Les idées sont au chevet des actions    Laïd Benamor désavoué    Des activités en hausse    L'ancien ministre des Finances Karim Djoudi placé sous contrôle judiciaire    Souscripteurs des programmes LPA et LSP : Unis pour le départ de la «mafia de l'immobilier»    Ouverture de la saison estivale à Jijel : Près de 30 kilomètres de plages surveillées    La preuve de la «généralisation de la corruption»    Plaidoyer contre la détention préventive    La gêne manifeste du gouvernement suisse    Hong Kong suspend le projet de loi    Derniers réglages avant le Kenya    El-Hennani confirme : «ma démission est irrévocable»    Allik et Amrani restent    Zoubir Kerraz dit «Tereza» n'est plus    Le groupe Haddad obligé de faire des concessions financières    Du règne sans partage à la déchéance    La fraude empoisonne le baccalauréat    Près de 100 chasseurs bénéficient d'un stage à Mila    Sachez que…    Secousse tellurique de 3,5    Les médecins généralistes pour soutenir les experts psychiatres    ACTUCULT    Pressions sur un imam pro-mouvement du 22 février    La révolution du 22 février intéresse les Français    Gala de charité au profit d'un enfant malade à Aït R'zine    L'autre transition dont personne ne parle    Première partie : Naissance de la CAF et de la CAN    Mouloudia d'Alger : Djabou au Doyen, c'est fait    Oued Zhor (Jijel) : Le pillage de sable défigure un joyau de la côte    Pour une nouvelle feuille de route dans le cadre des ODD    MO Béjaïa : Adrar négocie avec Bouzidi    Titulaires du CAPA : Levée du gel sur stages de formation    Le temps judiciaire et le ton politique    Abu Dhabi se trouve un pied à terre au Niger    Des avocats comptent introduire une action en justice : Naïma Salhi s'attaque à Djamila Bouhired    Les enfants font leur «cinoche»    «Faire découvrir au public ce riche patrimoine du Gharnati, Sanaa et El Malouf»    Pour poursuivre les corrupteurs : Les services judiciaires aux taquets    Chine VS Etats-Unis : Pékin pourrait-il se servir des obligations américaines comme d'un moyen de pression ?    Ouvrant un nouveau chapitre de la coopération internationale : Xi et Poutine engagent les liens bilatéraux dans une nouvelle ère    Deux pétroliers ciblés dans le golfe d'Oman : L'or noir en hausse    Solution de la crise en Libye: Les pays voisins préoccupés et insistent sur le dialogue    Affrontements meurtriers à Nzérékoré    Nouvelle escalade entre les Etats-uniset l'iran    Un avion d'Air Algérie rebroussechemin !    La situation s'enlise    Banxy, la banque mobile lance la carte Visa    Le prix du chef de l'Etat Ali-Maâchi décerné à 24 jeunes talents    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Sans aucune ambition politique, notre objectif est de servir notre pays»
Publié dans La Nouvelle République le 22 - 05 - 2019

Dans une nouvelle allocution prononcée au niveau de la 4éme région militaire, le général Ahmed Gaid Salah, vice-ministre de la Défense nationale, Chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire a indiqué que l'armée nationale populaire (ANP) n'a aucune ambition politique. Notre seul objectif est de servir notre pays et de satisfaire les revendications du peuple», a-t-il fait savoir.
Dans son discours, le général Ahmed Gaid Salah, a une nouvelle fois montré du doigt la dite «El Issaba» l'accusant de vouloir bloquer les efforts de l'armée nationale populaire et d'entraver la bonne marche de la justice dont la première mission est la lutte contre la corruption et le blanchiment d'argent, a-t-il martelé. Dans son allocution, le général Ahmed Gaid Salah, a été plus que précis et a répondu clairement aux voix qui s'élèvent faisant savoir que l'ANP veut gouverner le pays. « Que tout le monde doit savoir que l'armée nationale populaire (ANP) n'a aucune ambition politique», a-t-il précisé. Gaid Salah n'a pas manqué également de déclarer que le commandement «Novembriste » de l'armée a mis en échec toutes les intrigues. Relatant les affaires de corruption, le général Ahmed Gaid Salah, a indiqué que la justice traite avec détermination et en toute objectivité les dossiers en sa possession. « Le secteur de la justice s'est libéré des entraves et des pressions», a-t-il indiqué. Poursuivant son allocution, le général Ahmed Gaid Salah, a ajouté que la libération de la justice lui a permis d'exercer ses missions ce qui garantira l'épuration du pays de la corruption et des corrompus. S'exprimant sur cette nouvelle allocution, plusieurs partis politiques ont apporté leur soutien à la teneur du discours du Général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, lequel a appelé à l'accélération de l'installation d'une instance indépendante chargée de l'organisation et la surveillance des élections. Le parti du Rassemblement national démocratique (RND) s'est dit convaincu de la "nécessaire organisation de la Présidentielle afin de sortir de la conjoncture actuelle et entamer une phase de réformes radicales sérieuses". Le RND a également apporté son soutien à l'appel lancé par le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah pour l'accélération de l'installation d'une instance indépendante chargée de l'organisation et la surveillance des élections, et la nécessité, pour les citoyens, de faire montre de vigilance pour mener à bien l'élan populaire et sauvegarder la stabilité du pays et son intégrité territoriale. Pour sa part, le président du parti Talaie El-Houriyat, Ali Benflis a estimé que l'absence de la date de la tenue de la Présidentielle (le 4 juillet prochain) dans le discours du Général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah allait en droite ligne avec les revendications du peuple algérien, ajoutant que "les élections ne seront valables qu'avec l'association des parties susceptibles de trouver les outils de gestion des élections, notamment l'instance indépendante". Aussi, il a plaidé pour l'ouverture d'un dialogue inclusif auquel prendraient part les composantes de la classe politique ainsi que tous les acteurs autour de l'instance indépendante. Le président du Mouvement populaire algérien (MPA), Amara Ben Younes a dit avoir accueilli "avec satisfaction" la dernière déclaration de M. Gaïd Salah, un discours que M. Ben Younes a qualifié d'"affirmation claire et sans équivoque sur l'engagement de l'institution militaire à sortir de la crise actuelle". Aussi, le MPA a réitéré son attachement à la solution politique dans la cadre de la Constitution qui permet "d'éviter au pays de graves conséquences hypothéquant son avenir", et ce, ajoute le parti, à travers l'organisation d'une Présidentielle en comptant sur des mécanismes indépendants et transparents car étant "la meilleure solution démocratique pour sortir de la crise et qui permettrait l'installation d'un système politique légitime qui adviendra via des urnes transparentes".

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.