Real : Vers le départ en prêt de Ruben Blanco    Liverpool : Klopp en veut à Darwin Nunez    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    La faim plus menaçante    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    U 23 - Après le ratage des Jeux de la Solidarité Islamique 2022: Des lacunes à combler chez les Verts    La série noire continue à Tiaret: Deux morts et trois blessés dans une collision    Des feux de forêts toujours actifs dans plusieurs wilayas: Des centaines d'hectares carbonisés et des familles évacuées    Le pain, la viande et le poulet    Le vieux de mon village    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Une troisième voie «pointe du nez»    Dimanche, le pic!    Le grand retour    «Garante d'une sécurité alimentaire durable»    Les Verts déjà en forme    Altercation entre Tuchel et Conte    PSV Eindhoven à l'épreuve des Rangers    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    L'Union africaine se penche sur le Tchad    La Chine relance ses manœuvres militaires    Retrouvailles familiales    Près de 200 personnes évacuées aux urgences    «Complet» partout    Un Palestinien tombe en martyr    Une autobiographie de Rachid Boudjedra    Riche programme en hommage à Moufdi Zakaria    Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Saïd Chanegriha préside l'ouverture du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    Incendie dans une église du Caire: l'Algérie présente ses condoléances    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un réseau de passeurs présumés démantelé
Migration clandestine
Publié dans Liberté le 26 - 02 - 2022

Les suspects, quatre hommes âgés entre 23 et 36 ans, et un mineur ont ainsi été interpellés en flagrant délit de préparation d'un voyage en mer.
Un réseau de passeurs présumés a été démantelé, à la fin de la semaine dernière à Aïn Turck, alors qu'il préparait une traversée maritime clandestine en direction des côtes européennes. Selon un communiqué rendu public par la sûreté de wilaya d'Oran, les services de police de la localité balnéaire avaient été alertés sur les activités suspectes d'un groupe de cinq personnes. La collecte d'informations et la surveillance exercée sur les suspects a permis aux policiers d'acquérir la conviction qu'ils étaient face à un réseau de passeurs spécialisés dans l'organisation de traversées clandestines depuis les plages d'Aïn Turck. Les suspects, quatre hommes âgés entre 23 et 36 ans, et un mineur ont ainsi été interpellés en flagrant délit de préparation d'un voyage en mer.
L'intervention s'est également soldée par la saisie d'une embarcation de cinq mètres dotée d'un moteur de 115 chevaux, 14 bidons de carburant et autant de bougies d'allumage, des feux d'artifice et des armes blanches. Les suspects ont été déférés devant la justice et devront répondre d'association de malfaiteurs, de trafic illicite de migrants, de mise en danger de la vie d'autrui et de détention d'armes blanches, des charges qui peuvent entraîner des condamnations à des peines de prison de trois et dix ans. Avec l'explosion du phénomène de l'émigration clandestine ces deux dernières années en Algérie, des réseaux de passeurs présumés sont régulièrement démantelés à Oran qui constitue l'une des places fortes de la harga.
Il y a une semaine à peine, la même police d'Aïn Turck a arrêté quatre personnes âgées entre 30 et 38 ans, soupçonnées d'organiser des traversées clandestines. L'interpellation des suspects s'est accompagnée de la saisie d'une embarcation de 6 mètres dotée d'un moteur de 150 chevaux, de 75 litres de carburant et des armes blanches. En septembre dernier, trois réseaux composés de 14 personnes de diverses nationalités, âgées entre 18 et 40 ans, sur le point de prendre la mer pour l'Espagne depuis les côtes oranaises, ont été démantelés au cours de trois opérations distinctes. Deux barques de 4,5 mètres, trois moteurs de hors-bord de 15, 90 et 100 chevaux et cinq jerricanes pleins d'essence ont été saisis par les services de sécurité qui ont également mis la main sur 1 470 euros, des fumigènes, des armes blanches et des téléphones portables.
Durant l'été 2021, les services de lutte contre l'émigration clandestine avaient annoncé le démantèlement d'une bande criminelle présumée, spécialisée dans la fabrication d'embarcations et l'organisation de traversées clandestines. Parallèlement à l'interpellation de trois suspects, la perquisition d'un atelier, situé dans une exploitation à l'est d'Oran, a permis la saisie d'un important équipement de navigation dont 15 embarcations, 16 moteurs de 85 et 150 chevaux. En 2020, rappelons-le, quelque 190 tentatives d'émigration clandestine par mer ont été mises en échec, selon un bilan d'activité de l'Inspection régionale de la police de l'Ouest. Près d'un millier de personnes, dont 54 femmes, 48 mineurs et 180 étrangers originaires de pays arabes ou subsahariens, ont été arrêtées et présentées à la justice.

S. Ould Ali


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.