L'Inter Milan se penche sur un latéral argentin    Marche des travailleurs de Cevital à Bouira : « Libérez Rebrab, non à une justice instrumentalisé »    L'IRB Kheneg accède en Interrégions    Les Algériens pour une bonne moisson et des points olympiques    La communauté internationale face à ses «responsabilités»    "Il faut commencer par juger les véritables criminels"    L'opposition dénonce l'immixtion de l'armée dans la politique    Les frères Kouninef sous mandat de dépôt    Avantage aux Béjaouis, mais…    Le Chabab passe en finale    Le tournant    La JSK appelle à une marche de soutien à Issad Rebrab    Trois nouvelles plages proposées à l'ouverture    L'exécutif planche sur la saison estivale    Recul du taux d'analphabétisme    Protestation contre le directeur des transports    Parkours de Fatma-Zohra Zamoum présenté en avant-première à Alger    Le long-métrage Abou Leila en compétition à la «Semaine de la critique»    Benhadid : «La solution est politique»    L'Association des professionnels accentue la pression sur l'armée : Les Soudanais menacent de paralyser le pays    Nouvelle aérogare: Les travaux du parking à étages et la tour de contrôle achevés    Le porte-parole du gouvernement: «La justice est au-dessus de tous»    Chlef: Plus de 58.000 candidats aux examens de fin d'année    Les locaux commerciaux pour les jeunes au menu    Sûreté de wilaya: Plus de 3.000 permis de conduire retirés en trois mois    Le FFS dénonce une «démarche autoritaire»    Affaire Rebrab: L'ambassade de France dément toute demande de renseignements    KABYLIE 2001 : «HIRAK», SAISON I    Le pouvoir, ses manipulations et ses échecs catastrophiques (pour l'Algérie)    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    L'entraîneur du Kenya compte sur son collectif    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Comment l'URSS a construit un "tueur de sous-marins"    Ali Baba et les 40 voleurs    Un terroriste abattu dans la région du Kef    La guerre de l'espace a-t-elle commencé?    Le prix du baril pourrait flamber    Le temps des décomptes    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Des pays africains exportateurs de pétrole et de gaz en 2022    Bourses : Les actions européennes se sont dégagées par le haut d'une séance terne    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Abdelaziz Rahabi à la Radio chaîne III: "La transition porte tous les risques de ne pas aboutir"    Comment sécuriser nos musées!    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    "Laissez la justice faire son travail"    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maduro annonce des manœuvres militaires, «les plus importantes de l'histoire»
Publié dans La Nouvelle République le 31 - 01 - 2019

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a effectué une visite d'inspection dans plusieurs bases militaires du pays où il a annoncé le coup d'envoi prochainement de manœuvres militaires, qualifiées des plus importantes de l'histoire du pays, dans un contexte de forte tension diplomatique entre Caracas et Washington, ont rapporté lundi des médias locaux.
Le président vénézuélien s'est rendu notamment dans une base militaire dans l'Etat de Carabobo (nord), lançant à cette occasion : «Traîtres jamais, loyaux toujours pour la Nation», ont indiqué des médias vénézuéliens. Lors de son déplacement dimanche à Fort Paramacay dans la ville de Valencia, Nicolas Maduro, accompagné du ministre de la Défense, Vladimir Padrino Lopez, a supervisé les préparatifs pour des exercices qualifiés de "plus importants dans l'histoire du pays". Il s'est rendu également dans plusieurs bases militaires pour confirmer le soutien dont il dispose de la part de l'Armée nationale.
La visite d'inspection effectuée par le président Maduro auprès des troupes de l'Armée intervient dans le contexte d'une forte tension avec les Etats-Unis qui n'avaient pas exclu la possibilité d'une intervention militaire après avoir exprimé leur soutien à l'opposant Juan Guaido, autoproclamé président en exercice du Venezuela. Face aux menaces de Washington d'intervenir militairement, le président vénézuélien a déclaré à l'occasion que «l'Armée devait être prête à défendre le Venezuela et sa souveraineté». En conséquence, il a annoncé le lancement de manœuvres militaires massives qui se dérouleront du 10 au 15 février prochain. «Nous nous préparons aux plus importants exercices militaires de notre histoire, en hommage au Bicentenaire d'Angostura, dans le but de réunir toutes les capacités opérationnelles, organisationnelles, militaires et syndicales pour défendre notre patrie», a-t-il souligné.
L'Armée vénézuélienne a réitéré, jeudi dernier, son soutien au dirigeant du pays, s'engageant à défendre «la souveraineté nationale, la constitution et l'intégrité territoriale». M. Maduro avait été réélu président de la République l'an dernier pour un mandat de six ans avec 67,84% des voix et avait été investi le 10 janvier dernier. Selon des experts militaires russes, l'Armée du Venezuela est l'une des mieux préparées d'Amérique latine à mener une guerre face à un ennemi extérieur. S'exprimant récemment à l'agence russe Sputnik, l'expert militaire Igor Korotchenko a affirmé en effet que «le défunt président du pays, Hugo Chavez, avait lancé un vaste programme de modernisation de l'Armée vénézuélienne pour défendre le pays et l'ordre constitutionnel».
«Grâce aux importantes réserves d'armes russes et à la préparation de spécialistes locaux à leur utilisation, dont la plupart ont encore été effectuées sous la présidence du défunt président Hugo Chavez et se sont achevées avec Nicolas Maduro, l'Armée du Venezuela reste l'une des plus préparées d'Amérique latine à faire face à une éventuelle guerre», a-t-il fait savoir. Pendant près de 10 ans, le Venezuela a acquis une grande quantité d'armes et d'équipements russes, notamment des systèmes anti-aériens Pechora-2M, S-300, Buk-M2EK, Igla-S, des blindés de transport BTR-80A, des chars T-72B1V, ainsi que des navettes multiples Smerch et Grad, a précise encore ce spécialiste des questions d'armements.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.