La résolution du Parlement européen, une ingérence flagrante dans les affaires de l'Algérie    Energies renouvelables: M. Chitour et l'ambassadeur de Chine examinent les perspectives de coopération bilatérale    Disparition : Henri Teissier est décédé    Le président Tebboune de retour au pays prochainement    Le gouvernement sahraoui réagit aux déclarations "contradictoires" d'El Othmani    Madjer revient sur son limogeage de l'EN    VIH Sida: plus de 2000 nouvelles infections dont 150 décès en Algérie depuis 2019    Deux terroristes abattus mardi à Jijel    HACIANE (MOSTAGANEM) : Le wali inspecte la zone industrielle de Bordjia    Opep+ : poursuite des consultations pour un consensus adapté au marché pétrolier    PROGRAMME ‘'LPA'' 2018-2019 A MOSTAGANEM : Le wali préside une réunion de coordination    28 INTERVENTIONS ENREGISTREES : Alerte à l'asphyxie au gaz à Mostaganem    LE MINISTRE BELHIMER AFFIRME : "L'Algérie fait l'objet d'un flot d'agressions verbales''    Covid-19 : une prime pour indemniser le personnel du secteur de l'éducation touché    LDC : Le programme de ce mardi    L'Université Oran 2 au temps de la Covid-19 : cap sur le mode d'enseignement à distance    La FAF et Belmadi réagissent avec fermeté aux propos racistes contre Bentaleb    L'hommage du procureur à... Abassi Madani    En Afrique, le paludisme tue bien plus que la Covid-19    Joe Biden invité à un sommet de l'Otan après sa prise de fonction    Le cerveau de l'attaque de Ghazni tué par l'armée    "Ce conflit résulte d'un dérèglement des rapports politiques entre l'état fédéral et les régions"    Cinq ans de prison pour Sellal et Ouyahia    Trois ans de prison requis contre Karim Tabbou    Le procès en appel de "Mme Maya" reporté au 7 décembre    Karouf repart !    L'Algérie débutera face à la Tunisie le 15 décembre    Le CRB assure l'essentiel    Le casse-tête de l'association des supporters    Mahdi Khelfouni n'est plus    L'UGTA s'oppose à l'arrêt technique décidé par la direction    Pas de reprise du trafic le 15 décembre    La vente des billets à partir de demain    Flambée des prix de l'aliment de bétail    Le fisc peine à taxer les fortunes    «Les premières opérations de vaccination pourraient débuter en janvier»    21 décès et 978 nouveaux cas    Le procès de 14 hirakistes ajourné au 21 décembre    Le documentaire Objectif Hirak primé en Inde    À Kinshasa, le combat des amoureux du livre et de la lecture    Le positivisme, le négativisme, et mille et une choses encore    Lancement du mois virtuel des arts plastiques    Causes et conséquences des luttes historiques depuis l'indépendance    Une écriture antillaise    Fermé pendant 15 jours : Le marché d'El Hamiz à nouveau ouvert    L'Algérie condamne vigoureusement l'attaque terroriste au nord-est du Nigéria    Les Gilets Jaunes, le Hirak et l'enjeu de la démocratie    DROITURE ET BONNE FOI    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les pertes estimées à environ 3 millions de dollars par jour
Mise à l'arrêt du complexe El-Merk
Publié dans Liberté le 26 - 10 - 2020

Des équipes spécialisées de maintenance ont procédé hier à l'évaluation des dégâts subis par le site El-Merk où un incendie s'est déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi. Elles détermineront la source et l'origine de l'incident. Commenceront ensuite les travaux de remise en état des parties endommagées.
Combien de temps cela prendra-t-il ? "En fait, personne ne le sait, parce qu'on ne connaît pas encore l'ampleur des dégâts", soulignent des experts. De leur point de vue, "il se pourrait que l'incendie soit lié à une défaillance technique ou à une erreur humaine". Ils ajoutent que "si les dégâts sont importants et si de grosses pièces ont été endommagées, les opérations de réparation prendront beaucoup de temps, a fortiori en ces de temps de crise sanitaire où il est difficile d'importer rapidement des pièces de rechange de l'étranger".
Rabah Reghis, expert pétrolier, estime, lui, que "pour les spécialistes de Petrofac, la société qui avait été chargée de construire, en EPC, les installations de surface de ce champ, il faut au minimum deux mois pour déterminer la faille interne ou externe, à l'origine de l'incident, un autre mois pour proposer une solution et six mois pour l'exécution des travaux".
Et tout cela risque de perturber sérieusement la production des hydrocarbures. Pour Rabah Reghis, "El-Merk sert normalement de centre de production pour la région, traitant par jour une estimation de 98 000 barils, 29 000 barils de condensat, 31 000 barils de gaz de pétrole liquéfié (GPL)".
"Il faut ajouter à cela un train de gaz liquide naturel (LGN) d'une capacité nominale de 600 millions de pieds cubes standard par jour (environ 17,143 millions de m3", ajoute-t-il. Le Central Processing Facility (CPF) dispose également d'une capacité de traitement de 500 millions de pieds cubes standard de résidus (14,268 millions de m3). Notre interlocuteur relève également que "même si le premier train reprendra la production, les pertes pourraient atteindre près de 70 000 barils par jour, soit un manque à gagner de 3 millions de dollars par jour au prix actuel du baril".
Le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar, s'est rendu, vendredi dernier, sur les lieux pour s'enquérir de la situation des installations. Et c'est à l'issue de cette visite que la décision a été prise d'arrêter temporairement la production, le ministre ne souhaitant pas une mesure précipitée de reprise de la production. Mais pour des spécialistes, cela aura des répercussions sur le niveau de production déjà en baisse. Mohamed Arkab, le prédécesseur d'Abdelmadjid Attar, avait indiqué, lors d'une réunion du Conseil des ministres tenue en avril dernier, qu'en vertu de l'accord du 12 avril de l'Opep+ relatif à la baisse de la production en trois étapes jusqu'à avril 2022, la part des exportations de l'Algérie baissera, pour une première étape, de 241 000 barils/jour, puis de 816 000/barils/ jour à compter du 1er mai. Cette part augmentera à partir du premier juillet jusqu'à 864 000 barils/jours avant d'atteindre le seuil de 912 000 barils/jours entre janvier 2021 et avril 2022.

Youcef Salami


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.