidoyer pour les tests rapides    Un laboratoire d'analyses pour chaque wilaya    Les chouhada sont revenus ce vendredi    Nouveau calendrier pour les pensions de retraite    Appel à commentaires pour l'élaboration d'une feuille de route    Le Trésor public réclame 309 milliards de DA à Tahkout et ses associés    Les walis entrent en action    Le Dr Berkani s'exprime    10 nouveaux décès, les contaminations en légère baisse    Le président Tebboune préside une réunion de travail    CONFINEMENT PARTIEL A SETIF : Le ministre du commerce donne des instructions d'urgence    DILAPIDATION DU FONCIER A ORAN : Le procès de l'ex directeur de l'agence foncière reporté    LE WALI DE TIARET RASSURE : ‘'5000 logements seront livrés le 1er Novembre prochain''    Le parquet requiert 16 ans de prison pour Tahkout, 15 ans pour Sellal et Ouyahia    Surveillance des droits de l'homme : La Minurso ne doit pas faire exception, affirme le Polisario    Le CHAN-2022 se jouera en été    Visite du ministre de l'Industrie    «Notre économie fonctionne à un niveau sous optimal»    L'évolution et les perspectives du marché à l'ordre du jour    Le MSP pour un régime parlementaire    «Les revendications politiques occultées»    Le Kremlin promet de riposter aux sanctions britanniques    L'Algérie constitue "un point d'appui" dans la perspective de renforcer les relations du Chili avec l'Afrique    Laskri annonce son boycott du congrès    Bensebaïni nommé pour le titre de joueur de la saison    Pourquoi une nouvelle république pour l'Algérie d'aujourd'hui ?    Un cycle cinématographique «Des classiques avec toi»    Le musée du Louvre rouvre, mais l'affluence est pour plus tard    Deux PME préparent leur introduction    Thon rouge : L'Algérie a pêché la totalité de son quota pour 2020    Oran : Distribution de 5000 ouvrages aux bibliothèques communales    Lancement d'un service de prêt sur réservation    Bi-nationalisme    Mali: tirs d'obus contre un camp de forces onusiennes, françaises et maliennes    Ligues 1 et 2: La reprise du championnat s'éloigne    Le groupe PSA se mobilise en Algérie    Belhadj actionne la tenue de l'AG    Derradji confiné à l'hôtel Mouradi en Tunisie    Griezmann, une reconnexion "brillante" avec Messi et Suarez    Marché automobile : le bout du tunnel ?    Le Salon international de Genève de 2021 annulé    Epopée d'un pays en construction    Beaucoup de promesses et peu de décisions concrètes de la France    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'épreuve
3e partie
Publié dans Liberté le 04 - 06 - 2020

Résumé : Après une soirée qui se prolongera jusqu'à l'aube, Naïma rentre chez elle épuisée. Elle se jette sur son lit pour dormir une bon partie de la journée. À son réveil, elle affichera une mine épouvantable. Seul un bain pourra la revigorer.
Une heure plus tard, fraîche et plus disposée, Naïma ressort de la salle de bains.
- Ah ça fait du bien un bain chaud ! lance-t-elle en entrant dans la cuisine où sa mère préparait le dîner.
Elle s'approche d'elle et lui entoure les épaules :
- Hum ! ça sent bon. Tu as dû nous préparer un festin pour ce soir.
- Un couscous. Nous sommes vendredi, tu l'as donc oublié ?
- Non, mais comme j'ai l'esprit ailleurs…
- Tu veux un café ou tu veux manger quelque chose ?
- Je préfère attendre le dîner. Un café fera l'affaire. Au fait, quelle heure est-il ?
- 16h. Tu dormais si bien que je ne voulais pas te réveiller.
- Oui. Je ne sentais plus mes jambes après tous ces défilés.
Sa mère pousse un soupir.
- Je ne sais pas ce qui pouvait te plaire sous toutes ces lumières et ces centaines de paires d'yeux qui étaient braqués sur toi.
Naïma passe une main dans ses cheveux humides :
- Moi non plus maman. Mais j'avais cette envie irrésistible de décrocher le titre.
- Et maintenant que tu l'as décroché ?
- Eh bien maintenant, je me sens plus calme.
- C'est tout ?
- Oui. Tu t'attendais à autre chose ?
- Je pensais que tu allais me ramener la lune dans tes bras.
Naïma jette un regard de reproche à sa maternelle.
- Voyons maman ! Ne te moque pas de moi !
Sa mère laisse échapper un long soupir :
- Je veux que tu ouvres un peu les yeux ma fille ! Tu as rompu tes fiançailles avec Nabil pour un jeu, songes-y.
Naïma sentit son cœur se serrer. Un sentiment de regret et de remords commençait à l'assaillir. Nabil ! Rien qu'a l'évocation de son nom, elle en était malade. Oui, finalement le sacrifice n'en valait pas du tout la peine. Au diable le titre et la gloire. Qu'en fera t-elle maintenant qu'elle a perdu jusqu'à son bonheur ?
Les larmes inonde ses yeux.
Le téléphone se remet à sonner dans le couloir.
- Va répondre, lance sa mère, c'est sûrement pour toi Naïma. Quelqu'un t'a demandé au moins dix fois aujourd'hui.
(À SUIVRE)
Y. H.
[email protected]
Vos réactions et vos témoignages sont les bienvenus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.