PSG: Leonardo ne serait pas passé à l'action pour Neymar !    Fourar: aucun autre cas positif de Coronavirus en Algérie    Les réserves hydriques actuelles, "suffisantes" pour satisfaire les besoins nationaux en 2020    Le Président Tebboune achève sa visite d'Etat au Royaume d'Arabie saoudite    Real Madrid: Zidane aurait une alternative à 150M€ pour Mbappé !    Sahara Occidental: l'UA, un partenaire principal dans le processus de décolonisation    Le soutien de l'Algérie au droit à l'autodétermination du peuple Sahraoui salué à Bechar    Blida: report du procès de Abdelghani Hamel et de Berrachdi au 19 mars prochain    Vinicius Jr s'en prend à l'arbitre de Real Madrid-Manchester City    Ligue 1 (USM Alger) succession de Dziri Billel: l'entraîneur Bira dit oui avant de se rétracter    Près de 80% des commandes maintenus chez Renault Algérie    Les vérités, toujours bonnes à dire !    Pas de cadeaux pour Chenine    Les 8 élus du RCD annoncent leur retrait du parti    T'es pas mon frère !    Pour ne pas rentrer les mains vides…    Appels à intensifier l'effort de lutte contre le terrorisme    L'ambassadeur du Mali en France dénonce des "débordements"    Les discussions de Genève sur la Libye boudées par les Libyens    Rassemblement de protestation des Patriotes    PT : "Le régime n'a pas changé"    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    Les revendeurs «partenaires»    Berraf maintient sa démission du COA    Derby indécis pour une place dans le dernier carré    ASO-PAC pour ouvrir le bal    Le président de Madar secoue les joueurs    Huawei présente le nouveau Mate XS 5G pliable à 2 400 euros    Samsung présente ses nouveautés au MENA Forum 2020    Les pharmacies d'Oran prises d'assaut    Le président Tebboune appelle à une "extrême vigilance"    Un jeune tabassé à mort à Sidi Khettab    Accident mortel à Béni-Saf    Litige entre élus et administration autour du portrait du Président Tebboune    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Pollution : pointé du doigt, le monde de l'art fait sa mue tardive    Le théâtre comme expérience sensorielle    Le livre-mémoire de l'enfant d'Aghbalou    La révolution contée en peinture    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Révision Constitutionnelle - L'immunité parlementaire : une spécificité algérienne    Quelle communication pour la «nouvelle Algérie» ?    Grève de l'Education: Suivi mitigé dans les écoles primaires    Le pas en avant au bord du précipice !    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le comportement «inélégant et pitoyable» de Mohamed Raouraoua
Publié dans La Nouvelle République le 21 - 04 - 2019

Mohamed Raouraoua vice-président de l'Union arabe de football (UAFA) a pris goût, et en a pris le pli au sein de l'instance de l'Union arabe. «Ex-puissant président de la FAF de son temps. Les archives, si elles venaient à être consultées, révéleront des traces qui n'honorent pas beaucoup de personnes ayant fait ses beaux jours».
Depuis son élection à l'UAFA, monsieur Raouraoua oublie vite ses paires, auxquels il leur doit respect et reconnaissance en tant que tel. Le communiqué de la Fédération algérienne de football aurait pu avoir une autre connotation vis-à-vis de ce monsieur, qui ne cesse de rappeler, à qui veut bien l'entendre, qu'il est fier d'être Algérien. Ce jour, le 17 avril dernier à Abu Dhabi aux Emirats Arabes Unis, et selon la FAF, Raouraoua avait manqué de finesse et surtout de subtilité des détails. Le communiqué de ce 20 avril de l'instance fédérale (quelle coïncidence !) expose au grand jour «le comportement inélégant et pitoyable» du vice-président de l'Union arabe (UAFA) Mohamed Raouraoua. Ce dernier a refusé de serrer la main au membre du Bureau fédéral, Amar Bahloul. Ce qui était difficile à réaliser et que personne n'a fait illusion, mais cette image ne peut échapper aux regards des experts qui surtout ne peuvent s'en river de commenter ce refus, au moment où l'Algérie livre une bataille sans précédent pour rehausser son image à l'internationale. Un Algérien, vice-président de l'UAFA de surcroît refusant de serrer la main à un Algérien. «Un incident a émaillé les travaux de l'assemblée générale ordinaire de l'UAFA le 17 avril dernier à Abu Dhabi aux Emirats Arabes Unis quand le vice-président de cette instance, l'Algérien Mohamed Raouraoua a refusé de serrer la main que lui a poliment tendue Amar Bahloul, représentant de la FAF à ces travaux. Un comportement inélégant et pitoyable qui déshonore le poste de responsabilité de vice-président qu'exerce cette personne au sein de l'UAFA», a indiqué l'instance fédérale dans un communiqué publié sur son site officiel. «Connu pour sa sagesse et son sang-froid, Amar Bahloul n'a pas voulu répliquer à cette provocation pour ne pas ternir l'image de l'Algérie dans un pays étranger et en présence des personnalités sportives du monde arabe», poursuit la FAF, qualifiant cet acte de «scandaleux et dégradant». Ceux qui le connaissent bien savent à quel haut niveau il poussait d'un côté la discrétion hermétique et l'exigence totale, avec ces maîtres «l'Algérie où l'Algérien ne peut admettre de pareilles situations notamment lorsqu'elle provient d'un Algérien». Le choix est clair et les situations des uns et des autres se mettent en évidence pour se positionner sur un espace qu'il croit occuper encore longtemps sans salir son étiquette. La FAF, de par son statut de pays membre, a exigé de l'UAFA que Raouaroua «présente des excuses, et souhaite qu'à l'avenir ses représentants, et dans le cadre de leurs missions au sein de cette instance, aient droit à plus d'égard et de considération». Un fait qui marquera tous les sportifs algériens, voire plus.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.