Exception d'inconstitutionnalité : Le principe et sa procédure d'application    Le FLN favorisé    Commerce : Ouverture de la 1ère Foire commerciale intra-africaine au Caire    Necib à la Radio : "Le bilan 2018 du secteur des ressources en eau est positif"    GTMO 5+5: 9e réunion des ministres des Transports mercredi à Nouakchott    4 établissements fermés !    Imposante marche populaire à Béjaia    Le projet approuvé par le CNI    Accord de pêche UE/Maroc : Le Polisario "consterné" par la décision du Conseil de l'UE    Guerre commerciale : Les Etats-Unis et la Chine au bord du gouffre financier    Les "gilets jaunes" annoncent une nouvelle journée de manifestations    Espagne : Madrid menace d'intervenir en Catalogne    Chine-USA : Le négociateur américain n'entend pas prolonger la trêve de 90 jours    Coupe arabe (1/8 de finale - retour) : Le manque de réussite a été fatal aux Usmistes    Transfert : Vers un retour de Boudebouz en Ligue 1 française    Mondial-2018 en petit bassin: Nos espoirs reposent sur Sahnoune    La coordination syndicale hausse le ton!    Manifestations du 11 décembre 1960: "Attachement indéfectible du peuple algérien à sa révolution armée"    Union des radios et télévisions arabes : Réélection du DG de la Radio algérienne    La 15e édition de DimaJazz du 18 au 22 décembre    Six syndicats se retirent de la «charte d'éthique» de l'éducation: Le retour à la protesta se profile à l'horizon    Agressions contre des Algériens à l'étranger: Enquêtes sur 67 affaires    Pacte mondial sur les migrations: Les observations de l'Algérie    Réunion des ministres africains du Commerce: Djellab au Caire    Coup d'envoi de la 11e édition du Salon Djurdjura du livre à Tizi-Ouzou: Plaidoyer la promotion de l'acte de lire et du livre    Bedoui expose la position de l'Algérie    Un taux de 80% d'approvisionnement quotidien en eau potable    Affluence de visiteurs au Salon de l'automobile    Un dealer arrêté en possession de comprimés psychotropes    TIARET : 2 individus arrêtés et 3 voitures et un fusil saisis    BRAS DE FER ENTRE LA COORDINATION DES IMAMS ET LE MINISTRE : Hedjimi menace de paralyser les mosquées    MASCARA : Un sexagénaire se suicide à El Keurt    River triomphe de Boca, finale aseptisée à Madrid    Belgrade, passage obligé pour Paris, Naples et Liverpool    La femme de la victime, sa fille et un complice sous mandat de dépôt    Les textes désormais contestables    Plus inquiétant que le ballon, celui qui le lance !    2 000 marcheurs pour la liberté à Béjaïa    Les quarts de finale et demi-finales seront disputés en aller-retour    Ligues 1 et 2: Où est passé le bilan chiffré de la compétition ?    Présidentielle 2019: Le report, une solution à «l'impasse» ?    LFP - Championnat national: Statut professionnel, gestion amateur    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (2ème partie)    Le pouvoir d'en haut, la confiance d'en bas    Ouyahia contrarié ?    Benghabrit hausse le ton et menace…    Commémoration du 58e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960 : Aïn Témouchent abritera les festivités nationales    Master-class d'instruments traditionnels en décembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«On ne veut plus de Tliba ni de son clan», affirment les élus
Publié dans La Nouvelle République le 16 - 11 - 2018

Les élections primaires du FLN pour les sénatoriales de décembre 2018 à Annaba ont été perturbées avant-hier dans la grande salle de l'hôtel Sabri de la wilaya.
Le bouleversement est survenu à quelques minutes des élections après que le député Baha Tliba a solidement tenté d'imposer son homme de main au Conseil de la nation. Il s'agit de Noureddine Ammouri, syndicaliste déchu du complexe sidérurgique d'El Hadjar dernièrement. Ces élections ont été aussitôt reportées suite au refus de la majorité des élus de voter notamment un nombre de 188 élus FLN que compte la wilaya d'Annaba qui ont décidé de se retirer et sortir devant ce député détesté par toute la population annabie. Il faut citer que la dernière élection pour le renouvellement partiel des membres de la Chambre Haute du Parlement s'est passée le 29 décembre 2015.
Le Conseil de la nation a été crée pendant la révision de la Constitution en 1996. Revenant à notre fameux député qui se déplace avec ses videurs bien payés, il voulait placer son homme de main dans le vote mais les élus ont annoncé le boycott des primaires à l'exception d'une dizaine d'entre eux qui sont restés et sur les 17 candidats ayant déposé leur dossier, seuls 9 ont été retenus par le superviseur qui a accepté la candidature de six femmes et trois hommes, parmi lesquels : Hmidani Zeroual, Ammouri Noureddine, Saidani Rachid. En effet, la session de vote n'a pas eu lieu et aucun candidat n'a encore été retenu à Annaba.
Les élus locaux ont envoyé une correspondance à la direction du parti pour demander le remplacement du superviseur et qu'un candidat soit élu en toute transparence. «Nous allons choisir une autre date, mais surtout un autre superviseur plus sérieux et crédible. Celui-ci est à la solde de Tliba, il est son ami. Il était membre de l'APW avec lui à Ouargla. C'est même grâce à Tliba que celui-ci a pu accéder au Conseil de la nation à partir de Ouargla», ont dénoncé des élus furieux. Un autre ajoute «Non ! Nous refusons les comportements odieux de ce député qui veut faire la pluie et le beau temps à Annaba
Le président de l'APW, Hammoud Abdennacer a refusé de se taire devant les propos virulents de Tliba Baha Eddine qui a subi dernièrement une défaite magistrale lors des élections syndicales au niveau du complexe d'El Hadjar où son clan a été écarté pleinement de la section syndicale. Le vieux pari détient, depuis les dernières élections locales, la majorité des voix. Avec 148 élus FLN sur les 246 que comptent les 12 APC d'Annaba et 32 élus sur les 39 que compte l'APW, le FLN détient 180 voix contre seulement 105 pour l'ensemble de ses rivaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.