«Je suis contre le projet d'autoroutes à étages à Alger»    La Cour suprême approuve le pourvoi en cassation    Les "entorses" à la justice dans l'affaire Karim Tabbou    Enfin libre    Sonatrach ouvre des discussions sur les contrats gaziers    Un programme d'urgence pour atténuer l'impact du stress hydrique    Conférence internationale sur la protection sociale    Nouveau tir d'un missile balistique    Douze ans après, Yahia Chérif de retour au RC Kouba    Paqueta augmente la charge de travail    Le Libyen Shuhoub Abdulbasit au sifflet    Quand les parents et les enfants jouent avec la mort    Raccordement de plus de 450 foyers au réseau d'électricité en deux mois    SmaIl Yefsah L'inoubliable voix    Ken Loach a opté pour "La Bataille d'Alger"    Grande rencontre sur la microentreprise    Constantine contredit Medaouar    Les Algériennes pour prendre option    Barcelone pour redémarrer, Manchester pour se rassurer    La colère du FFS    Astuces pour une meilleure visibilité    Le Premier ministre confirme    Entre fermeture et menus réduits    Saisie de 6 263 unités de produits pyrotechniques    L'état d'exception : une dictature constitutionnelle ?    Branle-bas de combat chez les partis    Dbeyba et ses alliés font tout pour se maintenir au pouvoir : Doutes sur les élections du 24 décembre en Libye    Editions Média-Plus. Ici, on noya les Algériens de Fabrice Riceputi : Silence, on tue des Algériens    Jaoudet Gassouma-écrivain, journaliste, plasticien, réalisateur et enseignant : «Mes sujets sont en quête de reconstruction et de résilience»    Premier ministre: L'Algérie déterminée à accélérer les réformes structurelles    Une union truffée de non-dits    JS Kabylie: Toujours les mêmes ambitions    Filière lait: Les producteurs appellent à une solution concernant la marge bénéficiaire    Hamdoullah dima la baisse !    Des rejets «excessifs et arbitraires»    La Tunisie sollicite l'aide de l'Algérie    L'armée française tue une femme pendant une poursuite    Neuf éditions déjà!    La nuit du pétard    Les pétards ont «mis le feu»    Les dirigeants unis contre l'enquête, pour maintenir l'impunité    Des émissaires de Sassou Nguesso en mission de «conciliation»    Les clubs déclarent la guerre à Newcastle    Virée au Palais de justice    La face «cachée» du «Bâtiment»    Belabed appelle à inculquer la lecture aux enfants    Documentaire sur la solidarité Algéro-Chilienne    Assia Djebar: le manuscrit inachevé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Comment redevenir performant à domicile ?
MCO
Publié dans Liberté le 11 - 07 - 2021

Pour être sorti indemne du piège béchari, où il fallait résister aussi bien à la chaleur suffocante qu'aux assauts de la JS Saoura, le Mouloudia d'Oran envisage désormais avec un peu plus de confiance la réception de l'Entente de Sétif, ce mardi au stade Ahmed-Zabana. À 10 points du leader, mais encore à 4 points du 3e au classement chez lequel il a quand même obtenu 1 point, jeudi dernier, le MCO croit fermement en ses chances de pouvoir finir cette saison sur le podium, à condition, toutefois, de ne plus perdre de points en route tout long de ce dernier sprint dans une ligne droite qui compte 8 actes de championnat.
Et c'est principalement à domicile que "ce" Mouloudia doit, d'abord, se montrer plus solide, plus performant et moins fragile. Or, lors de ses 4 rencontres à domicile face à 4 mastodontes du circuit national, le MCO a déjà laissé échapper 7 points après un nul blanc (0-0) à Zabana face à la JS Kabylie, une autre parité (1-1) face à l'USM Alger et une lourde défaite (0-3) face au Chabab de Belouizdad. Une seule victoire face au MCA, obtenue in extremis grâce à un retourné acrobatique invraisemblable de Hichem Nekkache à 5 minutes du coup de sifflet final rend, d'ailleurs, ce bilan moins dramatique, mais tout aussi négatif avec 5 obtenus et 7 perdus sur les 12 mis en jeu.
En attendant la réception de l'Entente, le staff technique du MCO devra, donc, trouver les solutions pour rééquilibrer son équipe et la rendre, si possible, imperméable aux fulgurances des attaquants de poche sétifiens, tout en trouvant la formule offensive idéale à même de mettre fin à ce manque de percussion si handicapant à domicile. Tout un programme, en somme, que le jeune Abdellatif Bouazza tentera de mettre en application afin de ne pas avoir à revivre le cauchemar de la déroute face au CRB ou encore à l'énorme déception qui a accompagné le semi-échec face à l'USMA.

Rachid Belarbi


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.