Micro-entreprises: Tebboune ordonne l'organisation d'un salon international début 2022    Tebboune valorise l'amélioration du débit internet réalisée depuis 2020    Le Cameroun dans l'incertitude    Ligue 1 (6e journée) : L'O Médéa nouveau leader    Real : Benzema donne de ses nouvelles    Championnat d'Afrique de karaté : 10 Algériens en finales et 13 médailles décrochées    Des vents forts sur des wilayas côtières de l'Est du pays lundi    Crisis Group: Washington doit intégrer dans son discours le droit des Sahraouis à l'autodétermination    Arrivée du Président de l'Etat de Palestine à Alger    Coupe arabe 2021 de la Fifa: L'Egypte et l'Algérie ont réalisé de belle prestations    Affaire Fethi Ghares : Procès reporté au 12 décembre    Est-ce la fin des mesures de rétention contre le Liban ?    Patchwork d'alliances pour la gestion des APC    Pourquoi ça bloque    Le difficile démarrage    Sit-in des bénéficiaires des logements AADL    Le président Tebboune préside aujourd'hui une réunion    Le Ballon d'Or 2020 finalement attribué à Lewandowski ?    "Notre participation a été un succès"    Ce qui va changer pour voyager en France    La construction de logements en plein boom    Plus de 240 enfants handicapés accueillis par les établissements spécialisés    Le moudjahid Hadj Ziane Mohamedi n'est plus    Report du procès en appel de Abdelkader Zoukh    Unifier les efforts pour lutter contre le terrorisme    Les Canaris s'entraînent enfin à... l'ESHRA    Résultats    Démantèlement d'une bande de trafiquants de psychotropes    Plus de 390 tonnes de produits alimentaires saisis dans un dépôt non déclaré    Repêchage du corps emporté par les eaux pluviales à Mediouna    La légende Saïd Mekbel    Le coup d'envoi demain à Boumerdès    Avant-première de Sœurs de Yamina Benguigui à Tunis    L'attaque dans le centre du Mali, une atteinte grave aux droits de l'Homme    Fiesta «flamenca»    Visite d'une délégation de diplomates et ministres africains et arabes    La colère de Tebboune    La justice autorise une manifestation contre les bases militaires    Les Gambiens élisent leur président    Le cadeau empoisonné des nouveaux élus    Des bombes livrées en 2016 à l'Arabie et aux Emirats par la France    Le FFS reprend sa majorité à l'APW    Une nouvelle génération des démocrates    La rupture?    Des blocages partout    Hommage à Pilar Bardem    Des films et une installation pour sensibiliser à la cause    Plus de 1.200 objets issus du film mis en vente    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Plaidoyer pour un ajustement du système des retraites
CONFERENCE DU CNESE SUR LA PROTECTION SOCIALE
Publié dans Liberté le 24 - 10 - 2021

■ Les participants à la conférence internationale sur la protection sociale, organisée mercredi dernier par le Conseil national économique, social et environnemental (Cnese), recommandent d'apporter des ajustements au système de retraite algérien, "de manière à être en adéquation avec des modèles similaires (systèmes de répartition) dans le monde et en prenant en compte les spécificités nationales, mais aussi les différents changements tels que ceux qui s'opèrent dans le marché du travail".
Les animateurs de l'atelier consacré à la viabilité financière du système de protection sociale, estiment que le système de retraite en vigueur en Algérie est "généreux, mais il reste un système classique et dont le problème de viabilité et de pérennité est posé".
Ils évoquent la nécessité de renforcer la lutte contre l'informel (non-déclaration et sous-déclaration), de telle sorte à ce qu'il contribue dans les recettes par le biais des cotisations. Il est question, aussi, "de trouver des recettes additionnelles et diversifier les piliers du système de retraite en ne se basant pas uniquement sur les trois piliers : l'individu, l'entrepreneur et l'Etat".
Le Cnese plaide pour la mise en œuvre de la retraite complémentaire, "de nature à améliorer le pouvoir d'achat". Les participants à l'atelier sur "la protection sociale face aux défis économiques et démographiques", estiment qu'il faut "renforcer et adapter les systèmes de protection sociale au monde du travail, en transformation permanente".
Ils insistent sur la mise en place d'un mécanisme incitant les travailleurs de l'informel à souscrire à la sécurité sociale par le renforcement et l'amélioration des processus de formalisation déjà en place. Selon certaines sources, l'emploi informel non agricole au sens de la définition du BIT était estimé en 2014 à 3,5 millions de personnes occupées qui déclarent ne pas être affiliées au régime de la sécurité sociale.
Les experts du Cnese ont appelé à "engager une réflexion concernant la protection sociale du 3e âge, ainsi que le développement d'une économie sociale et solidaire", plaidant pour la mise en place d'un dispositif de "veille stratégique" en rapport avec l'émergence de nouvelles formes de travail.
Les experts insistent, par ailleurs, "sur l'efficience des dépenses de l'Etat affectées aux programmes de protection sociale en termes d'utilisation optimale des ressources disponibles".
Les participants à l'atelier relatif à "l'évaluation des programmes de protection sociale : défis et perspectives", soulignent la nécessité d'adapter le système de protection sociale de manière à faire basculer "les enfants et les personnes âgées (population dépendante) vers l'assistance sociale et laisser la population en âge de travailler dans la sécurité sociale".
Ils ont insisté sur la préservation des acquis et avantages du système de protection sociale (remboursement des prestations en nature, les dispositifs d'aides de la branche non contributive...). Mais en même temps, soulignent-ils, il faut améliorer les prestations d'assistance, en particulier avec les nouvelles conditions socioéconomiques.

M. R.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.