Dynamiques de la Société civile: La rencontre du 24 août vise l'élaboration d'une feuille de route "consensuelle" affirme Lyes Merabet    Farida Benyahia à Bouira : La lutte contre la corruption et la récupération de l'argent pillé, "une des priorités persistante pour la justice"    Reconnaissance faciale, conduite autonome… La Russie présente à l'Unesco ses "technologies d'aujourd'hui"    Solde commercial : Une dégradation prévisible, liée à la structure de l'économie nationale    Parc automobile : Légère hausse des immatriculations et ré-immatriculations    Une campagne vouée a l'échec    2e journée de l'Afrique à New York: L'ONU salue la "contribution active" de l'Algérie    Or noir : Les USA renforcent leur présence sur les sites pétroliers en Syrie    Brésil: Première titularisation pour Dani Alves avec Sao Paulo    Transferts: L'Algérien Guedioura rejoint Al-Gharafa pour deux saisons    Cause palestinienne : Eddalia réitère le soutien indéfectible de l'Algérie    "C'est en bonne voie"    17.200 Seat vendues en 7 mois    La Volkswagen Golf Joint n'est plus disponible    "On veut nos salaires !"    "L'indépendance du juge n'est pas un privilège mais une responsabilité"    Transfert de contrôle à l'Agence nationale    Décès de 20 hadjis algériens    Sidi Mezghich (Skikda) : Les habitants de Boutamina bloquent la RN 85    Le chanteur andalou Brahim Hadj Kacemanime un concert    Ooredoo annonce le rétablissement de son réseau de couverture    Judo : deux nouvelles médailles pour l'Algérie    Delort buteur, Abeid signe ses débuts avec Nantes    Le match contre ses détracteurs    Réception fin 2019 des projets annexes du barrage Ouarkis    Lutte contre la corruption et la récupération de l'argent pillé    Près de 2 millions de déplacés rentrent chez eux depuis 2015    Un lourd fardeau pour les nouveaux magistrats    20 AOUT 1956, LE CONGRES DE LA SOUMMAM : Le tournant décisif    Le documentaire Tideles projeté en avant-première    Anime un concert à Alger    VISA POUR LA FRANCE : Changement des délais de traitement des demandes    Le corps d'un baigneur retrouvé sur une plage près de Ouréah    Le ministère de l'Intérieur suspend ses activités à Aden    Moscou accuse Washington d'y avoir alloué des fonds    De plus en plus d'étudiants algériens dans les universités allemandes    Gratuité de transport pour 720 handicapés    La mer artistique de Mohammed Bakli    Cheba Farida priée de quitter la scène illico presto    Hassen Ferhani doublement primé au Festival de Locarno    Une marche pour réclamer le retour aux principes de la Soummam    CRB - NCM, aujourd'hui à 21h00: Tout pour une 1re victoire    En amical: NAHD-WAB, aujourd'hui à 17h: Boufarik pour préparer l'ASO    Tlemcen : 400 hectares de forêt ravagés par le feu    Jeux Africains : La sauteuse Arar accréditée à Rabat    Tébessa: L'OPGI, les loyers impayés et le reste    Embouteillages monstres aux accès de la capitale Les retraités de l'ANP empêchés d'atteindre Alger    Karim Younes: Le Panel «ne parle pas au nom peuple, du hirak ou du pouvoir»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La mise à l'essai programmée pour demain vendredi
Publié dans La Nouvelle République le 21 - 12 - 2016

Le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdeslem Bouchouareb, devra être l'hôte de l'entreprise Sider, demain vendredi. Au menu de sa visite, laprésidence de la cérémonie de mise à l'essai du Haut Fourneau (HF) du complexe sidérurgique d'El-Hadjar.
Il répond ainsi à l'invitation que lui ont adressée les deux sociétés étrangères «Person» et la filiale d'ArcelorMittal «Paul Wurth». Importante filiale du groupe ArcelorMittal, Paul Wurth pourrait être la bénéficiaire du projet du nouveau port du commerce d'envergure, implanté entre Alger et Ténes. Parmi les commandes significatives enregistrées sur ses tableaux, Paul Wurth est aussi le grand bénéficiaire de la construction d'une unité de production de fer au profit du consortium Etat algérien/Qatari Steel, en Algérie. Cette installation utilise une technologie innovante incluant du gaz naturel. L'obtention de ce contrat, d'un montant de 160 millions d'euros, aurait été la condition sine qua non du partenaire indien ArcelorMittal de se défaire des 49% des parts d'actions qu'il détenait sur le capital ArcelorMittal Algérie. Et c'est ce qui lui aurait été accordé. Dans l'un de ses communiqués édité le 14 juin 2016, il est dit que l'entreprise algérienne mixte «Qatari Steel (AQS)» a attribué à Midrex Technologies et à son partenaire du consortium Paul Wurth, un contrat de fourniture d'équipements, d'ingénierie et de services techniques pour l'une des plus grandes usines de production de fer à repiquer directement dans le monde. «AQS» est le résultat d'un partenariat entre Sider Co et National Investment Fund (51%), et Qatar Steel International (49%). L'usine MIDREX fera partie de l'ensemble du complexe sidérurgique. Elle produira 2 MT d'armatures et de fils de fer comme produits finis. Il est également précisé que «la nouvelle usine sera conçue pour produire 2,5 MT de DRI, avec la capacité de faire varier sa production pour produire directement du fer à hautes températures (HDRI), et du fer à froid direct réduit (CDRI) sans arrêter la production». Ainsi créée, cette unité «Midrex» permettra à AQS d'avoir une plus grande souplesse dans la production des aciers de haute qualité et de faible impureté. «... ainsi que de diminuer la demande de ferraille importée». Selon Midrex, les usines utilisant sa technologie DRI transportent plus d'HDRI par an, à des températures plus élevées que n'importe quelle autre technologie commerciale disponible. Tout cela n'est pas, bien sûr, reflété dans le contrat de réhabilitation du HF dont la mise à l'arrêt avait été effective à la fin 2015. En tout état de cause, chargées de la réhabilitation en commun du Haut Fourneau du complexe sidérurgique El-Hadjar, propriété de l'entreprise Sider, «Person» et la filiale Arcelor Mittal «Paul Wurth», ont achevé leurs travaux de réhabilitation ces derniers jours. Elles auraient même procédé à une vérification des installations conformément au contrat qui les lie à leur client algérien. Cette mise à l'essai est importante. Elle permet de préparer les installations à un démarrage effectif de la production dès le mois de mars prochain. Mais faudrait-il que ceux qui jouent avec l'avenir du pays, pour sauvegarder leurs propres intérêts soient muselés. Ce qui ne semble pas être le cas. Notamment à Annaba, où le député Tliba Baha Eddine, multiplie ses sorties en public dans la perspective des élections législatives prévues pour fin avril 2017. L'annonce de la mise à l'essai du Haut Fourneau, a été bien accueillie par les quelques 4 300 salariés du complexe sidérurgique El-Hadjar. Egalement bien accueilli par les syndicalistes. Ces derniers avaient récemment émis un communiqué dans lequel ils dénoncaient les tentatives de certains individus de saboter les installations de production en amont et en aval du HF et a appelé le travailleurs à une vigilance de tout instant. Il reste néanmoins que, sans démentir totalement l'information, d'autres sources affirment que cette mise à l'essai ne figure toujours pas sur le planning de travail du ministre de l'Industrie.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.