Des vents forts sur des wilayas côtières de l'Est du pays lundi    Crisis Group: Washington doit intégrer dans son discours le droit des Sahraouis à l'autodétermination    Arrivée du Président de l'Etat de Palestine à Alger    Coupe arabe 2021 de la Fifa: L'Egypte et l'Algérie ont réalisé de belle prestations    Affaire Fethi Ghares : Procès reporté au 12 décembre    Le difficile démarrage    Sit-in des bénéficiaires des logements AADL    "Notre participation a été un succès"    Patchwork d'alliances pour la gestion des APC    Est-ce la fin des mesures de rétention contre le Liban ?    Le président Tebboune préside aujourd'hui une réunion    Le Ballon d'Or 2020 finalement attribué à Lewandowski ?    Pourquoi ça bloque    La construction de logements en plein boom    Ce qui va changer pour voyager en France    Plus de 240 enfants handicapés accueillis par les établissements spécialisés    Le moudjahid Hadj Ziane Mohamedi n'est plus    Magra coule, Médéa propulsé !    Report du procès en appel de Abdelkader Zoukh    Unifier les efforts pour lutter contre le terrorisme    Les Canaris s'entraînent enfin à... l'ESHRA    La confirmation de Pinnick    Démantèlement d'une bande de trafiquants de psychotropes    Plus de 390 tonnes de produits alimentaires saisis dans un dépôt non déclaré    Repêchage du corps emporté par les eaux pluviales à Mediouna    La légende Saïd Mekbel    Le coup d'envoi demain à Boumerdès    Avant-première de Sœurs de Yamina Benguigui à Tunis    La menace Omicron    Les Sudistes croient à la remontada    L'attaque dans le centre du Mali, une atteinte grave aux droits de l'Homme    Fiesta «flamenca»    Ligue 2: Le réveil des mal-classés    Sidi Bel Abbès: Transport privé - transport public : «le SMOG»    Comparaison est parfois raison    Visite d'une délégation de diplomates et ministres africains et arabes    La colère de Tebboune    La justice autorise une manifestation contre les bases militaires    Les Gambiens élisent leur président    Le cadeau empoisonné des nouveaux élus    Des bombes livrées en 2016 à l'Arabie et aux Emirats par la France    Le FFS reprend sa majorité à l'APW    Une nouvelle génération des démocrates    La rupture?    Des blocages partout    Hommage à Pilar Bardem    Des films et une installation pour sensibiliser à la cause    Plus de 1.200 objets issus du film mis en vente    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des relaxes et des mandats de dépôt pour les hirakistes
ARRÊTES LE 5 OCTOBRE DERNIER
Publié dans Liberté le 09 - 10 - 2021

Arrêtés en marge du 33e anniversaire des événements du 5 Octobre 1988, plusieurs activistes ont été présentés, jeudi, devant la justice. Selon le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), les 14 personnes arrêtées mardi dernier à Tizi Ouzou ont été relâchées après leur comparution immédiate devant le juge du tribunal de Tizi Ouzou qui a prononcé deux relaxes et 12 condamnations à deux mois de prison avec sursis.
À Alger, et selon la même source d'informations, Abdelli Zouhir Abdeljalil, arrêté lundi dernier chez lui, a été placé sous mandat de dépôt par le juge d'instruction du tribunal de Baïnem, alors que la figure du Hirak estudiantin, Abdenour Aït Saïd, arrêté, lui aussi, le 5 octobre et placé en garde à vue, a été présenté devant le procureur du tribunal de Sidi M'hamed d'Alger qui a décidé de le placer sous contrôle judiciaire.
À Béjaïa, l'ancien policier Zahir Moulaoui a vu sa garde à vue prolongée. Il avait également été arrêté mardi dernier, avec plus d'une dizaine d'autres citoyens qui ont été relâchés le jour même. Le procès de Miloud Lakhdari a été renvoyé au 14 octobre prochain. Placé en garde à vue mercredi dernier par le juge d'instruction du tribunal de Saïda, il a été présenté ce jeudi devant le procureur.
À Ouargla, Réda Zouaouid a été condamné à un an de prison ferme avec mandat de dépôt en comparution immédiate, le 5 octobre dernier. Il avait été arrêté le matin du même jour devant le lieu de son travail à la société Sonatrach base 24 à Hassi Messaoud, rapporte la page Facebook du CNLD.
À Boumerdès, la justice a condamné Sohaïb Chaouchi et Aïssa Saïd à cinq mois de prison ferme sans mandat de dépôt, tandis que trois autres militants du Hirak ont écopé de trois mois de prison avec sursis, après leur comparution immédiate devant le tribunal de Bordj Menaïel.
À Batna, Yacine Merchiche, responsable du bureau local du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) et membre du conseil national du parti, a été placé sous mandat de dépôt. Il avait déjà été placé en garde à vue alors qu'il s'était présenté au commissariat de police après son placement sous contrôle judiciaire, il y a plus d'une semaine.
Cinq autres militants de Batna, arrêtés durant la deuxième quinzaine de septembre dernier, sont toujours sous contrôle judiciaire. Pour rappel, près de 70 arrestations ont été enregistrées mardi dernier dans une dizaine de wilayas selon le CNLD.
Par ailleurs, le procès de 11 hirakistes d'Oran, programmé d'abord pour le 4 octobre, a été renvoyé au 25 du même mois. Ils sont poursuivis pour attroupement non armé, atteinte à la personne du président de la République et outrage à corps constitués. Quant au procès des détenus du 24 mai dernier, il est programmé pour le 26 octobre prochain au tribunal d'Akbou.
Les huit militants du MAK sont poursuivis pour outrage à corps constitués, utilisation de la violence sur les agents de l'ordre public, atteinte à l'unité nationale et attroupement armé.

SAïD OUSSAD


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.