Urgence au dialogue consensuel    L'ancien officier supérieur, Mohamed Khalfaoui estime : "Nulle sortie de crise n'est envisageable sans dialogue et mutuelles concessions"    Selon des experts économiques : La persistance de la crise politique affectera négativement l'économie nationale    Djellab : "L'Algérie mise sur la coopération avec les pays de l'Afrique et du nord de la Méditerranée"    Une amitié de voisinage et une coopération régionale    Comité bilatéral stratégique algéro-malien: La contribution de l'Algérie saluée    Le combat des étudiants continue    Bensalah inaugure la 52e édition    La justice se penche sur les dossiers du secteur    Nouvelles déclarations de Gaïd Salah    Début des inscriptions le 20 juillet    6 lourds griefs retenus par le Tribunal    La première déclaration de Soudani après sa signature à l'Olympiakos    AFFAIRE SOVAC : Ouyahia face à une nouvelle affaire de corruption    17e manifestation des étudiants: La mort de Morsi renforce la conviction d'un Etat civil    Rien que la présidentielle...    Le Conseil de la concurrence revendique une autonomie    Serraj refuse tout dialogue avec Haftar    «Piratage de l'esprit»    «La corruption n'est pas un phénomène, c'est un système qu'il faudrait changer»    Belmadi : "Il y a encore des choses à parfaire"    Cherif El-Ouazzani s'interroge ...    Salah Assad honoré pour l'ensemble de sa carrière à Doha    L'arrivée au Caire avancée de 24 heures    «Il est parti sans raison particulière»    Jean-Christophe Hourcade, nouveau préparateur physique    Ali Haddad écope de 6 mois de prison    Courrier des lecteurs    Nouvelles de l'Ouest    Trois candidats exclus pour fraude    102 élèves ont obtenu 10/10    Un candidat devant la justice    Manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011» : Le chapiteau de tous les scandales    Le sujet de lettres arabes fait polémique    sortir ...sortir ...sortir ...    La judicieuse combinaison entre mémoire et histoire    Les deux faces d'un même dollar    Sant' Egidio bis?    Baccalauréat 2019 à Médéa : L'heure de vérité pour les 12 566 candidats    Une bonne nouvelle enregistrée lors du dernier entrainement des Verts à Doha    Requête pour un réarmement moral de l'Algérie    Foire internationale d'Alger : Ouverture de la 52e édition ce mardi avec la participation de 15 pays    Sénégal : Le "dialogue national" engagé, "nécessaire" ou "jeu de dupes"?    Ali Haddad écope de 6 mois de prison ferme    Seat algérie : main-d'oeuvre gratuite pour la première vidange    Rajoelina obtient la majorité absoluedes députés    Mohamed Morsi meurt pendant son procès    130 millions DA pour l'aménagement de lazaouia de Sidi Cheikh    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Taleb appelle à l'application des articles 7 et 8 de la Constitution
Publié dans La Nouvelle République le 22 - 05 - 2019

Plusieurs fois ministre de 1965 à 1988 et candidat à l'élection présidentielle en avril 1999, Ahmed Taleb Ibrahimi (87 ans) a adressé hier aux jeunes manifestants un message (personnel, celui-là), après celui qu'il a co-signé avec Ali Yahia Abdenour et Rachid Benyellès et qui a été diffusé le 18 mai 2019.
l estime qu'il est possible de transmettre le pouvoir par voie constitutionnelle en réunissant «les fondements des articles 7 et 8 de la Constitution, en fonction des interprétations disponibles». L'ancien ministre des Affaires étrangères, sous la présidence de feu Chadli Bendjedid, estime également que l'institution militaire «ne doit pas constituer un soutien à des institutions qui ne bénéficient pas d'un consentement populaire même si elles se trouvent dans un état constitutionnel stable prévu pour les situations normales et non exceptionnelle comme celle que nous traversons actuellement». Le 19 mai, Ahmed Taleb Ibrahimi avait signé avec Rachid Benyelles et Ali Yahia Abdennour, un message dans lequel tous trois appelaient le commandement de l'Armée nationale populaire (ANP) à "nouer un dialogue franc et honnête" avec des figures représentatives du mouvement populaire, des partis et des forces politiques et sociales qui le soutiennent, afin de trouver "au plus vite" une solution politique à la crise actuelle. Dans une allocution d'orientation prononcée lors d'une rencontre avec les cadres et les personnels du secteur, durant la 2ème journée de la visite de travail et d'inspection effectuée dans la 4e Région militaire à Ouargla, le Vice-ministre de la Défense nationale, Chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le Général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, a appelé les représentants des manifestants à «un dialogue sérieux et constructif avec les institutions de l'Etat, prenant en considération les revendications réalisées jusqu'à présent, grâce à l'accompagnement permanent de l'ANP». Il a tenu à préciser que l'ANP «s'est engagée à ne pas être partie prenante à ce dialogue escompté». Dans la même allocution, le Général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, a souligné qu'il est «préférable que les marches se caractérisent par un niveau raisonnable et suffisant d'organisation et d'encadrement efficace pour faire émerger de vrais représentants qui se distinguent par leur sincérité et intégrité pour transmettre les revendications légitimes de ces marches».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.