Rivière asséchée !    Le Grand Sud, cette Algérie utile    Récupération du foncier industriel inexploité: «Une première étape pour relancer l'activité économique»    Envoi de troupes de l'ANP au Sahel: Le démenti de l'ambassade de France    Football - Ligue 1: De belles affiches au programme    Ligue 2 - Groupe Est: Choc à Tadjenanet, retrouvailles à El-Eulma    ASM Oran: La volte-face de Kamel Mouassa !    Education: Le ministre renoue le dialogue avec les syndicats    Ras El Aïn et Haï Sanawber: Relogement prochain de 3.000 familles    11.015 comprimés psychotropes saisis et un réseau démantelé    Macron reconnaît: Ali Boumendjel «torturé puis assassiné» par l'armée française    El quinqui de ma grand-mère et l'antonomase    Les explications de Cevital    163 nouveaux cas, 147 guérisons et 5 décès en 24 heures    Démantèlement d'un réseau à Tipaza    Le leader en péril à Biskra    Les présidents de trois partis reçus par le chef de l'Etat    Les facteurs déterminants du cours des hydrocarbures    L'Algérie entame sa véritable course dans le processus de l'émergence    Les Soudanais autorisés à entrer en Algérie    Suspension des vols charters entre Alger et l'aéroport chinois Chengdu    RCR-USMBA délocalisé au stade de Chlef    «Mon plus grand soutien, c'est l'Armée !»    Enregistrement audio de chansons et musiques    La France reconnaît que son armée a assassiné Ali Boumendjel    Le court métrage algérien «Mania» primé    La RASD, un combat séculaire, une volonté populaire pour une défaite Inéluctable du colonialisme    Djerad: mettre en place des plateformes en ligne pour les demandes d'exercice d'activité socio-économiques    Beldjoud préside la cérémonie d'installation du wali d'El Meghaier    Le Maroc doit rendre des comptes concernant l'occupation illégale des territoires sahraouis    M. Chitour évoque les opportunités de coopération et de partenariat avec l'ambassadeur d'Espagne en Algérie    Coronavirus: 163 nouveaux cas, 147 guérisons et 5 décès    Prétendu engagement militaire de l'Algérie dans le Sahel: l'ambassade de France dément des propos attribués à Macron    Le lion change de look    Actuculte    L'Allemagne reconnaît le droit du Sahara occidental à l'indépendance    Zones d'ombre: le programme du président de la République sera concrétisé    Radiothérapie : de nouveaux centres prochainement à travers plusieurs wilayas    Indispensable neutralité    Marche des étudiants à Alger    Un ancien chef de daïra en appelle à Tebboune    La défense réclame la présence des accusés    "L'Algérie n'enverra pas de soldats au Sahel"    La Tunisie renforce ses moyens à la frontière algérienne    Relaxe pour le maire d'Afir    10.000 logements à la clé    Trois romans algériens sur la longlist    «J'ai commencé l'écriture à l'âge de 13 ans»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Derradji confiné à l'hôtel Mouradi en Tunisie
JS Kabylie
Publié dans Liberté le 08 - 07 - 2020

Ainsi, après plus de trois mois de confinement avec sa petite famille à Tizi Ouzou, l'ex-footballeur international tunisien Oussama Derradji, qui porte désormais les couleurs de la JS Kabylie, a pu finalement quitter l'Algérie vendredi passé pour regagner son pays la Tunisie, par route, du fait que les aéroports algériens et tunisiens sont toujours fermés à cause de la pandémie de coronavirus. Selon le milieu de terrain de la JSK, le voyage par route s'est bien déroulé dans l'ensemble, surtout qu'il était accompagné de sa femme et de ses enfants, mais aussi de son entraîneur Yamen Zelfani et de son adjoint Beltaïef Fakhri, encore que le trajet Tizi Ouzou-Tébessa était long, mais les formalités de passage étaient rapides au poste-frontière de Bouchebka, ce qui a permis à Derradji et à sa famille de rallier aisément la ville touristique de Tozeur, dans le Sud tunisien, à 500 km de la capitale Tunis.
Dès leur arrivée au complexe touristique Mouradi de Tozeur, les Tunisiens de la JSK ont effectué des tests de la Covid-19 qui, fort heureusement, se sont avérés négatifs pour tout le monde, et cela n'a fait que détendre l'atmosphère au sein de la famille Derradji durant toute cette semaine de confinement imposée par les autorités tunisiennes, et ce, avant de rentrer, samedi, à Tunis pour se retremper gaiement dans la chaleur particulière de l'ambiance familiale. "C'est quand même un grand soulagement que de rentrer au bercail pour passer quelques jours de vacances en famille, et ce, après une longue absence et surtout l'épreuve éprouvante de ce long confinement de trois mois en Algérie, mais il faut savoir que je reviendrai avec plaisir à Tizi Ouzou dès que la situation le permettra, car moi et ma famille gardons d'excellents souvenirs de la ville et de ses habitants", dira Oussama Derradji qui, il faut bien le souligner, a été rapidement adopté dans la ville des Genêts où il prend souvent du plaisir à sortir au centre-ville et à effectuer souvent ses achats en famille.
Dans le quartier populaire du lotissement Bouaziz de Tizi Ouzou, où il réside en famille, plus précisément à la rue Khodja-Khaled, située non loin de l'hôtel Lalla Khedidja, il faut dire que les riverains lui vouent beaucoup d'estime et de respect pour sa sympathie et sa simplicité. "Derradji, Boulahia et le Libyen Toubal, sont devenus de véritables enfants du quartier, car ils sont très respectés par tout le monde pour leur éducation et leur conduite irréprochable", témoigne un commerçant de la rue Khodja-Khaled, de surcroît grand supporter des Canaris. C'est dire qu'à trente-trois ans, l'ancienne vedette de l'Espérance de Tunis et du Club Africian, mais aussi de l'équipe nationale tunisienne, avec laquelle il a collectionné 45 sélections, est bien partie pour terminer en beauté sa riche carrière footballistique sous les couleurs d'un club aussi prestigieux que la JSK.
Mohamed HAOUCHINE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.