Arsenal : Mikel Arteta évoque le dossier Martin Odegaard    Le bilan de la pandémie de Covid-19 à 11H00 GMT    Le parquet demande la confirmation de la peine de trois ans de prison contre Kechida    La sardine et le charlatan    Un ministre au cœur de la polémique    Les propositions du mouvement El-Islah    La situation sanitaire s'aggrave    La RASD exprime sa gratitude à la Namibie    139 corps découverts dans les charniers de Tarhounah    Toujours pas de conclusions    Madoui prend le relais    La «seconde jeunesse» de Koudri    Incendie au niveau du siège    Masque anti-âge avec de la vaseline    Régime et hypertension artérielle    Gâteau au chocolat sans gluten    Flâneries, émerveillement et regrets !    Après 77 jours d'isolement à Florence, Michel-Ange et Raphaël enfin déconfinés    Vente d'un manuscrit unique sur la bataille d'Austerlitz annoté par Napoléon    Les rebelles pointés du doigt par l'ONU    Plus de 250 morts et 100 000 déplacés au Darfour    Visite d'inspection du ministre des Travaux publics : Mise en service de plusieurs infrastructures    Les souscripteurs AADL 1 crient leur ras-le-bol    Gel des importations des viandes rouges : Quel impact sur le marché local ?    Sensibilisation des éleveurs à l'insémination artificielle    Les joueurs de nouveau en grève    Mourad Karouf, nouvel entraîneur    Le MJS gèle les suspensions prononcées depuis juin 2020    Ourida Lounis. Avocate : «Nous plaidons pour la réhabilitation des victimes»    Le FFS se prononce sur le climat politique : «Les élections ne sont pas une solution à la crise actuelle»    Un an de prison ferme requis    Mohamed Baba-Nedjar transféré à l'hôpital    Acquisition de la nationalité algérienne : la longue course d'obstacles    Le procès commencera la deuxième semaine de février    Hosni Kitouni. Chercheur en histoire et auteur : «Ce qui nous importe, c'est le jugement que nous portons nous-mêmes sur la colonisation»    Abdelmadjid Guemguem, alias Guem, est décédé    De la philosophie comme remède à l'Institut français d'Alger    Koussaïla Adjrad ou quand passion rime avec fascination    APC d'Oran : Des logements vides mais difficiles à distribuer    Banque mondiale: Vers une reprise partielle de l'économie algérienne    Bouira - Covid-19 : 12 transporteurs verbalisés    Quand un vol de bétail se termine par un drame    La pâleur d'une façade    Tournoi de l'UNAF - U17 : Algérie - Tunisie, aujourd'hui à 14 h 30: Les Verts à une marche de la CAN    De nouvelles conditions imposées sur les véhicules    245 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    Abdelaziz Rahabi : «Le rapport Stora ne prend pas en compte la principale demande historique des Algériens»    Ils ont été condamnés à des peines de 2 à 6 mois : Tadjadit et ses codétenus quittent la prison    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"J'ai fait l'objet d'une méchanceté gratuite"
Ayemen Zelfani, entraÎneur de la JSK
Publié dans Liberté le 09 - 07 - 2020

Le coach tunisien de la JSK été accusé de vouloir transférer un joueur de l'ES Tunis vers un club français. Explications de l'intéressé.
Cette semaine, l'on sait que l'entraîneur tunisien de la JS Kabylie, M. Zelfani, a été accusé, lors d'une émission télévisée en Tunisie, de vouloir s'immiscer dans une affaire de transfert du footballeur international Mohamed Ali Ben Romdhane de l'ES Tunis vers un club français, ce qui a fait le buzz dans les milieux du football tunisien.
Toujours est-il que nous avons pu prendre attache, hier, avec le coach de la JSK qui se trouve en terre tunisienne depuis samedi dernier, plus précisément au complexe touristique Mouradi de Tozeur, dans le Sud tunisien à quelque 500 km de la capitale Tunis, où il est confiné pour une période de sept jours avec son adjoint Beltaief Fakhri et son joueur Oussama Derradji accompagné de sa petite famille, comme l'exigent les autorités tunisiennes, depuis la réouverture de leurs frontières. "Mais vraiment c'est du n'importe quoi", nous dira le technicien tunisien dans un grand éclat de rire. "En fait, dans une émission sportive de la chaîne tunisienne "Hannibal", un invité de l'émission, proche de l'ES Tunis, a accusé méchamment certaines personnes de vouloir transférer à tout prix le joueur international Ben Romdhane de l'ES Tunis vers un club français de Ligue 1 et cet intrus a avancé des noms dont celui de Ayemen Zelfani, et ce, à la surprise générale, alors que je n'ai rien à voir dans cette affaire surtout que je suis un entraîneur mais pas un agent de joueurs", nous a déclaré le coach kabyle.
"Personnellement, je considère qu'il s'agit là d'une méchanceté gratuite et j'ai tenu à répliquer par le biais de la chaîne de radio tunisienne "Mosaïque" mais aussi par le truchement du journal électronique "El-Koora" du Bahreïn pour démentir une information aussi fantaisiste que gratuite qui relève de la diffamation pure et simple surtout que le joueur en question a une bonne carte de visite internationale et n'a besoin de personne pour valoriser sa valeur sur le marché et favoriser son transfert vers l'étranger. Seuls ses propres agents sont le mieux placés pour défendre ses intérêts", ajoutera Zelfani qui nous a donné, en tout cas, la nette impression de ne pas avoir été contrarié par cette affaire. "Dites-vous bien qu'un tel mensonge ne m'empêche pas de dormir et je tiens à rassurer tout le monde que, depuis quelques jours, je coule des jours heureux dans ce magnifique hôtel touristique de Tozeur où je suis confiné depuis cinq jours avec Fakhri, Derradji et sa petite famille en attendant de rentrer à Tunis, ce samedi Inch'Allah, pour avoir l'immense plaisir de retrouver nos familles respectives qui nous manquent terriblement après plusieurs mois d'absence", enchaînera Zelfani dont les tests de Covid-19 sont négatifs tout comme ceux de Fakhri, de Derradji et sa famille.
"Effectivement, dès notre arrivée sur le sol tunisien, nous avons subi des tests du Covid-19 qui, Dieu merci, sont négatifs et ce, au même titre que ceux de nos compatriotes Moez Bouakaz, qui a entraîné plusieurs clubs algériens, et Karim Delhoum, l'entraîneur adjoint de l'ES Sétif qui séjournent aussi dans le même hôtel avant de rentrer chez eux", conclut Ayemen Zelfani.
Mohamed HAOUCHINE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.