Décès de Saïd Amara: Djerad présente ses condoléances à la famille du défunt    Louisa Hanoune évoque son emprisonnement    COUPURES DE L'ALIMENTATION EN EAU POTABLE : Le DG de l'ADE s'explique    Djerad accuse des parties qui chercheraient à provoquer la « Fitna »    AID EL ADHA : Plus de 10 000 commerçants non mobilisés ont assuré la permanence    TRAITEMENT CONTRE LA COVID-19 : Le ministre de la santé Benbouzid apporte des précisions    Covid-19: 507 nouveaux cas, 482 guérisons et 8 décès    Boumerdès: fin de confinement pour 236 algériens rapatriés de Russie    M'hamed Benredouane enterré au cimetière de Bouzaréah à Alger    Raids israéliens sur Ghaza: le Hamas dénonce une "escalade et une agression"    FEUX DE FORETS : 8800 Hectares ravagés en 2 mois    MOSTAGANEM : Les citoyens appelés au respect des horaires de dépôt des ordures ménagères    La chaîne "El Maarifa" désormais diffusée sur Nilesat    L'opposition prépare une deuxième motion de défiance contre Ghannouchi    Trump provoque un tollé politique en évoquant un possible report de la présidentielle    6 personnes tuées dans l'explosion d'un engin artisanal    Louisa    Aubameyang offre la Cup et l'Europe à Arsenal    Alger surprise par la liste de l'UE    L'hommage unanime du métier    À fleur de peau de Meriem Mesraoua au Festival du film de Venise    Trois candidats en compétition    La fille des Aurès    Fin de cavale pour le secrétaire particulier de Gaïd Salah    Le combat douteux du syndicat    18 civils tués dans une attaque de Boko Haram    Le Soudan affirme agir pour que Washington le retire de la "liste noire"    Ankara a acheminé plus de 17 000 mercenaires syriens en Libye    Talaie El-Houriat réclame des réformes structurelles profondes    Plus de 200 migrants illégaux secourus    L'épreuve de l'été    Décès de l'ancien président de la FAF, Saïd Amara    "Le 4e art est le produit de luttes engagées"    Une palette azurée pour effacer le gris du confinement    Moustakbel Oued Sly accède en ligue 2 : Le club engagé dans la voie du professionnalisme    Abbès Morsli, Président du CSA/USMBA : «La saison 2020-2021 s'annonce difficile»    MO Béjaïa : Les dirigeants face à un avenir difficile    Festival international du film de Moscou : Hamid Benamra s'affiche avec Time life    Décès de l'écrivain Daho Tabti : C'était un clairvoyant    Centenaire de l'écrivain Mohammed Dib : Le dictionnaire amoureux de la Finlande    Sidi Bel Abbès: Le nouveau chef de sûreté de wilaya installé    Crise financière: Une question d'argent !    CHEQUES ET LIQUIDITES    Nucléarisation rampante    Tlemcen: 25 individus devant la justice, après une tentative d'agression    El Tarf: Les bureaux de poste toujours sans liquidités    Mesurer les distances à l'œil nu    Cinq terroristes éliminés et un autre arrêté en juillet    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La BM relève ses prévisions pour 2019 et 2020
Publié dans La Nouvelle République le 09 - 01 - 2019

Le Groupe de la Banque Mondiale (BM) a revu à la hausse ses prévisions de croissance pour l'économie algérienne en 2019 et 2020, selon les projections actualisées de cette institution financière internationale, publiées mardi à Washington.
La BM table désormais sur 2,3% de croissance en 2019 contre 2% prévu dans son précédent rapport sur les perspectives économiques mondiales, publié en juin dernier, soit un relèvement de 0,3 point. La prévision actualisée pour 2019 reste, cependant, légèrement en baisse comparée à celle de 2018, où le Produit intérieur brut de l'Algérie a enregistré une progression de 2,5%, selon l'estimation consolidée de la BM, contenue dans ce rapport.
A l'origine de ce léger recul, figure la baisse progressive des dépenses publiques, explique la BM. «L'Algérie devrait décélérer à 2,3 % du fait de la diminution progressive des dépenses publiques, qui avaient connu une augmentation considérable l'année dernière», précise l'institution de Woods dans la note consacrée aux perspectives économiques de la région Mena, accompagnant ce rapport.
Il convient de souligner que ce ralentissement est anticipé dans le sillage « de l'assombrissement des perspectives économiques mondiales» que prévoit la BM cette année. L'année 2019, connaîtra une stagnation de la reprise dans les pays exportateurs de produits de base qui s'observera au même temps que le ralentissement de l'activité dans les pays importateurs de ce type de marchandises, précise la BM. En parallèle, le Groupe de la Banque Mondiale a ajusté à la hausse sa projection pour 2020, prévoyant une croissance de 1,8% en Algérie contre 1,3%, anticipé en juin, soit une hausse de 0,5 point. Ce taux sera également maintenu en 2021. Globalement, la croissance dans la région Mena se situera autour de 1,9% en 2019 contre 1,7% en 2018, selon les estimations de la Banque.
Cette progression a été beaucoup plus le résultat de facteurs intérieurs tels que les réformes des politiques publiques. Les pays exportateurs de pétrole de la région devraient connaitre une légère amélioration, soutenu par les membres du Conseil de coopération du Golfe, dont la croissance est attendue autour de 2,6%. La BM alerte, cependant, sur «la balance des risques qui penche négativement sur les perspectives des économies fragiles» de la région Mena.
«De nouveaux conflits dans les économies fragiles pourraient dégénérer et porter davantage atteinte aux revenus et à l'activité économique des populations», souligne la BM dans ce rapport publié au lendemain de la démission annoncée de son président, Jim Yong Kim. La BM estime qu'une escalade des tensions entre les Etats-Unis et l'Iran aurait des conséquences néfastes sur la région. Les facteurs géopolitiques, combinés à l'incertitude autour des volumes de production attendus des pays exportateurs de pétrole, pourraient provoquer l'instabilité des prix du brut sur les marchés internationaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.