Arrivée du président sahraoui à Alger pour prendre part aux festivités du 60e anniversaire de l'indépendance    Jalon de la liberté à Sidi Fredj : une stèle commémorative symbolisant la levée des couleurs nationales en 1962    Réconciliation    L'Algérie veut passer à l'étape industrielle    Le défilé qui braque les regards    Les invités de marque de l'Algérie    Mise en garde contre l'escalade du Makhzen    Début de la campagne du prochain référendum constitutionnel    L'Algérie sur une courbe ascendante    Le dribble historique    Hammadi décroche deux médailles    Défilé géant en ville    Au rythme des festivités    «Un évènement majeur de l'histoire de notre pays»    Une histoire millénaire dans la résistance    Strophes de guerre    La petite histoire de l'Union des écrivains algériens    Le Président Tebboune inaugure en compagnie de son homologue tunisien la stèle commémorative "Jalon de la liberté"    JM/Handball - messieurs : l'Espagne bat la Serbie 42-38 et file en finale    Le TRO propose des visites virtuelles en 3 D et lance un service de réservation en ligne    APN: adoption du projet de loi sur la réserve militaire    Le Premier ministre préside la cérémonie de lancement du portail consacré au sommet arabe    UNE INDEPENDANCE CONFISQUEE PAR L'ARMEE DE BOUMEDIENE    JM/Haltérophilie: médaille d'or pour Walid Bidani à l'arraché    La remise des grades par le Président Tebboune, une honorable tradition qui vient orner les us de notre patrie et de l'institution militaire    Le PSG vise un nouvel attaquant transalpin    ETUSA: un programme de transport gratuit au profit des SMA au défilé militaire    JM: programme des athlètes algériens    Agriculture: convention Gvapro-Anade pour soutenir les projets de production    Transport: programme spécial pour l'Aïd el Adha    Transport: métro, tramway et téléphérique gratuits à travers le pays le 5 juillet    Man United : Ronaldo absent de la reprise de l'entrainement    Plate-forme "Glorious Algeria": vitrine du 60e anniversaire de l'indépendance par excellence    Saison estivale: 21 décès par noyade durant la période allant du 16 juin au 3 juillet    Migrants africains tués par la police marocaine : le président colombien parle d'une "barbarie"    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    Géostratégie en gestation    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    La Libye et l'espoir suspendu    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    La longue marche...    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des résultats en deçà des attentes
Campagne de vaccination dans le secteur de l'éducation
Publié dans Liberté le 16 - 12 - 2021

La campagne de vaccination anti-Covid-19 que le ministère de l'Education nationale a lancé en début de semaine, en direction des personnels du secteur, n'a pas eu l'effet escompté, alors que les cas de contamination par le coronavirus augmentent de jour en jour. Un échantillon de quelques wilayas renseigne sur le travail à faire en termes de sensibilisation face à une quatrième vague qui s'installe progressivement dans le pays et qui a poussé le ministère de l'Education nationale à avancer les vacances d'hiver d'une semaine pour permettre aux personnels du secteur de se faire vacciner. Dans la wilaya d'Aïn Témouchent, une vingtaine de personnes, tous corps confondus, ont répondu à l'appel du ministère, provoquant une grande déception au sein de l'équipe médicale qui a sillonné durant une semaine les 27 communes de la wilaya. À Sidi Bel-Abbès, sur un total de 13 972 employés dans le secteur, seulement 1 516 ont été vaccinés, soit à peine 26,5%, a déclaré le directeur de l'éducation, Kamel Ould Aïd. Dans la wilaya de Tiaret, l'opération de vaccination a touché 8 000 fonctionnaires sur un total de 16 000, selon les chiffres arrêtés mardi soir, a indiqué le directeur de l'éducation, Abdelkader Madani.
Dans les wilayas du Centre, le rythme de la vaccination est loin des moyens déployés pour immuniser l'ensemble du personnel de l'éducation, résultat d'une grande réticence chez les professionnels de ce secteur, pourtant touché aussi par nombre de décès et de contaminations. Avec 63 établissements scolaires touchés, 76 élèves et 47 travailleurs contaminés au 8 décembre dernier, Tizi Ouzou n'a pas dépassé les 2% de personnes vaccinées sur un total de 26 000 travailleurs. Béjaïa ne fait pas mieux, alors que quatre enseignants sont décédés cette semaine à cause de ce maudit virus. Selon une source proche de la Direction de l'éducation de la wilaya de Béjaïa, certaines unités de dépistage et de suivi (UDS), qui font office de centre de vaccination anti-Covid, ont carrément été désertées par les travailleurs du secteur. C'est le cas, par exemple, de l'UDS du lycée El-Hammadia (ex-Polyvalent), au centre-ville de Béjaïa, où l'équipe médicale n'a reçu aucune demande de vaccination cette semaine.
À Bordj Bou-Arréridj, seulement 102 personnes ont été vaccinées cette campagne, selon une source à la Direction de wilaya de la santé. À noter que la wilaya de Bordj Bou-Arréridj compte 16 300 fonctionnaires dans le secteur de l'éducation. Dans la wilaya voisine de Sétif, le taux de vaccination des personnels de l'éducation a enregistré un bond significatif cette semaine, passant de 10 à 30%, grâce à un travail de sensibilisation qui a touché les 1 200 établissements que compte la région. Malgré ce taux relativement appréciable, comparé à d'autres villes du pays, il demeure insuffisant. "Même s'il a été revu à la hausse, nous estimons que ce taux reste insuffisant et non convaincant car, nous n'avons pas encore atteint le taux de 50% pour parvenir à l'immunité collective", relativise Athmène Hemana, directeur de l'éducation de la wilaya de Sétif.

L. M./Correspondants


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.