Le nouveau tsar    Djerad préside une cérémonie de remise des clefs à 1.000 bénéficiaires de logements AADL à Baba Hassen    Chanegriha confirmé au poste de chef d'état-major de l'ANP    Débat virtuel sur le hirak avec Bouchachi et Belkaïd    LE HIRAK EST UN MOUVEMENT DE PROTESTATIONS, DE REVENDICATIONS ET NON UN PARTI POLITIQUE OU UNE COOPTATION DE CERTAINS INDIVIDUS.    Les candidats à l'instance présidentielle connus mardi prochain    Un geste d'apaisement qui en appelle d'autres    Les citoyens ferment le siège de l'APC    Deux navires de Sonatrach mis sous séquestre    Les Syriens et les Français en tête    Disponibilité d'Android 11 Beta sur OPPO Find X2 Series    Le Mali à la croisée des chemins    Ce que risquent l'Algérie, le Maroc et le Rwanda    Le bilan s'alourdit à 89 morts    Le chef du gouvernement tiendra-t-il le coup ?    La Corée du Nord contre tout assouplissement «prématuré» du confinement    Le Président proroge de trois mois le recours à l'armée pour la mise en œuvre du confinement    Les clubs de la Ligue 1 ont cumulé un déficit estimé à 1 000 milliards de centimes    Zidane ne souhaite pas un départ de Messi du Barça    Mohyiddine Kerrache signe pour quatre ans    L'épreuve    28 décès dus à la Covid-19 en 48 heures    Les sapeurs-pompiers en formation    Les médecins critiquent la gestion de la crise    9 décès et 413 nouveaux cas en 24 heures    «L'obstination de certains pour un projet inutile»    L'appel de la terre natale à ses enfants martyrs de la liberté    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Un lectorat espagnol au campus de Béjaïa    Chlef : Le projet des deux trémies toujours en souffrance    Biskra : La Casnos active un portail électronique pour ses affiliés    Chanegriha: le rapatriement des crânes des résistants, un complément aux fondements de la souveraineté nationale    Brèves    Session de l'APW d'Oum El Bouaghi : Radioscopie du secteur éducatif    JSMB : Nacer Yahiaoui n'est plus    Mouloudia d'Alger : La direction fustige la FAF    Taleb Omar appelle à davantage de mobilisation contre l'inaction de l'ONU face aux dépassements de l'occupant    Poésie. Agarruj Yeffren de Mohamed Said Gaci : Un trésor caché    Agression de l'éditeur Karim Chikh : Vague d'indignation sur la toile    Paléontologie : Le jurassique au pied de la cite Malki    Ligues 1 et 2: Encore des divergences sur la reprise    En dépit d'une décision de l'UE: L'Espagne ne rouvrira pas ses frontières aux Algériens    Non respect des mesures préventives contre le Covid 19 : 1034 infractions en un mois    De l'eau pour tous...    L'INDEPENDANCE, LE HIRAK ET LE MAL PROFOND    Adrar: L'ex-député Mohamed Guerrot n'est plus    l'Algérie a honoré sa dette    ONU/CDH: l'Algérie appelle à Genève au respect de la souveraineté des Etats    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Gendarmerie et Sûreté nationales adaptent leur dispositif
Publié dans La Nouvelle République le 08 - 07 - 2013

Des mesures préventives, essentiellement une occupation permanente du terrain et un renforcement de la surveillance des lieux publics et des voies de communication, ont été annoncées par les commandements de la Gendarmerie et de la Sûreté nationales à la veille du mois du Ramadhan.
Les deux institutions ont adapté leur dispositif aux spécificités du mois sacré, notamment en matière de mouvements de personnes et de circulation routière qui diffèrent entre la journée et les soirées ramadhanesques. Selon la cellule de communication de la gendarmerie, il a été procédé au renforcement des mesures à caractère préventif et dissuasives adoptées précédemment dans le cadre du plan Delphine pour la saison estivale et ce, en mettant en place des dispositifs sécuritaires supplémentaires dont des brigades territoriales, brigades de sécurité routière et sections de sécurité et d'intervention, afin de concrétiser la présence permanente et continue sur le terrain et garantir la surveillance efficiente du territoire et du réseau routier. Cette présence sera, en effet, remarquée au niveau de tous les lieux publics, les gares routières, les marchés, les mosquées et les lieux d'animation nocturne. Par ailleurs, et en vue de fournir un service public de qualité au profit de tous les citoyens, les services de la Gendarmerie nationale ont procédé à la mise en place de dispositifs et de mesures de sécurité supplémentaires pour garantir le contrôle général du territoire et du réseau routier pour assurer la fluidité du trafic routier à travers la présence permanente sur le terrain et la surveillance rigoureuse des véhicules et des personnes suspectes dans différentes régions, et l'intensification de l'action de proximité en direction du citoyen avec le contrôle des axes et routes empruntés par les citoyens au cours de leurs déplacements nocturnes et garantir une intervention rapide et efficace en cas de besoin. «Les services de la Gendarmerie nationale œuvrent à travers ces dispositifs opérationnels fixes et mobiles au niveau national que ce soit au niveau des frontières, des zones intérieures, à travers le réseau routier et tout son territoire de compétence, à fournir au cours de ce mois sacré des services de sécurité de proximité au profit des citoyens où qu'ils soient», souligne le communiqué des hommes en vert, en rappelant que le numéro vert 10-55 demeure au service des citoyens. Pour leur part, les services de la Sûreté nationale ont mis le paquet pour un Ramadhan sécurisé. En effet, des mesures préventives pour assurer la sécurité et la fluidité routière, de jour comme de nuit, ont été engagées. Selon la cellule de communication de la DGSN, la sécurité routière demeure une préoccupation en cette période de l'année où le réseau routier connaît une importante circulation et plus d'accidents. Un renfort en unités de sécurité routière a été prévu sur toutes les voies de communication afin d'assurer la fluidité de la circulation et prévenir les accidents notamment sur les routes qui connaissant un flux important pour une éventuelle intervention rapide en cas d'encombrement routier signalé par l'opération de télésurveillance. Sur la base d'indicateurs de la cartographie de la criminalité, la DGSN prévoit des staffs de la police parmi la police administrative et la recherche criminelle qui seront mobilisés sur les places publiques, les lieux de fête, les gares, les points commerciaux et autres endroits publics jusqu'à une heure tardive de la nuit comme ce fut le cas durant les années précédentes. «Entre autres mesures de sécurité, des patrouilles aériennes de l'unité de l'aviation de la Sûreté nationale», souligne le communiqué. Et d'ajouter que cette présence et les sorties programmées permettront le suivi de la fluidité du trafic routier outre le rôle du centre du commandement qui travaille en coordination avec les services opérationnels et les différentes salles d'opérations. «Le déplacement des unités opérationnelles est suivi jusqu'au lieu d'où parviennent les appels à travers le téléphone de secours (17) ou le téléphone numéro vert 15 48. Pour passer un Ramadhan sans accidents, la DGSN appelle les usagers de la route au respect du code de la route, de faire preuve de prudence et de respecter la vitesse autorisée. Elle appelle également les conducteurs de véhicules de transports publics ou ceux effectuant les longs trajets à veiller à l'entretien mécanique de leurs engins lourds, disposer d'extincteurs et réviser les pneus. Elle exhorte de même «les piétons à traverser les chaussées en empruntant les passages qui leur sont destinés, à l'utilisation des passerelles et ne jamais traverser une autoroute», indique le communiqué.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.