Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des locaux et des terrains au profit des start-up
Le dossier au menu d'un conseil de l'exécutif de AIN TEMOUCHENT
Publié dans Liberté le 31 - 10 - 2020

Le wali a promis d'être à l'écoute des préoccupations et des besoins des jeunes et de leur fournir tous les moyens nécessaires pour les aider et les assister en vue d'une meilleure maîtrise de leurs projets.
L'emploi des jeunes a été au menu d'un conseil de l'exécutif de la wilaya de Aïn Témouchent, tenu il y a quelques jours sous la présidence du wali Mohamed Moumen.
La réunion a été consacrée à l'étude et à un large débat sur la situation de l'emploi des jeunes, notamment lorsqu'il s'agit du suivi des entreprises émergentes (start-up) dans leurs activités créatives et innovantes, afin de mettre des mécanismes et méthodes efficaces qui puissent garantir l'accompagnement des jeunes et de tous les porteurs de projets dans leur créativité et leur innovation, dans le but d'assurer également toute aide à la recherche de solutions à leurs problèmes.
En effet, après la présentation de la situation de l'emploi dans la wilaya par le directeur de l'emploi, en présence d'un groupe de jeunes chefs de start-up qui exercent localement, ceux-ci ont, à leur tour, exposé leurs projets novateurs.
Le wali a tenu à rappeler que la nouvelle orientation vers les entreprises émergentes est inévitable, dans le seul et unique intérêt de l'économie individuelle et nationale. Le premier responsable de la wilaya a saisi cette occasion pour rappeler que les portes de l'administration et des institutions publiques demeureront grandement ouvertes et seront à l'écoute des préoccupations et des besoins des jeunes, notamment ce qui touche à leur emploi, afin de leur fournir tous les moyens nécessaires dans le but de les aider de maîtriser leurs projets, même lorsqu'il s'agit de l'attribution de terrains ou de locaux à leur profit, ou toute aide ou subvention de l'Etat pour la réussite de leurs projets, qu'ils soient dans les domaines scientifiques, de services, de l'électronique préventive, des ressources en eau, du service électronique rapide dans le monde du transport et bien d'autres entreprises émergentes qui visent à soutenir l'économie nationale et le service public.
À titre de rappel, la wilaya dispose de locaux inoccupés qui seront mis officiellement à la disposition des entreprises émergentes si leurs propriétaires le souhaitent, au même titre que les terrains du foncier industriel qui seront mis à leur disposition, que ce soit dans les deux zones industrielles de Aïn Témouchent et de Tamzoura ou dans les zones d'activités implantées à travers les différentes communes de la wilaya.
L'université Belhadj-Bouchaïb a lancé en 2019 une dizaine de start-up. Le directeur de l'entrepreneuriat de Aïn Témouchent, Dr Zakaria Sari Hassoune, avait assuré en janvier 2020 avoir accompagné au cours des trois dernières années au moins 50 petites entreprises innovantes. Début 2020, cette structure accompagnait 20 microprojets émergents dans sa dernière phase pour obtenir un soutien financier des institutions bancaires après acceptation des dossiers par l'Ansej (Agence nationale de soutien à l'emploi des jeunes).
M. LARADJ


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.