Mort des tribus, naissance des tribalismes (III)    Le Mouvement El Bina prêt à s'engager dans l'élection présidentielle    Un acte inacceptable estime Abdelaziz Rahabi    30e vendredi du Hirak: Appel au départ de tous les symboles de l'ancien système    Aigle Azur (SNLP) : Le Comité d'entreprise soutient deux offres de redressement    Résoudre rapidement, par une élection présidentielle transparente, la crise politique ou la régression    Portes ouvertes sur la CASNOS    Bomare Company mise à l'honneur dans le magazine allemand de l'IFA Berlin    La préservation des acquis de la révolution, priorité des Tunisiens    Appel à hâter la désignation d'un nouvel envoyé personnel du SG de l'ONU    Assemblée générale extraordinaire le 17 septembre    «Boudaoui est bourré de talent»    Réda Benbaziz (-63 kg) dominé par l'Ouzbek Adu Raimov    Lancement du concours international de la photographie sous-marine de la corniche jijelienne    Alger, Constantine, Annaba plus exposées aux inondations que d'autres villes du pays    Baisse de 60 % du taux de mortalité de la mère parturiente    Après adoption par les deux chambres des deux textes de loi organique relatifs à l'Autorité en charge des élections et au régime électoral: Place à ...    Prochaine édition du Festival national de la littérature et du cinéma de la femme    Il fête ses 50 ans de carrière à Alger    Les startups favorisées    L'Algérie réaffirme sa position    Ahmet Davutoglu quitte l'AKP pour créer un mouvement rival    Un individu abattu à Tizi-Ouzou    Le marché de Tidjelabine rouvre ses portes    Le tour de vis du gouvernement    De nouvelles taxes sur les véhicules ?    Le président de Microsoft se positionne aux côtés de Huawei    Bedoui exprime sa "gratitude" à l'ANP    Deux films algériens en compétition officielle au festival international d'Elgouna en Egypte    Borussia Mönchengladbach: Bonne prestation de Bensebaini face à Cologne    L'autorité des élections reflète-t-elle les articles de la Constitution ?    TISSEMSILT : Installation du nouveau chef de sûreté de wilaya    NUIT DE DELUGE A ALGER : La capitale avait ses avaloirs bouchés    LES MEDECINS DENONCENT L'INSOUCIANCE DES RESPONSABLES : Un ‘'abattoir'' à l'hôpital de Mostaganem    Six soldats émiratis tués dans une collision de véhicules militaires    Un 15e penalty sifflé    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 4ème journée    La DJS prête à louer le stade Zabana le jour des matchs    Deux collines illuminées par des milliers de manifestants    Détermination plus forte    Vers de fortes tensions sur le marché de la devise    Des milliers de Soudanais dans les rues    ACTUCULT    Julien Clerc célèbre ses 50 années de carrière à L'Opéra d'Alger    "Bee Home" ou la culture dans la convivialité    Plaisir du grattage et pizza anti-cancer au menu    LDC (2e tour – aller) JS Kabylie – Horoya Conakry (19h30) : Assurer la qualification à Tizi Ouzou    Comment la stratégie israélienne contourne le blocage libanais en se portant vers l'est de L'Euphrate    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des licences et des masters professionnels à la prochaine rentrée
Publié dans La Nouvelle République le 05 - 03 - 2019

Des licences et des Maters professionnels seront proposés aux étudiants de trois universités du pays à partir de la prochaine rentrée, en vertu d'un projet-pilote entre l'Algérie et l'Union Européenne (UE), a-t-on appris du responsable de Communication de l'Université de Sciences et de la technologie Mohamed-Boudiaf (Usto).
Ce projet entre les deux parties implique trois ministères, ceux du travail et la sécurité sociale, de la formation professionnelle et de l'enseignement supérieur, ainsi que trois universités nationales l'USTO, USHB de Bab Ezzouar et l'université d'Ouargla, a précisé à l'APS, Maâmar Boudia. «Il s'agit de pouvoir professionnaliser des parcours de formation, que ce soit en licence ou master, pour pouvoir répondre à la lancinante question de recrutement des diplômés de l'université dans le but d'améliorer l'employabilité et l'insertion professionnelle», a-t-on expliqué.
«Dans ce projet, nous allons associer les entreprises pour la préparation de parcours de formation en licence et master pour faire profiter les étudiants, durant tout leur cursus universitaire, de stages de formation divers en vue d'améliorer et d'augmenter leurs chances pour décrocher un emploi», a-t-il souligné. «Pour les étudiants, l'expérience professionnelle est une exigence dans les entretiens d'embauche alors que nos étudiants, fraîchement diplômés, n'en ont pas. Nous avons pensé à leur faciliter la tâche en leur offrant tous les stages possibles durant leur cursus universitaire de trois ans en cas de licence et 5 ans en cas de master», a encore expliqué Mâamer Boudia.
Le même responsable a ajouté que le projet est finalisé et la maquette pratiquement prête. «Nous allons la soumettre aux instances scientifiques régionales et nationales, puis au ministère de l'Enseignement supérieur en vue de promulguer l'arrêté d'ouverture de cette formation car, c'est l'Etat qui est garant du diplôme», a-t-il fait savoir. Les spécialités devant bénéficier de cette «professionnalisation» à l'USTO sont au nombre de cinq : l'informatique, les énergies renouvelables, l'ingénierie mécanique, les travaux publics et le génie maritime.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.