Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sur fond de contestation à Iferhounène et à Azazga
Installation des APC à Tizi Ouzou
Publié dans Liberté le 06 - 12 - 2005

Poursuivant l'opération d'installation des assemblées communales issues du scrutin du 24 novembre dernier, le premier magistrat de la wilaya de Tizi Ouzou, Hocine Ouaddah, s'est rendu, hier, dans les cinq communes de Larbaâ Nath Irathen, Aïn El-Hammam, Iferhounène, Bouzeguène et Azazga où il a présidé les cérémonies consacrant l'installation officielle de ceux qui présideront, désormais, aux destinées de ces cinq communes chefs-lieux de daïra.
À Larbaâ Nath Irathen, où l'élection a été remportée par le RCD avec une majorité relative, la cérémonie d'investiture s'est déroulée dans une ambiance plutôt sereine et conviviale. L'installation du désormais maire, Mostefaï Chabane, qui a obtenu 4 sièges sur onze, est passée comme une lettre à la poste. Lors de son allocution, le wali n'a seulement pas exhorté les élus à s'unir et à travailler de façon collégiale mais, surtout, à mettre de côté leurs couleurs politiques et placer l'intérêt de la collectivité et de la population au-dessus de tout. “D'une assemblée stable et cohérente dépend la concrétisation du programme de développement initié par l'Etat”, ajoutera-t-il avant d'expliquer que “l'Etat est prêt à mettre les moyens nécessaires pour aider les APC sans tenir compte de leurs couleurs politiques”. “Notre seul critère d'appréciation est la situation de chaque commune”, tranchera-t-il.
Prenant la parole, le maire de Larbaâ Nath Irathen n'hésitera pas à réitérer sa promesse consistant en une gestion saine et transparente de son institution et également de réaffirmer sa volonté à ne travailler que dans l'intérêt de sa municipalité et de la population sans aucune distinction. La même ambiance a marqué l'installation de l'Assemblée communale à Aïn El-Hammam où le RND est sorti vainqueur de l'élection du 24 novembre avec une majorité relative avec 4 sièges alors que le RCD et le FFS ont obtenu 3 sièges chacun. Le maire, Ouarab Amokrane a tenu d'emblée, dans son allocution, à féliciter les élus du RCD qui ont accepté de s'allier avec lui dans l'intérêt de la collectivité et de la population locale. Une démarche qui était du goût du wali qui venait à peine d'appeler à une solidarité et cohésion entre les élus.
Contrairement à ces deux localités, l'installation de l'Assemblée communale à Iferhounène, où le FLN et le FFS étaient en ballottage avec 4 sièges chacun, s'est déroulée dans un climat de tension et de contestation très remarquable. À peine l'allocution du wali terminée que Allab M'hend, tête de liste du FFS, surgira du milieu de l'assistance pour contester l'investiture de l'élu FLN favorisé par le critère d'âge qui a départagé de nombreuses APC à travers la wilaya. L'élu du FFS ne s'arrêtera pas à cette contestation mais criera aussi à “un bourrage des urnes” au profit du FLN. Furieux contre cet élu qui s'éclipse sans attendre la réponse, le wali rétorquera en jetant la lettre de recours que lui a remis ce même élu et procédera ensuite à l'installation de Aït Allioua Hachimi dans ses fonctions de maire. La même tension a régné dans la salle des délibérations de l'APC d'Azazga où les élus du RCD, qui ont obtenu 3 sièges, ont longuement contesté l'investiture de Benadji Mohand Amokrane, tête de liste FLN, alors que son parti n'a obtenu lui aussi que 3 sièges. Les élus RCD, qui s'estimaient lésés car en termes de voix obtenues leur parti dépasse largement leur adversaire le FLN, n'ont pas hésité d'exiger du wali un document stipulant que le plus âgé doit être favorisé. Une exigence à laquelle le wali répondra en expliquant “c'est une question de jurisprudence et même de tradition”.
Il précisera aussi que les 3 principaux partis, à savoir, le RCD, le FFS et le FLN, ont été favorisés par ce critère d'âge dans au moins 4 APC chacun. Avant Azazga, c'est à Bouzeguene que le wali s'est rendu pour installer officiellement dans ses fonctions, Achrar Slimane, maire indépendant qui a obtenu une majorité relative avec 5 sièges alors que le RCD et le FFS ont obtenu respectivement 3 et 2 sièges. Lors de la cérémonie d'investiture, boudée par les élus FFS, le wali a renouvelé son appel aux élus afin de travailler ensemble. Il a également réaffirmé la volonté de l'Etat à mettre les moyens nécessaires au développement des communes maintenant que de vrais partenaires, les élus, sont là. À l'occasion, le nouveau maire, n'a pas manqué, lui aussi, d'inviter les élus des partis politiques à travailler avec lui dans le même intérêt de leur région. Les cérémonies d'installation des APC se poursuivront encore aujourd'hui dans les trois communes de Béni Douala, Draâ Ben-Khedda et Maâtkas alors que celle de Tizi Ouzou ne sera installée que mercredi.
SAMIR LESLOUS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.