Militaires et sécuritaires, au niveau de la région, urgence pour l'Algérie de résoudre la crise politique    Les dessous du trafic de pièces détachées en Algérie    Deux drones israéliens abattus au Liban    La minute qui qualifie la JSK au prochain tour    Le CABBA crée la surprise à Bel-Abbès, l'ESS piégée à domicile    Avalanche de médailles pour l'Algérie    Une librairie fait la part belle aux fanzines    «Le bélier magique» au Festival international du film pour l'enfance    De bonnes nouvelles pour les étudiants algériens    Le taux d'inflation à 2,7 % sur un an en juillet 2019    Après un 1er semestre plombé par les prix : Eramet abaisse sa prévision 2019    Rencontre entre le ministre de l'Intérieur et les représentants des retraités de l'ANP    Sahara occidental : Les manœuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région    Reportage : Un "Drone made in Sénégal" pour lutter contre le paludisme    Guerre commerciale : La Chine riposte aux USA sur le commerce, Trump menace    Dialogue national : Nécessité de mener notre pays vers des lendemains sûrs et prospères    2ème Région militaire : Gaïd Salah entame une visite de travail et d'inspection    Dynamiques de la société civile: Attachement au dialogue et à l'unification des efforts pour sortir de la crise politique    CHAN 2020 (préparation) : Djamel Belmadi convoque 22 joueurs pour un stage    Coupes africaines des clubs : Qualification de la JSK, du CRB et du Paradou    Oum El Bouaghi: La culture écolo fait son chemin parmi les jeunes et les associations    Education : Le ministère publie la liste des fournitures scolaires pour les trois paliers d'enseignement    Réception de 102 établissements éducatifs    Réception de 102 établissements éducatifs    «Gare aux cadres et entreprises défaillants !»    Lait : Aucune mesure prise pour réduire les quantités collectées, rassure Giplait    Réunion interministérielle : Le dossier de l'entretien de l'autoroute Est-Ouest et mesures de péage au menu    L'heure du retour a sonné !    Ordonnances de désignation des administrateurs    Le ministère de l'Intérieur dément    Le "Oui, mais" de Makri    Vingt investisseurs devant la justice    Nouvelle série d'arrestations d'opposants    Abou-Leïla de Amine Sidi Boumediene au programme    PROTECTION CIVILE : 240 interventions enregistrées en 48 heures !    Ligue 1 (2e j) : l'ES Sétif piégée à domicile    Bolsonaro s'appuie sur l'armée …    La politique commerciale de Trump critiquée    Hé ! Oh ! Y a pas écrit poubelle sur mon Front !    Une édition dédiée à Fernand Pouillon et l'Algérie    Une stèle à la mémoire du militant Belaïd Aït-Medri    Le FLN tente de se réapproprier le titre de l'Amenokal    Enfin rêver pour réaliser ses désirs !    Douze villageois tués par Boko : Haram dans la région de Diffa    Jeux africains 2019 : Domination totale des Egyptiens    Mascara: Le cambrioleur d'une école arrêté    Djamel Belmadi convoque 22 joueurs    L'inévitable saignée des parents    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel
Publié dans La Nouvelle République le 17 - 07 - 2019

Le président syrien Bachar al-Assad a promis vendredi de "poursuivre" les efforts pour la formation d'un comité constitutionnel, exigé par l'ONU en vue d'un règlement politique du conflit syrien, à l'issue d'une rencontre avec l'envoyé spécial du président russe pour la Syrie.
Cette rencontre avec Alexander Lavrentiev intervient deux jours après la visite de l'émissaire de l'ONU pour la Syrie, Geir Pedersen, au cours de laquelle Damas a annoncé, après des mois de blocage, des "progrès" vers la formation d'un comité chargé de la rédaction de la constitution.
La réunion avec l'envoyé spécial russe "a porté sur les efforts en cours pour progresser sur la voie (d'un règlement) politique, notamment en ce qui concerne la création d'un comité chargé de discuter de la constitution, ainsi que des mécanismes et procédures de travail" de ce comité, a indiqué la présidence syrienne dans un communiqué. Louant les progrès "importants" réalisés jusque-là, les deux hommes ont convenu de "poursuivre le travail et la coordination (...) en vue d'atteindre les résultats escomptés", a ajouté la présidence syrienne.Les opposants au régime syrien souhaitent écrire entièrement une nouvelle Constitution, tandis que Damas ne consent qu'à quelques amendements. Le comité constitutionnel est prévu par la résolution 2254 du Conseil de sécurité de l'ONU qui appelle à un cessez-le-feu et à une transition politique.
Selon le plan proposé, il doit être constitué de 150 membres, 50 choisis par le régime, 50 par l'opposition et 50 par l'émissaire de l'ONU. L'émissaire onusien, qui a pris ses fonctions en janvier, espère relancer le processus de paix, dans l'impasse après plus de huit ans de conflit.Son prédécesseur Staffan de Mistura avait tenté de former un comité constitutionnel. De nombreux cycles de pourparlers menés par l'ONU ont tenté en vain de mettre fin au conflit qui a fait plus de 370.000 morts et poussé des millions de personnes sur les routes de l'exil depuis 2011.
Eaccord proche sur la formation d'un comité constitutionnel, selon l'ONU
L'émissaire de l'ONU pour la Syrie, Geir O. Pedersen, a affirmé mardi au Conseil de sécurité être proche d'obtenir un accord sur la constitution d'un comité constitutionnel, censé ouvrir la voie à une solution politique pour le pays en guerre depuis 2011."Nous approchons d'un accord sur le comité constitutionnel", a-t-il dit. Ce comité qui doit permettre à terme de réviser la Constitution syrienne et d'organiser des élections, doit comprendre 150 membres: 50 choisis par le pouvoir, 50 par l'opposition et 50 par l'ONU pour intégrer dans le processus des experts et représentants de la société civile. Cette dernière liste est bloquée depuis des mois mais il n'y aurait plus que six noms à changer, selon l'ONU.
La semaine dernière, de nouveaux pourparlers de paix organisés au Kazakhstan avec des représentants russes, iraniens (dont les pays soutiennent Damas) et turcs (appuyant l'opposition) n'avaient pas abouti à des progrès notables pour la formation de ce comité. Au nom des Etats-Unis, l'ambassadeur Jonathan Cohen a accusé Moscou d'entraver les efforts pour une solution.
"Le processus politique est bloqué par la Russie et ses soutiens", a-t-il asséné. A l'opposé, l'ambassadeur russe à l'ONU, Vassily Nebenzia, a affirmé être "optimiste pour parvenir à une résolution rapide" sur le comité constitutionnel. "La situation se normalise en Syrie" et "la priorité maintenant doit être la reconstruction et l'aide humanitaire qui doit concerner la population dans son ensemble", a-t-il ajouté. Les Etats-Unis et l'Union européenne refusent tout engagement dans des efforts de reconstruction en l'absence d'une solution politique au conflit en Syrie, qui a fait plus de 370.000 morts depuis 2011.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.