Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Le Conseil de sécurité exhorté à mettre un terme à l'obstination de l'Etat d'occupation marocain    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    Coupe Davis (Groupe 3/Zone Afrique): l'Algérie menée au score (1-0)    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    OL : Cherki vendu dès ce mercato ?    Wijnaldum a consulté Salah avant de rejoindre l'AS Rome    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Quatre Palestiniens tués par l'armée sioniste    Djezzy: Mahieddine Allouche nommé DG par intérim    Electricité: L'Algérie prête à augmenter les quantités exportées vers la Tunisie    La virtualité des PIB et des PNB    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Selon le rapport d'un institut américain: L'Algérie a réussi à contrer la menace terroriste    Affaire d'escroquerie d'étudiants algériens: Le propriétaire de la société «Future Gate» condamné à six ans de prison    D'une valeur de 2 millions d'euros: Du matériel médical périmé saisi, trois arrestations    Pour sécuriser les accès au pôle urbain Zabana: Le chantier de deux bretelles et d'un rond-point relancé    Un rival de Sadr réclame le retour du Parlement    Une opération à trois bandes...    Brèves    La première médaille pour Zouina Bouzebra    La Turquie «invitée» lundi prochain aux Etats-Unis    Un plan d'urgence pour développer ces filières    Ramtane Lamamra en Azerbaïdjan    La société civile et la jeunesse au-devant de la scène    La voix écoutée de l'Algérie    «L'anglais à l'école est une chose positive»    La canicule est de retour    Une fresque à la mémoire des victimes    Les détails de l'opération UGTA    Samy Thiébault en concert    Hommage à Mahboub Safar Bati    Conseil supérieur de la magistrature : élection des membres du Bureau permanent    Boughali s'entretient à Bogota avec le MAE colombien sur la promotion de la coopération bilatérale    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Tlemcen: L'artiste peintre Abdelkamel Bekhti n'est plus    Le barrage inexploité    Au bon souvenir de feues, les «robes noires»    Lamamra reçoit le nouvel ambassadeur de Libye à Alger    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Mila: 17 biens culturels retenus au projet d'itinéraire touristique de la wilaya    L'hirondelle qui en appelle au printemps...    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



17 communes gérées par les walis
En attendant la levée des blocages
Publié dans Liberté le 12 - 03 - 2022

La gestion de 17 communes issues des élections locales du 27 novembre 2021, dont les organes représentatifs n'ont pas encore été installés, a été provisoirement confiée à l'exécutif de wilaya. "Toutes les APC élues et tous les organes représentatifs ont été installés, à l'exception de 17 APC, soit un taux ne dépassant pas 1% du nombre global des communes qui s'élève à 1 541", a indiqué le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud.
S'exprimant jeudi dernier devant le Sénat, Kamel Beldjoud a expliqué que les autorités locales avaient recouru au "pouvoir de substitution" du wali, prévu par la loi 11-10 du 22 juin 2011 relative à la commune, afin de garantir le fonctionnement normal des services communaux des 17 municipalités et la prise en charge des préoccupations des citoyens en attendant la résolution des conflits entravant l'installation des organes de représentation.
"En parallèle, les autorités locales poursuivent leurs efforts soutenus pour régler des conflits à l'origine du blocage des assemblées et assurer la reprise d'une gestion normale", a-t-il ajouté. Dans ses textes, la loi 11-10 prévoit le recours au pouvoir de substitution du wali "lorsqu'il n'aurait pas été pourvu par les autorités communales de toutes les mesures relatives au maintien de la sécurité, de la salubrité et de la tranquillité publiques, et à la continuité du service public..." (art.100), "lorsque le président de l'Assemblée populaire communale s'abstient d'accomplir un des actes qui lui sont prescrits par les lois et règlements..." (art. 101) et "en cas de dysfonctionnement de l'Assemblée populaire communale, empêchant le vote du budget..." (102). Sur les présidents d'APC qui feraient l'objet de poursuites judiciaires, Kamel Beldjoud a indiqué que le recours au "pouvoir de substitution du wali" n'est pas nécessaire, loi stipulant que l'édile poursuivi serait remplacé par un vice-président ou l'un des membres de l'assemblée jusqu'au prononcé du jugement par les juridictions compétentes.
Abordant la création des richesses au niveau local et les dispositions prises pour parvenir à l'autofinancement espéré des communes, le ministre de l'Intérieur a indiqué que "le plan du gouvernement renferme plusieurs programmes publics dont le recrutement des jeunes qui vise à développer et à diversifier l'infrastructure, à promouvoir l'emploi, à lutter contre le commerce parallèle et à appuyer les porteurs de projets". Le ministre de l'Intérieur a, par ailleurs, assuré que ses services veillent à accompagner les communes dans l'exploitation de tous leurs biens, dont les locaux commerciaux, et que des facilitations ont été accordées en vue de leur exploitation dans les différentes activités, les professions libérales et la création des microentreprises.
"La propriété de ces magasins a été transférée de la propriété privée de l'Etat aux propriétés privées des communes, tout en les mettant à la disposition des bénéficiaires", a-t-il encore indiqué. Sur le dossier de la réforme fiscale locale, Kamel Beldjoud a annoncé la mise en place, en coordination avec le ministère des Finances, d'un ensemble de dispositions tendant à améliorer la situation financière des collectivités locales à travers l'adoption de nouveaux mécanismes de simplification du régime fiscal local. Et la révision de la répartition du produit d'impôts directs et indirects entre l'Etat et les collectivités locales dans le cadre d'une réforme globale de la fiscalité ordinaire de l'Etat.
Autres mesures d'amélioration des recettes fiscales des communes, a encore ajouté le ministre, l'augmentation des tarifs et de l'assiette fiscale de la taxe de résidence et d'enlèvement des ordures ménagères et le transfert du produit de la taxe d'habitation entièrement aux communes, prévues par les articles 60, 69, 98 et 111 de la loi de finances 2022.

S. Ould Ali


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.