«Le peuple est fermement déterminé à mener l'Algérie à bon port»    Charfi avertit contre les violences qui «nuisent au pacifisme du Hirak»    Un ex-conseiller à la Présidence et un homme d'affaires placés en détention provisoire    Eliminatoires CAN-2021 : défaite de la Zambie à domicile devant le Zimbabwe    L'Algérie rejette les positions considérant les colonies israéliennes comme "ne contrevenant pas au droit international"    Code barres: plus de 400.000 produits sont codifiés en Algérie    L'économie du savoir permet la diversification de la production hors hydrocarbures    Chlef: quatre personnes arrêtées et saisie de plus de 53.000 unités de boissons alcoolisées    ILS TENTAIENT DE RALLIER DES GROUPES TERRORISTES AU SAHEL : Huit individus arrêtés à Relizane et Ghardaïa    Accidents de la route : 38 morts et 954 blessés en une semaine    COUVERTURE DE LA PRESIDENTIELLE : Les médias tenus de respecter les lois    Eucoco/Sahara occidental: plusieurs ateliers et rencontres au programme de la Conférence    CNAS D'ALGER : Plus de 82 millions de DA d'indemnisations pour les maladies professionnelles    ORAN : Démantèlement de deux réseaux de trafic de cocaïne    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 13ème journée    Opération ville morte à Tichy    Détends-toi ! Ménage tes nerfs ! Cool !    Début des travaux au stade du 5-Juillet    Le Président prêt à inclure des représentants du mouvement populaire au gouvernement    L'ONU «préoccupée» par les grâces de Trump aux militaires    Les Européens divisés sur la réforme de l'élargissement à l'Est    18 200 unités vendues à fin octobre 2019    Octavia 4-G : le modèle qui avance, la gamme qui monte !    Les services de la santé rassurent    «2049, l'année du serpent de terre…»    Venise sort la tête de l'eau après des inondations historiques    Schématisme et morale néolibérale    Parution d'"Une paix et amitié perpétuelles", de Tobjorn Odegaard    Les essais nucléaires de Reggane à travers la photo    LFP – Sanctions : Bouchar suspendu un match    JSMB – RCR : Victoire impérative pour les Béjaouis    Annulation des stages à l'étranger : Les universitaires s'indignent    Comité d'Arbitrage de la CAF : Le président dénonce l'ingérence d'Ahmad Ahmad    Infos Campus    Fonds détournés vers l'étranger: «Les autorités ont mis beaucoup de temps à agir»    El Oued: Benflis rejette tout lien avec l'ancien système    Football - Ligue 2: Plusieurs duels intéressants à l'affiche    39ème marche des étudiants: La mobilisation se poursuit    Blida: Bengrina s'engage à éradiquer la corruption    Grève dans les écoles    Le ministre des Finances estime : "L'importance d'amender la Loi organique relative aux lois de Finances"    4 manifestants condamnés    Ryad Mahrez parmi les 100 joueurs les plus précieux du monde    Volkswagen investit pied au plancher    400 millions de dollars à l'horizon    Journées d'Art Contemporain de Carthage 2019 (JACC) : " Les galeries à l'œuvre "    Cinéma : Les Misérables, un film social coup de poing sur la banlieue    Alger (Fondation Casbah): Recensement de 330 bâtisses menaçant ruine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Festival culturel international de musique symphonique
Publié dans La Nouvelle République le 14 - 10 - 2019

Le 11e Festival culturel international de musique symphonique (Fcims), qui accueille l'Egypte en invitée d'honneur, s'est ouvert samedi à Alger, avec un spectacle animé par, l'Orchestre symphonique de l'Opéra d'Alger dirigé par le jeune Lotfi Saïdi, les voix étoffées de la suisso-cubaine Ana Hasler et du jeune algérien Imad Eddine Eddouh, ainsi que la chorale «Ranime» sous la direction de Wieme Benamar Hammouda, devant un public nombreux.
Un programme d'une vingtaine de pièces de genres différents a été préparé pour la soirée inaugurale du festival, prévu jusqu'au 17 octobre à l'Opéra d'Alger Boualem-Bessaïh, rendu par la soixantaine de musiciens de l'Orchestre symphonique de l'Opéra d'Alger, sous la direction de Lotfi Saïdi, qui a vite donné le ton avec, entre autres pièces, «Ouverture : Cavalerie légère» de Franz Van Suppé (1819-1895), «Arlésienne -suite No2-» et «Toreador» de Georges Bizet (1838-1875) et «Danse No8» d'Antonin Leopold Dvorak (1841-1904). Prenant le relai, la mezzo-soprano suisso-cubaine, Ana Hasler, très applaudie par le public, a entonné, avec une voix suave à la tessiture large, les pièces, «Habanera» de Georges Bizet, «Con te partito +Time To Say Goodbye+» de Francesco Sartori (1957) et «Voi che sapete» de Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791), pour clore sa prestation en beauté avec, «Al khir Inou», célèbre pièce du grand chanteur algérien d'expression kabyle, Idir.
Le jeune ténor algérien Imad Eddine Eddouh a, pour sa part, interprété avec une voix présente et travaillée, «? Surdato Nnammurato» d'Enrico Cannio (1874-1949), avant de s'investir, avec Ana Hasler, dans un duo longtemps applaudi par l'assistance, et rendre «La Traviatta Brindisi» de Giuseppe Verdi (1813-1901). La quarantaine de choristes de l'Ensemble «Ranime», dirigé par Wieme Benamar Hammouda, intervenant avant la fin du spectacle, a ensuite rendu un florilège de pièces du terroir de la musique algérienne, arrangées par la cheffe de chœurs, dont «Mosaïque Gnawie», «Sidi Maamar», «Goumari, chants traditionnels».
Les voix de Amrane Lounas et Nour El Houda Ghenoumat ont été mises en valeur dans des solos mélodiques que la polyphonie vocale a brillamment repris, pour céder ensuite les pupitres à la chorale d'enfants de l'Ecole de musique «Encre et Pastel Crescendo» de Ouled Fayet qui ont entonné, «Viva Tutte le vwezzose» de Felice Giardini (1716-1796) et «Adiemus songs» de Karl Jekins (1944). D'une main de maître, le jeune Lotfi Saïdi, a fusionné les deux ensembles algériens (orchestre symphonique et chorale), pour clore la soirée en apothéose, interprétant «Lamma bada yatathanna» (pièce arabo-andalouse), «Ya man malakani abda» (patrimoine andalou) et «The Song of Spirit» de K.Jekins.
En présence des représentants des différentes missions diplomatiques accréditées à Alger des pays participants au festival, le public a savouré tous les moments du spectacle dans la délectation. Auparavant, le commissaire du 11e Fcims, Abdelkader Bouazzara, souhaitant la bienvenue aux officiels et au public, a exprimé son bonheur de voir le festival, «prendre toute la place qui lui revient dans le paysage culturel algérien». Des ensembles venant de Suisse, Tchéquie, Egypte, France, Corée du Sud, Italie, Turquie, Autriche, Suède, Japon, Russie, Allemagne, Tunisie, Syrie, Ukraine et Chine, vont se succéder six jours durant lors de ce festival, dans des répertoires variés de la musique et de l'opéra universels.
Au rythme d'une programmation de deux à trois concerts par soir, le festival a prévu en marge des spectacles, des masters-class programmés à l'Institut national supérieur de musique (Insm). Organisé sous l'égide du ministère de la Culture, en collaboration avec l'Opéra d'Alger Boualem-Bessaïh, l'Office national des droits d'auteurs et droits voisins (Onda) ainsi que l'apport des différentes ambassades des pays participants, le 11e Festival culturel international de musique symphonique se poursuit avec, au programme de la journée de dimanche, la Tchéquie, l'Egypte (invité d'honneur) et la France.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.