Tebboune subit une intervention chirurgicale réussie sur le pied droit    La demande de liberté provisoire de Rachid Nekkaz rejetée    Les procès en appel de 11 hirakistes renvoyés au 10 mars    Le détenu Mohamed Baba-Nedjar en grève de la faim    Interrogations sur le rôle de l'Anie    Nouveau procès pour le général Saïd Bey    «L'exploitation du schiste n'est pas pour demain»    Pas de marchandises à exporter, ni de navires algériens sillonnant les océans    Quand l'offre dépasse la demande    Taïeb Hafsi invité par Cap-Horizon 2054    L'huile d'olive "Dahbia" finaliste au Dubaï Olive Oil 2021    Perturbation du trafic vers Thenia et Tizi Ouzou    Les Tunisiens ne décolèrent pas    Il veut rendre à l'Amérique son rôle phare dans le monde    L'Espagne ne doit pas céder au «chantage» du Maroc    Réunion d'urgence sur les violences au Darfour    Un prêtre porté disparu dans le Sud-Ouest    Duel à distance entre l'ESS et le MCA    "La JSK n'est pas en crise"    Les Rouge et Noir visent la quatrième victoire de suite    Quatre nouveaux entraîneurs remplacés en une semaine    Les Sanafir se méfient des Aigles    Souibaah et Aiboud également forfaits à Relizane    Découvrez les bienfaits des oméga-3 !    Filets de poulet à la chapelure    Révelez votre beauté, suivez ces rituels    Vu à Alger    Le geste de Setram pour les enfants cancéreux    «Ni repentance ni excuses», tranche Paris    Cheikh Namous, un grand qui a accompagné les plus grands    A Berlin, une danseuse noire pourfend le racisme dans le ballet classique    Les villes sans cœur : l'Algérien vit comme dans un hôtel, toujours prêt à retourner dans son village !    Deux œuvres algériennes en lice    "Il n'y a qu'en Algérie où on conteste nos symboles"    Jijel : Amarrage d'un bâtiment français à Djendjen    Coronavirus : 2849 décès depuis le début de l'épidémie    La dernière Foggara de Tamentit se meurt    Récifs artificiels : en Algérie, des expériences timides    «En 1981, les Américains ont proposé l'Algérie pour le prix Nobel»    Créances impayées: La Sonelgaz sommée de sursoir aux coupures d'électricité    Football - Ligue 1: Indécision à tous les niveaux !    L'inspection régionale de la police de l'Ouest dresse son bilan: Plus d'un million de comprimés psychotropes saisis en 2020    Tlemcen - Vaccination contre la Covid-19 : des préparatifs et des interrogations    BIDEN, DIDEN ET L'UTOPIE    La pression est la force appliquée à la surface pressée    Cheikh Namous, une vie consacrée à la musique    Il était habité de la passion de savoir et de partager    Le président de la République ordonne la distribution de la copie originale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ferrahi, première recrue de la JSK
Le défenseur du RC Kouba a signé hier pour trois ans
Publié dans Liberté le 06 - 08 - 2020

Il s'agit d'un défenseur latéral gauche, âgé de 23 ans, pur produit de l'académie du Paradou.
Dans un communiqué rendu public hier sur son site officiel, la JSK a annoncé l'arrivée de Mehdi Ferrahi, qui constitue ainsi la première recrue estivale du club kabyle et qui a donc signé, hier après-midi, un contrat de trois ans au profit des Canaris.
Mehdi Ferrahi est un défenseur latéral gauche âgé de 23 ans, qui est un pur produit de l'académie du Paradou. Ayant effectué ses premiers pas dans la riche pépinière du RC Kouba, Ferrahi a rejoint ensuite, à l'âge de 12 ans, la formation du PAC au sein de laquelle il a gravi tous les échelons jusqu'en catégorie seniors, avant d'effectuer un cours passage à l'USM Bel-Abbès pour retrouver, la saison dernière, son club formateur, le RC Kouba, qui vient d'accéder de la DNA en Ligue 2 à la faveur des dernières résolutions exceptionnelles du bureau exécutif de la FAF.
Par ailleurs et s'il faut rappeler que le technicien tunisien et ses compagnons avaient rallié leur pays par route en transitant par le poste frontalier de Bouchebka (wilaya de Tébessa), ils ont été soumis à une semaine de confinement dans un hôtel touristique à Tozeur, à quelque 500 km de la capitale tunisienne, pour pouvoir rallier finalement Tunis le 12 juillet afin de profiter de quelques jours de vacances en famille. "C'est vrai que j'ai eu du plaisir à fêter l'Aïd en famille, mais je n'ai pas eu droit encore à quelques jours de vacances du fait que je suis actuellement pris par des travaux de déménagement qui n'en finissent pas", nous a confié le sympathique entraîneur de la JSK, que nous avons pu joindre hier chez lui à Tunis.
En dépit de ses journées chargées, Zelfani a quand même tenu à rencontrer son capitaine d'équipe, Nabil Saâdou, qui se trouve à Tunis depuis la mi-mars et qui s'est fait opérer des ligaments croisés dans une clinique tunisoise notoirement connue pour ses délicates interventions chirurgicales au profit des sportifs tunisiens et étrangers. "J'ai eu aussi beaucoup de plaisir à revoir Saâdou lundi dernier, et nous avons eu l'occasion de déjeuner ensemble en compagnie de Fakhri, et je peux vous dire qu'il se porte comme un charme, car il a été bien accueilli par son ancien coéquipier Lyès Chetti, qui joue actuellement à l'Espérance de Tunis, et son opération des ligaments croisés s'est effectuée avec succès, alors que sa période de rééducation et de remise en forme s'est très bien déroulée du fait que Saâdou a travaillé très dur sous la direction d'un kiné et d'un préparateur physique tunisiens, ce qui est de bon augure pour son retour sur le terrain", a affirmé le coach de la JSK. "J'avoue que Saâdou a un très bon moral, et je pense qu'il a retrouvé la plénitude de ses capacités physiques à un tel point qu'il est capable de reprendre le chemin de l'entraînement dès le mois de septembre et de profiter aisément de la préparation collective d'intersaison", dira encore Zelfani, qui espère voir Saâdou continuer à porter les couleurs de la JSK, lui qui est en fin de contrat avec le club kabyle, mais gageons qu'à 30 ans bien remplis, il gagnerait beaucoup à terminer brillamment sa carrière à Tizi Ouzou.
À propos de son club, Zelfani souhaite de tout cœur que la JSK soit réhabilitée par la FAF pour prendre part à une compétition africaine, tout en regrettant la récente décision de validation du championnat d'Algérie au moment où le championnat de Tunisie a repris ses droits depuis le week-end dernier. "La Fédération tunisienne de football a réussi son pari de relancer son championnat de Ligue 1, du fait que toutes les équipes de l'élite ont eu droit à six semaines de préparation spéciale, et les matchs se déroulent normalement à huis clos selon un protocole sanitaire strict, puisque la composante de chaque club est limitée à 35 personnes à chaque match, entre joueurs, membres des différents staffs technique, médical et administratif", dira Zelfani, qui compte revenir à Tizi Ouzou d'ici à la fin août, mais sans pour autant avancer la moindre date puisque, curieusement, la reprise du championnat algérien n'a pas encore été fixée par la FAF.
Mohamed HAOUCHINE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.