Eliminatoires de la CAN 2021: L'Algérie connait ses adversaires    Bahloul échoue aux élections du conseil exécutif de la CAF    Amar Ghoul placé en détention provisoire à la prison d'El Harrach    L'état de santé de Lakhdar Bouregâa inquiète ses avocats    Sonelgaz recourt à l'emprunt international    «Les pays émergents doivent leur essor au secteur privé producteur de richesses»    Trump accusé de racisme par le Congrès    13 personnalités proposées pour le dialogue    Sit-in devant la cour d'Alger pour la libération des détenus : La solidarité s'élargit    A la conquête de la seconde étoile !    Vendredi particulier en Algérie et au Caire    Baccalauréat 2019 : Les résultats connus aujourd'hui    Relogement de 71 familles    Arrestation de plusieurs malfaiteurs dans différentes localités    Arrestation de trois étudiants en flagrant délit de chantage    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    «La SPA Soprovi est le seul opérateur agréé dans le montage des véhicules en Algérie»    La France se dote d'un commandement de l'espace    La protection de l'enfance, «une responsabilité collective»    Brèves de Boumerdès    Oran : Un vaste réseau de trafiquants de véhicules démantelé    La campagne lancée à la veille du match de la finale de la CAN    Des personnalités conduiront le processus    Concours Cheikh Abdelhamid Benbadis    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    LE JUSTE MILIEU    ASMO - Malgré les instructions du wali: Le bricolage se poursuit    Des habitants tirent la sonnette d'alarme: Oran impuissante face aux chiens errants !    Doit-on s'inquiéter du mode de gouvernance de Sonatrach ?    A quand le «provisoire» de ce «gouvernement» ?    Transition, débat politique et euphorie footballistique : mobilisations collectives et fluidité politique    Des points de vente pour l'approvisionnement des boulangers: 33 minoteries fermées à Oran    Chlef: Du nouveau pour les chemins communaux    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    L'épuration ou le crime d'« indignité nationale »    Pour accompagner la dynamique nationale de développement : Nécessité de renforcer la production de l'énergie électrique    Récompense : Des tablettes des avancées technologiques du jeu remises aux quarts-de-finaliste    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Le calvaire des usagers    Les 13 personnalités du Forum civil    Les élues démocrates répondent à Trump    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Malgré le froid, les bureaux de vote n'ont pas chômé
à Tizi Ouzou
Publié dans Liberté le 01 - 12 - 2007

En dépit des conditions atmosphériques exécrables, puisqu'il a plu durant toute la journée de jeudi, la population de Kabylie aura voté beaucoup plus que d'habitude pour ces élections locales 2007.
Et pour cause, le taux de participation officiel pour la wilaya de Tizi Ouzou a été estimé à 42,47% pour les APC (soit 262 162 votants sur un corps électoral de 617 233 électeurs inscrits) et 40,81% pour l'APW (soit 251 239 votants pour le même corps électoral), alors que lors des élections locales partielles de 2005, le taux de participation était de 22% et qu'aux dernières élections législatives de cette année, on a enregistré moins de 18% de votants à travers toute la wilaya de Tizi Ouzou. Certes, le taux de participation le plus faible a été enregistré comme d'habitude à Tizi Ouzou, chef-lieu de wilaya, avec un taux significatif de 20,79% pour les APC et 20,37% pour l'APW, mais force est de constater que le taux de participation a été plus qu'appréciable dans de nombreuses communes de la Kabylie profonde comme ce fut d'ailleurs le cas à Aït Chaffa où l'on a enregistré le taux de participation record de 72,89% pour les APC, suivi de Béni Zikki (69,49%) et Zekri (66,71%). C'est dire que la Kabylie a rompu désormais avec la passivité, l'abstention et l'inertie pour aspirer à une gestion plus efficace des collectivités locales dans une wilaya qui aura accusé ces dernières années un retard considérable en matière de développement local.
Pour preuve, malgré les dégâts considérables causés par les intempéries de ces derniers jours en Kabylie maritime, on a enregistré des taux de participation très appréciables à Azzefoun (49,62%), Tigzirt (49,84 %), Mizrana (55,89 %), Iflissen (46,04%) et surtout Aït Chaffa (72,89%). Après une journée hivernale où les électeurs ont bravé le froid et la pluie, on eut droit en cours de soirée à une véritable fièvre électorale où la traditionnelle opération de dépouillement aura tenu en haleine et les citoyens et les militants des différents partis.
Ce fut notamment le cas à Tizi Ouzou, chef-lieu de wilaya, où la course à l'APC a donné lieu à une rude empoignade électorale où le parti sortant, le FFS, a terminé à égalité avec le FLN (6 sièges chacun), mais le FLN l'a finalement emporté au bénéfice de l'âge, alors que le RCD et le RND ont raflé quatre sièges chacun et que la seule liste d'indépendants, menée par le Dr Karim Debiane, a glané 3 sièges. Au décompte final de la wilaya, sur les 67 APC courtisées, il est a noter que le RCD a accaparé 29 APC, suivi du FFS avec 18 APC, du FLN (12), des indépendants (5) et enfin du RND (3), la majorité absolue n'ayant pas été obtenue dans la plupart des cas. Enfin, c'est le même cas de figure pour l'APW de Tizi Ouzou où aucun parti politique n'a obtenu de majorité absolue puisque sur les 47 sièges mis en compétition, le RCD en a pris 16, le FFS 15, le FLN 10, le RND 6, alors que les deux autres partis en lice, le PT et le MSP, n'ont pu obtenir aucun siège.
M. HOCINE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.