Une légende du Milan AC encense Bennacer    Burkina Faso - Malo : "Je ne vois pas pourquoi je devrais trembler face à l'Algérie"    "LE MAROC EST ALLE TROP LOIN..."    La Libye organise son premier forum sur la sécurisation des élections    "Notre monde est loin d'être parfait"    Cour de Blida : le verdict final dans l'affaire Hamel et Berrachedi rendu le 7 novembre    Détention provisoire prolongée pour Fethi Ghares    Zerouati en colère contre le bureau fédéral    Nadjib Amari rejoint officiellement le CR Belouizdad    Les syndicats de l'Education sceptiques    Un sujet d'une brûlante actualité    Deux ouvrages sur le 17 Octobre 1961 réédités en France    Tribunal de Sidi M'hamed : report au 15 novembre du procès de l'ancien ministre Mohamed Hattab    Salon national des arts plastiques Tikjda de Bouira : Un carrefour de rencontres intergénérationnelles    L'éthiopienne Gidey pulvérise le record du monde    L'Algérien Yacine Chalel 24e sur l'Omnium    «Empêcher les tenants de l'argent sale d'infiltrer les élections»    Le Royaume-Uni bat en brèche les thèses marocaines    Les deux vaccins recommandés par les spécialistes    Volaille et légumes en terrine    Cours de soutien : un phénomène qui prend de l'ampleur    Le Maroc menace le journal français l'Humanité    L'ALC demande que la présidence du Conseil souverain soit confiée à des civils    Intempéries dans la capitale : Une femme emportée par les crues, et une autre portée disparue    AG de l'UNAF : Amara élu vice-président    Projet de loi de finances 2022 : Le prix référentiel du baril fixé à 45 dollars    Barça : Koeman chahuté par les supporters après le Clasico (Vidéo)    Suppression des modalités de retard de paiement des cotisations: La CNAS lance une campagne de sensibilisation    Chlef: Les assurances du directeur de l'ANADE    Tebboune préside l'ouverture de l'année judiciaire: Accorder au pouvoir judiciairela place qui lui sied    Pain et imaginaire populaire    L'escalade du ciel et les contradictions    Du pain en temps de paix...    Il sera présenté les 16 et 17 novembre à l'institut Cervantès d'Oran: Un annuaire sur l'évolution de l'espagnol en Algérie durant les 30 dernières années    115 Listes de candidatures déposées    Le FLN a 67 ans    La faillite des agendas d'outre-mer    «Startupeurs, nous sommes avec vous»    Chasse aux dealers    Ce que risque le maire    Et si l'Algérie s'y mettait?    Plus d'une quinzaine de conférences et workshops y seront organisés.    Le jour où la Chine retrouva l'ONU    L'ambassadeur Sofiane Mimouni reçu par Antonio Guterres    "Nous ne parlons du salaire que par rapport au pouvoir d'achat"    La riposte de la rue...    Concert de musique chaâbie avec Hakim Bouzourene    Concours de la langue coréenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le "tiktokeur" Rayfa condamné à 8 mois de prison ferme
Il avait appelé à "rayer la Kabylie de la carte"
Publié dans Liberté le 14 - 09 - 2021

L'auteur de la vidéo incitant à la violence et à la haine depuis Annaba après le meurtre abject dont a été victime Djamel Bensmaïl, le 11 août dernier, a été finalement condamné à 8 mois de prison ferme et à 100 000 DA d'amende, apprend-on auprès de Me Adel Messaoud, chef du bureau local de la Ligue algérienne des droits de l'Homme.
Rappelant que le mis en cause, un repris de justice notoire de 32 ans, faisant l'objet de plusieurs plaintes, est sous mandat de dépôt depuis le 22 août, Me Adel Messaoudi a indiqué que ce verdict vient répondre positivement aux attentes de la Ladh qui a toujours défendu le principe selon lequel aucun discours discriminatoire ou haineux, d'où qu'il vienne, ne devrait être toléré.
Cet avocat a, par ailleurs, adressé à la presse un communiqué de la Ligue dénonçant "les régionalistes, les racistes et les porte-voix de la fitna", qui ont transformé, depuis quelque temps, les réseaux sociaux en une véritable tribune pour déverser leur venin. "Il ne se passe pratiquement pas un jour sans que des polémiques à caractère raciste et haineux soient lancées. Certaines parties nuisibles aux intérêts suprêmes du pays ont investi ce créneau à travers une armée de faux comptes servant à alimenter les polémiques pour tenter d'allumer le feu de la fitna", accuse l'auteur du communiqué.
Cela avant d'appeler les autorités à "lancer l'observatoire national de prévention de la discrimination et du discours de la haine créé en vertu de la loi 20-05 d'avril 2020. Un organe plus que jamais nécessaire pour venir à bout de ces attaques qui tentent de diviser les enfants d'un seul et même pays, que nos ancêtres chouhada ont défendu sans aucune distinction ni aucune forme de régionalisme".
Et d'annoncer qu'en attendant le lancement dudit observatoire national, une commission interne pour la lutte et la prévention contre la discrimination et le discours de haine a été mise sur pied par la Ladh. "Cette commission est composée du professeur Abdelali Haha, en tant que président, d'Adel Messaoudi, en tant que vice-président, ainsi que du Dr Ali Moussaoui, de Mes Lakhdar Bensaïd, Ahmed Hidjazi, Abdelkrim Ben Labed, Fayçal Kebir, en qualité de membres, conclut l'auteur du communiqué.

A. Allia


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.