Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    Contours du nouveau socle de la société civile    Le renard des prétoires    La BEA en mode «accélération»    Un gisement de richesses négligé    La carte gagnante    La FIFA rétablit une vérité historique    Des documents top secret saisis    Reprise, demain, des rotations de la Minusma    Avec Mahrez sans Messi    Guerre à la parisienne!    Boulahbib de retour aux affaires    Etat d'alerte maximale    L'école privée cherche sa voie    Ce lait infantile qui manque tant...    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Une expo de peintres algériens de renommée    Société civile: conférence d'Alger en prévision des assises nationales d'octobre    Coupe Davis (Match de maintien): victoire de l'Algérie devant le Mozambique (2-0)    Basket/Championnat d'Afrique masculin U18: l'Algérie bat le Bénin (90-54) et termine 7ème    Jeux de la Solidarité Islamique: Reguigui remporte la médaille d'argent    Décès du journaliste italien Piero Angela, ami de la Révolution algérienne    La canicule continuera d'affecter l'Ouest et le Centre du pays    La PC prodigue des conseils préventifs sur les risques liés à la canicule    Agressions contre Ghaza: 12 violations contre les journalistes palestiniens    Mahboub Bati, l'artisan du succès de nombreuses stars de la chanson chaâbi    Festival de chanson chaâbi: une soirée célébrant l'œuvre des grands maîtres    Tiaret: Cinq morts dans une collision    Bouira: 14 blessés dans un carambolage    Parkinson: Le cri de détresse d'une Association de malades    Le football oranais en deuil: Khedim «Abrouk» n'est plus    Au 1er trimestre 2022: Près de 48 millions d'abonnés à la téléphonie mobile    Ghannouchi sur le départ ?    Couverture de 80% des besoins agricoles en 2023: L'Algérie se dote d'une banque des semences    Sonatrach: 11 milliards de $ affectés aux Industries pétrochimiques    FAF-LFP-CNRL: Clubs endettés, décision le 16 août    New York : Salman Rushdie «poignardé au cou»    Réalisations structurantes ?    Téléphonie mobile: 47,67 millions d'abonnés au 1er trimestre 2022 en Algérie    Sonatrach: 11 milliards Usd affectés au développement des industries pétrochimiques pour 2022-2026    Sahara occidental : la résolution du conflit tributaire de l'application du plan de règlement Onu-africain    L'Algérie condamne "énergiquement" les attaques terroristes au Mali (MAE)    Autorité de protection des données à caractère personnel: "parachever la construction institutionnelle"    Chanegriha examine les derniers préparatifs du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Israël riposte à un tir syrien sur le Golan
Publié dans La Nouvelle République le 13 - 11 - 2012

Israël a répondu lundi à un mortier tombé sur le plateau du Golan en provenance de Syrie par des tirs de blindés qui ont atteint, selon Tsahal, la pièce d'artillerie syrienne source du tir.
On ignore toutefois si la cible touchée appartenait à l'armée régulière syrienne ou aux rebelles en guerre contre le pouvoir central. L'armée israélienne avait déjà riposté dimanche à un tir perdu en provenance de Syrie, mais il ne s'agissait que de coups de semonce. Forces gouvernementales et rebelles s'affrontent dans et autour de la zone démilitarisée surveillée par les Nations unies. «Il y a quelques instants, un obus de mortier s'est abattu dans une zone inhabitée non loin d'un poste (militaire israélien) dans le centre du plateau du Golan, lors du conflit intérieur en Syrie», dit Tsahal dans un communiqué. «En réponse, les militaires des FDI (Forces de défense israéliennes) ont tiré des obus de char vers la source du tir et ont confirmé avoir atteint leur cible. Les FDI ont transmis une plainte aux forces de l'ONU opérant dans la zone pour dire que les tirs en Israël provenant de Syrie ne seront pas tolérés et donneront lieu à une riposte sévère», ajoute l'armée. Les rebelles syriens combattent depuis plusieurs mois dans des localités qui font partie de la zone tampon entre le plateau du Golan et la Syrie ou qui la jouxtent. Israël et la Syrie sont toujours officiellement en guerre depuis l'annexion du plateau du Golan par l'Etat juif et l'établissement d'une zone tampon en 1973, mais le calme règne dans cette région depuis des décennies. Le vice-Premier ministre israélien, Moshe Yaalon, a estimé lundi que le président syrien Bachar al Assad avait d'autres soucis que celui de se lancer dans un conflit avec Israël. «Il n'a aucun intérêt à ouvrir un front. Il sait cela. Il est très prudent. Il a répondu aux messages qui lui ont été transmis par divers canaux et pas seulement par nous, notamment sur la question des armes chimiques et des combats à la frontière», a-t-il dit. La Force des Nations unies chargée d'observer le désengagement (FNUOD), qui est composée d'un millier d'hommes, n'a fait aucun commentaire. Dans un communiqué publié dimanche soir, le secrétaire général de l'ONU, Ban ki-Moon, a fait part de sa profonde préoccupation quant à la détérioration de la situation sur le plateau. Le danger d'une extension du conflit syrien sur le Golan a avivé les craintes des Israéliens, déjà confrontés aux menaces venant du Sud-Liban, de Ghaza et du Sinaï égyptien.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.