Conseil des ministres: Le projet d'ordonnance sur le Régime électoral adopté    Environnement hostile    Comment vaincre l'échec ?    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    Abderrahmane Benkhalfa: «Passer à une stratégie de lobbying international»    Ligue 1 - Mise à jour: Le CRB avec quel état d'esprit ?    MC Oran: Un statut à fructifier    ASO Chlef: Un club à la dérive !    Chlef: Sept morts et trois disparus dans des inondations    Tizi Ouzou: Un véhicule prend feu, 7 personnes brûlées    Constantine: Trois morts et deux blessés dans un accident de la route    Les efforts de l'Etat nécessitent une contribution des différents partenaires    Les partis politiques s'y préparent    Abrégée et interdite aux femmes et aux enfants    130 nouveaux cas confirmés, 03 morts et 118 guérisons    C'était un certain 08 mars 2007    Une campagne prématurée    Le vieux rêve prend forme    Le MCO rejoint l'ESS en tête    Ramos a trois semaines pour trancher    Brèves Omnisports    Les armes de la cyberguerre    La fabrique des mensonges!    Un webinaire international organisé mercredi    Le président Tebboune présente ses condoléances    Cinq personnes tuées dans une embuscade au nord du pays    Un réseau de narcotrafiquants démantelé    La mairie de Mizrana fermée    Les propriétaires réinvestissent la rue    La Dgsn célèbre la Journée internationale de la femme    «Les femmes ont joué un rôle décisif dans l'histoire de l'Algérie»    «Le vieux renard» revient à bouzeguène    Le double combat de la femme algérienne    Formation sur la fabrication de fromages au profit de la femme rurale    Sabri Boukadoum en visite au Togo    Entrepreneuriat féminin: un concours pour valoriser les femmes créatrices de richesse    CAN-2021 (U17) : "L'EN attend toujours l'autorisation pour s'envoler au Maroc"    Pour un manifeste des femmes algériennes    Futur parti pour une majorité présidentielle?    La militante sultana khaya victime d'une tentative d'élimination physique    Le Président Tebboune présente ses condoléances à son homologue sahraoui suite au décès de sa mère    Ligue 1 CRB-CSC : le Chabab pour renouer avec la victoire    L'heure du bilan    Actuculte    Scènes de guérilla urbaine après l'arrestation d'un opposant    Au moins 90 morts dans des combats à Marib    Mechichi tente l'apaisement    Le «tintamarre» Yasmina Khadra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'OAIC tente de diversifier ses fournisseurs
Importation de blé
Publié dans Liberté le 22 - 11 - 2020

La France vient de remporter une grosse commande de l'Algérie portant sur la livraison d'environ 600 000 tonnes de blé, dans le cadre d'un avis d'appel d'offres lancé, récemment, par l'Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), selon le site hexagonal Terre-net Média. Ces achats de blé ont été effectués au prix de 274,50 dollars la tonne, contre 275 dollars la tonne un mois plus tôt.
L'OAIC aurait ainsi obtenu un meilleur prix. Sur le marché international, les prix du blé restent très volatils en ces temps d'incertitude économique à l'échelle planétaire. Ils ont connu "une hausse, jeudi dernier, suite à un recul de la monnaie américaine", rapporte l'agence britannique Reuters.
Cet avis d'appel d'offres, une procédure de sélection, a mis en compétition plusieurs producteurs de céréales, dont la France, un gros fournisseur de blé à destination du marché algérien. Dans cette compétition, la France aura joué "serré", proposant un prix plus compétitif. Terre-net Média a d'ailleurs noté que les opérateurs des marchés céréaliers, notamment en France, attendaient avec impatience les résultats de cet avis d'appel d'offres.
Et d'ajouter : "Le blé français semblait en bonne position." Il est, par ailleurs, précisé dans l'avis d'appel d'offres en question que le blé commandé sera livré en "deux périodes, à savoir du 1er au 15 janvier et du 16 au 31 janvier 2021". L'Algérie reste un grand importateur de blé dans le monde, elle peut importer environ 6,8 millions de tonnes de blé au cours de la campagne de commercialisation 2020-21, selon le Département américain de l'agriculture (USDA). Le volume importé devrait ainsi augmenter de 15,3 %. Il faut noter que cette dernière prévision reste teintée d'incertitudes en raison de la baisse des réserves de devises étrangères du pays.
En 2019, la facture d'importation des céréales avait atteint 2,7 milliards de dollars. La production de blé étant encore faible dans le pays, les importations resteront incompressibles pour encore de longues années. Face à cela, le pays ne peut qu'espérer que les cours du blé soient bas sur le marché pour faire baisser cette facture, en faisant jouer la concurrence sur le plan des prix. D'ailleurs, l'Office algérien interprofessionnel des céréales semble avoir pris récemment ce cap, en envisageant de modifier ses conditions d'importation de blé.
En effet, l'Office projette d'élaborer des appels d'offres moins exigeants en ce qui concerne la limite des taux de grains punaisés pour le blé à haute teneur en protéines. Ce faisant, l'OAIC élargit le spectre de la concurrence des fournisseurs de blé, espérant obtenir des prix plus bas à l'importation. En révisant les règles d'éligibilité pour l'importation, définies dans les cahiers des charges, l'Office ouvrira la voie à beaucoup plus de soumissionnaires intéressés par le marché algérien du blé, notamment aux producteurs de la mer Noire.

Youcef Salami


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.