223 ressortissants étrangers arrêtés lors des marches populaires    Mali: le processus de paix entre dans une nouvelle phase de stabilisation    ENIEM: arrêt technique des activités le 2 février prochain pour contraintes financières    Le camembert Tassili n'est pas contaminé : La laiterie de Draa Ben Khedda nous écrit    Goudjil refuse d'entériner le départ de Bensalah    Juventus : Can d'accord avec Dortmund !    GENERAL-MAJOR SAID CHENGRIHA : ‘'L'armée déterminée à soutenir les démarches du Président''    LES ENSEIGNANTS DU PRIMAIRE MAINTIENNENT LA PRESSION : Le ministère s'engage à affronter la situation    ILS ONT CIBLE PLUS DE 10 VEHICULES : Deux voleurs quinquagénaires arrêtés à Mascara    ORAN : Saisie de 12 quintaux de viandes blanches avariées    Mettre en place des mécanismes de traduction des textes de théâtre algérien    «Il y a beaucoup d'argent pour les collectivités locales»    France : les actes antimusulmans ont augmenté de moitié    HRW dénonce la poursuite de la répression    Le meurtrier interjette appel    Abdelmadjid Tebboune au MDN    Boxe/Championnats arabes : avec 12 médailles dont 5 en or    "C'est le moment de trouver un nouveau président pour la JSK"    Mouaki rejoint l'ES Sahel    CRB-CABBA décalé au lundi 3 février    Les étudiants fidèles au "22 février"    Les entreprises publiques ont boudé l'événement    Des acheteurs allemands chez des fournisseurs algériens    Un nouveau système d'information pour la douane    Fermeture dans la nuit de mardi à vendredi minuit    Cinq pays au 10e Festival international du théâtre de Béjaïa    ACTUCULT    Lumières sur un super-héros, très secret et réel    Une foire internationale de la production à Alger proposée par l'Union arabe    Hand/Tournoi de qualification olympique: l'Algérie débutera face à la Slovénie    Zitouni exhorte les jeunes à l'unité pour faire avancer l'Algérie    El-Bayadh: Le logement passé au peigne fin    Selon le Professeur Tahar Ryan: «Le système de santé est malade»    Oran: Le procès de Kaddour Chouicha de nouveau reporté    Oum El Bouaghi: Deux morts dans le crash d'un avion militaire    Les étudiants toujours mobilisés    JS Kabylie: Yamen Zelfani nouvel entraîneur    Coronavirus: Le président ordonne le rapatriement des Algériens établis à Wuhan    La pointe extrême du singulier    Allez à Ghaza et criez «plus jamais ça !»    Le parc d'attraction rouvre ses portes    Vivre le (dés) espoir d'une mère nigériane    2 millions d'Irakiens manifestent contre la présence des USA    La collection «Continents Noirs» fête ses 20 ans    Découverte d'un bain romain à Ferkane (Tébessa)    Le chiffre d'affaires de la CNMA s'est établi à 15 milliards de dinars    «L'équipe a retrouvé sa confiance et sa stabilité après le départ de Lavagne»    Les militairesisraéliens frappent une cible du Hamas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les députés FLN demandent le départ du président Moad Bouchareb
Publié dans La Nouvelle République le 08 - 05 - 2019

La séance parlementaire dédiée à la commémoration des événements du 8 mai 1945, tenue hier à l'hémicycle Zirout Youcef d'Alger a été houleuse.
Le groupe parlementaire du FLN a, en effet, boycotté cette rencontre, tout comme d'ailleurs les députés des partis d'opposition, pour protester contre le président de la chambre basse du Parlement à qui ils demandé le départ de la tête de l'APN. Alors qu'il s'apprêtait à prononcer son discours à l'ouverture de cette séance plénière dédiée, également, à la situation politique du pays, les députés de l'ex-parti unique l'ont conspué et lui ont demandé de démissionner. Les parlementaires du FLN disent refuser d'être en faux par rapport au mouvement populaire qui exige son départ. Ce mouvement, soutiennent-ils, est salvateur à plus d'un titre et nous, en tant que FLN, nous devons l'accompagner. On ne peut se déclarer avec le mouvement populaire pacifique et en même temps accepter que Bouchareb reste à la tête de l'APN, disent-ils, non sans rappeler au passage, leur détermination à pousser à la démission de Bouchareb, qui a accédé, rappelle-t-on, à ce poste suite à un coup de force sur Said Bouhadja, le président de l'APN démis par les députés FLN, RND, MPA et TAJ en raison de son bras de fer avec Djamel Ould Abbès. Saïd Bouhadja avait été empêché d'accéder à son bureau par les députés qui avaient fermé l'entrée du Parlement à l'aide d'un cadenas. Depuis, Saïd Bouhadja n'a cessé de réclamer le poste, se considérant toujours comme le président légitime de l'Assemblée populaire nationale, allant jusqu'à accuser Moad Bouchareb d'avoir usurpé sa fonction et fait usage frauduleusement de son cachet. Le président de l'APN, Moad Bouchareb a été déjà, rappelle-t-on encoren poussé à la porte de la tête du FLN, pour laisser place à Mohamed Djemaï, qui s'est accaparé, au prix de grandes controverses, les clefs du parti. L'ancien président du groupe parlementaire du parti à l'APN est arrivé largement en tête du scrutin organisé lors du comité central de l'ex-parti unique, le FLN. Mohamed Djemai, avec 223 voix a devancé Djamel Benhamouda, qui est arrivé en seconde position avec 125 voix. En troisième position, Saïd Bouhadja, l'ancien président de l'APN, a obtenu 35 votes. Mohamed Maazouzi, ancien membre du BP, est arrivé quatrième avec 18 voix. Mohamed Djemai remplace ainsi Djamel Ould Abbès à la tête du parti. Il faut dire que depuis l'élection de Mohamed Djemai à la tête du FLN, le 30 avril dernier, les relations entre le groupe parlementaire du parti et le président de l'APN se sont tendues et les parlementaires de de ce parti réclament désormais la démission de Moad Bouchareb de la présidence de la chambre basse du Parlement.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.