Le Président Tebboune préside une séance de travail au siège du MDN    Entre indifférence et inconscience    Plan d'annexion en Cisjordanie: la Fédération internationale des syndicats condamne la démarche israélienne    La BM retire des cartes géographiques du Maroc incluant illégalement le Sahara occidental    Deux terroristes neutralisés, un autre s'est rendu en mai dernier    Le RND dénonce les campagnes d'information tendancieuses des médias français contre l'Algérie    Un webinaire interactif pour la région Mena    Les frais de transport des dépouilles à la charge de l'état    Raouya présente le PLFC 2020 devant la commission spécialisée    Mustapha Hamici, nouveau directeur général    Baadji Abou-El-Fadhl confiné chez lui    Le référendum constitutionnel fixé au 1er juillet    Le Zimbabwe convoque l'ambassadeur américain à Harare    L'Amérique brûle    Réunion du Bureau Fédéral de la FAF : La reprise des activités liée à la levée du confinement    Milan AC (Italie) : L'Algérien Bennacer intransférable pour le futur entraîneur    L'Epreuve    L'infrangible lien…    Les remplaçants acceptent, les titulaires refusent    Manchester City : Mahrez victime d'un cambriolage à plus de 500 000 euros    Le procès de Karim Tabbou renvoyé au 29 juin    Covid19-Aides aux commerçants: l'ANCA se félicite des décisions du Conseil des ministres    8 décès et 119 nouveaux cas en 24 heures    Les écoles privées rappelées à l'ordre    Mila : 73 enfants victimes de violences depuis le début de l'année    On vous le dit    La sanction infligée à l'émission "Insahouni" d'Ennahar TV réduite à une suspension provisoire    Le journaliste Henri de Grandmaison tire sa révérence    "Je pense porter plainte pour manipulation"    De l'orientation sociale du savoir au contrôle de la société    Fresque murale vandalisée à Alger-Centre : «Abu rouleau» rentre dans l'art    Grèce : Plus de 11 000 réfugiés seront expulsés    Récits de Miel et de Sang, ou le voyage dans le temps    Sidi Bel Abbès: Plus de 400 kg de viande issue de l'abattage clandestin interceptés    Football - Agents de joueurs: Entre affairisme et parfaite illégalité !    Allemagne: Quatrième passe décisive pour Bensebaïni    Impactés par les retombées du confinement: Les gérants des auto-écoles réclament la reprise de leur activité    El-Bayadh: La production céréalière impactée par la sécheresse    "La chloroquine a prouvé son efficacité" selon Benbouzid    Les plages algéroises interdites à la baignade    Ce que prépare le gouvernement...    Les amendements introduits    TRIBUNAL DE KOLEA : Le procès de Karim Tabbou à nouveau reporté    Mustapha Hamici installé à la tête du quotidien Echaâb    Boukadoum: Oeuvrer sans relâche à redonner à l'Algérie la place qui lui sied    Le premier document juridique en version amazighe dédié aux droits de l'enfance, publié    La mort au temps du corona    Les violentes manifestations se poursuivent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hommage à l'artiste Ali Maâchi
Publié dans La Nouvelle République le 09 - 06 - 2013

La maison de la culture de Tiaret a été baptisée au nom du rossignol Ali Maâchi, en présence d'une délégation conduite par le wali Bousmaha Mohamed, des représentants du gouvernement et d'artistes, un évènement qui coïncide avec le Salon du cheval et le jubilé des enfants de la JSM Tiaret.
La maison de la culture a abrité, jeudi, une cérémonie marquant la célébration de la Journée nationale de l'artiste, coïncidant avec la célébration de l'assassinat du chantre de la Révolution, le chahid Ali Maâchi, survenu le 8 juin 1958. Autorités locales, moudjahidine et figures de la scène culturelle locale se sont retrouvés sur l'esplanade de la maison de la culture où ils ont pris part à la levée des couleurs nationales avant de réciter la Fatiha à la mémoire des martyrs de la Révolution. Les présents ont été ensuite conviés à une réception marquée notamment par la présence du compagnon du chahid Ami Magraoui et autres figures emblématiques de la région. Plusieurs manifestations sportives et culturelles ont été mises sur pied à cette occasion, ainsi qu'une exhibition de jeux de fantasia avec la participation de plus de 500 cavaliers. Au menu de cet grand événement qui coïncide avec le Salon du cheval initié, sous le haut patronage du wali de Tiaret. Des conférences ont été données sur la vie, l'œuvre du martyr Ali Maâchi. Poète, compositeur et interprète, Ali Maâchi, animateur de la troupe Safir Ettarab, est connu surtout pour Angham El Djazaïr (Hymnes à l'Algérie), une chanson sur la beauté de la terre et l'amour, chantée au plus fort moment de la guerre de Libération nationale ou encore Nedjma wa h'lal et de Wassiat El Goumri. Membre d'une cellule du FLN, il sera arrêté en 1958 après la découverte dans son domicile d'engins explosifs. Incarcéré et torturé au centre de tri et de transit de Tiaret, il sera assassiné avec deux autres chouhada, Mohamed Djahlane et Djilali Bensotra. L'historien Amar Belkhodja, sur les circonstances de la mort du chahid, a écrit : «Ali Maâchi, poète combattant, a été arrêté par les forces coloniales. Il a été assassiné le 8 juin 1958 avec deux autres camarades à l'entrée des Pins, non loin de son quartier, selon la méthode la corvée de bois. Ses bourreaux utilisèrent des des crochets de boucherie pour le suspendre par les pieds à un platane de la place Carnot, actuellement place des Martyrs.» La manifestation a été marquée par des concours de sauts d'obstacles et l'endurance avec la participation des clubs hippiques de notre vaste pays et la vente des chevaux aux enchères. Le premier prix d'endurance sur une distance de 60 km a été décroché par l'adjudant chef Ikhanzan Abderrahmane (cheval Lamdjad) avec 40,078 points, suivi des cavaliers Yamouni Khalfallah, Feghouli Karim et Reziga Bouziane. Et pour la distance de 30 km, la première est place est revenue au cavalier Slaim Mohamed du centre de Kharrouba suivi de Mendjel Nourdine et Tassait Amine de Blida. Pour la vente aux enchères, on compte pas moins de trente chevaux de course, dont Souria, une jument vendu à 150 millions de centimes et les autres entre 50 et 140 millions de centimes. Cette manifestation sera clôturée par le jubilé du duo Zaoui-Ould Bachir avec la participation de l'équipe nationale 1982 et les anciens joueurs du MCO avec deux rencontres au programme à l'Opow Kaïd-Ahmed.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.