7 ans de prison ferme requis contre Ali Ghediri    Metz : Boulaya fait son retour face au PSG    300 milliards de dinars en deux ans    La mise au net de Amar Belani à l'ambassadeur du Maroc    L'ONU très inquiète des expulsions d'Haïtiens par Washington    Une demi-victoire pour Trudeau, réélu mais toujours minoritaire    Quelles prérogatives pour les élus ?    Niger-Algérie à Niamey à 17h    Séminaire pour les arbitres d'élite    15 joueurs déjà engagés    NAÂMA, MOSTAGANEM, RELIZANE , EL-TARF , JIJEL    Un pas vers l'école numérique    1 mort et 14 blessés    Hatab Sarajevo traduit en anglais    Focus sur le cinéma espagnol contemporain    La crédibilité se gagne sur le terrain, pas dans les communiqués de condoléances !    Les prix poursuivent leur hausse    "Le remaniement de l'effectif de la JSK peut être un avantage pour les FAR"    Un stage en Tunisie pour préparer l'Asec Mimosa    Tentative de putsch avortée au Soudan    Le Parlement vote une motion de censure contre le gouvernement    Saïed maintient les mesures d'exception    Inondations et villes bloquées    La forêt, un gisement inexploité    877 employeurs concernés à M'sila    La justice se saisit du dossier    Un sénateur du FFS exige la libération des détenus politiques    Rencontre avec Saïd Boutadjine autour de l'oeuvre katébienne    «Un centre de recherche dédié à la science et à la technologie en projet»    Tipaza: L'autoroute Bou Ismaïl-Zeralda fermée à cause de la pluie    Suppression des pénalités de retard des cotisations à la CASNOS    Où sont passés les indépendants ?    Le SNAPO met en garde: Réticence des citoyens à se faire vacciner     Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    Quel avenir pour les entreprises publiques ?    Le gouvernement impulse une nouvelle dynamique    Tebboune tient son engagement    Les paradoxes d'une rentrée    Des partis politiques à la traine    Intense activité pour Lamamra à New York    un conseil national du tourisme?    Quelle solution outre que la révision des salaires ?    Koeman tire sur ses joueurs    L'événement est reporté pour le 2 octobre    Appel à candidatures    Ces chanteuses kabyles qui ont bravé les tabous    Le FFS appelle à renforcer les prérogatives des élus locaux    Justice: Le procès de l'ancienne ministre Houda Feraoun reporté    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les prix du gaz montent
SOUTENUS PAR LA REPRISE ECONOMIQUE
Publié dans Liberté le 13 - 07 - 2021

Le marché international du gaz se détend avec des prix en forte hausse, notamment sur le marché européen et asiatique, ce qui est une bonne nouvelle pour les exportateurs de gaz, dont Sonatrach.
En effet, le second trimestre 2021 a connu une "explosion des prix spot du gaz en Europe et en Asie", selon le dernier rapport de Cedigaz, un organisme international spécialisé dans la collecte et l'analyse de données sur le gaz.
En ne considérant que le deuxième trimestre, le prix spot européen est passé de 1,7 dollar le million de BTU en 2020 à 8,6 le million de BTU en 2021, contre le niveau d'avant-crise de 4,3 dollars le million de BTU en 2019.
Le prix spot moyen de l'Asie du Nord-Est a également bondi de 2,2 dollars le million de BTU en 2020 à 9,6 dollars le million de BTU en 2021, comparativement à 4,9 dollars le million de BTU en 2019. Le prix américain Henry Hub est passé, lui, de 1,8 dollar le million de BTU à 2,9 dollars le million de BTU, comparativement à 2,5 dollars le million de BTU en 2019.
Cedigaz relève dans ce rapport qu'en Europe, la "flambée des prix spot" s'explique en particulier par "la reprise économique et un printemps très froid", alors que les stocks sont bas, des problèmes opérationnels rencontrés sur une unité de traitement en Norvège, ainsi que "la flambée du prix du carbone" qui a encouragé la consommation de gaz au "détriment" du charbon.
En Asie, est-il mentionné dans le document, les prix ont "augmenté encore plus rapidement" que les prix spot européens en raison, notamment, du "rebond de la demande industrielle et électrique chinoise, de la hausse des prix du pétrole et des pannes d'approvisionnement sur certaines usines de GNL en Australie et en Indonésie".
Les prix des contrats de long terme indexés sur le prix du pétrole suivent également une tendance à la hausse, sous l'impulsion des prix du pétrole qui ont atteint 64 dollars le baril en moyenne au premier semestre 2021, contre 44 dollars le baril au dernier trimestre 2020.
L'influence des prix du gaz indexés au prix du pétrole, très importante dans les contrats asiatiques, reste déterminante en période de tension, font observer les experts de Cedigaz. Au Japon, le prix moyen est estimé à 8,5 dollars le million de BTU en juin, contre 8 dollars le million de BTU en mai et 7,5 dollars le million de BTU en avril.
Il est expliqué dans ce rapport qu'en raison de la "flambée inattendue des prix spot, ces derniers ont dépassé le prix indexé en juin et ont même récemment atteint la parité pétrole".
Dans un contexte de reprise économique, les perspectives s'annoncent prometteuses pour le marché mondial du gaz où les courbes des cours à terme indiquent des prix "durablement très élevés au second semestre de cette année, dans un contexte de forte demande en Asie, tirée par la Chine", note Cedigaz.

Youcef SALAMI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.