PLF 2020: la Commission des finances et du budget de l'APN examine les amendements proposés    Juventus : Ronaldo ne sera pas sanctionné    Para-athlétisme/Mondial-2019 (Lancer du poids F32): Mounia Gasmi décroche le bronze    Les programmes de logements réalisés par des entreprises algériennes    L'Algérie souhaite installer une industrie locale des énergies renouvelables    Sit-in des professeurs d'enseignement primaire à Alger    Procès en cours de 42 militants du Hirak (Vidéo)    JUSTICE : Vers le recrutement de 274 magistrats    CORRUPTION : Le procès d'Ouyahia, Sellal et 3 ex-ministres fin novembre !    Crimes contre les civils sahraouis: l'Association des juristes démocrates condamne    De fortes pluies continueront d'affecter plusieurs wilayas de l'Est    RECEPTIONNES EN 2013 : 120 logements sociaux non encore attribués à El-Kerma    De nouvelles élections dans un climat crispé    Marche contre l'islamophobie à Paris    La filière de l'Europe de l'Est se prépare    L'offensive de Benmessaoud    Est-ce le déclic pour la JSMB ?    "Le pouvoir est pris de panique"    Un budget 2020 déséquilibré    La communauté internationale appelée à faire pression sur le Maroc pour éliminer son «mur de la honte»    4 morts et 2 blessés à Djelfa    Hassen Ferhani présente "La reine du Sahara" à Alger    Une fatwa ratée pour une reine répudiée    Timide présence du livre algérien en l'absence de ses éditeurs    ACTUCULT    Liban: des milliers de manifestants dans la rue    Festival de danse contemporaine: prestations diverses sur "la recherche et la compréhension de soi"    Transport maritime : Report et annulation de plusieurs rotations vers Marseille    Tunisie : Ghannouchi et les islamistes veulent la présidence de l'Assemblée    Benlamri offre la qualification à Al Shabab Essaoudi    Les Prix du concours de récitation du Coran et des Hadiths remis vendredi    Benflis s'engage à satisfaire les demandes du Hirak    Ligue 2: Du retour du RCR à la déception du WAT    Présidentielle: Une campagne électorale pas comme les autres    Lancement hier de la vaccination contre la grippe saisonnière: Plus de 60.000 doses et plus de 200 médecins et infirmiers mobilisés     Constantine - Caravane de sensibilisation sur les dangers du monoxyde de carbone    Bouira - Collision sur l'autoroute : 3 blessés    Algérie-Zambie et Algérie Botswana : Liste des 23 joueurs convoqués    Ligue 1 (10e journée) : Le CRB chute à Constantine, l'ESS et le CABBA renouent avec la victoire    Bouira: 70 exposants participent à la foire locale de l'artisanat traditionnel    CAF Awards 2019 : Dix Algériens parmi les nominés pour le Onze-type de l'année    Jeunes porteurs de projets économiques: Le ministère de Travail annonce une bonne nouvelle    Présidentielle du 12 décembre prochain: Benflis prévoit des réformes politiques, économiques et sociales dans son programme électoral    Le porte-parole du candidat à la présidentielle, Abdelaziz Belaid Il est venu le temps de remplacer la légitimité révolutionnaire par la légitimité ...    Présentation du projet de loi modifiant le Code de procédure pénale: Zeghmati dévoile les grandes lignes du plan judiciaire    Morales lance un appel au dialogue    Parution : "Medghacen, histoires secrètes", regards croisés sur le plus ancien mausolée royal    24e SILA: L'édition africaine commune "très faible"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des milliers d'attributions de logements en perspective
Publié dans La Nouvelle République le 15 - 10 - 2019

A quelques jours de la matérialisation à travers le pays de la grande opération d'attribution de logements toutes formules confondues, les directions compétentes en la matière bougent. Les dossiers des demandeurs sont passés au peigne fin.
Même les lieux de convocation où se présenteront les milliers de demandeurs sont fixés. Les réunions de coordination avec les différents services se multiplient dans le cadre des conseils de wilaya. Rien n'est laissé au hasard. C'est que la préparation de cette opération de relogement intervient en un jour de commémoration d'une fête dont la date est indélébile pour les Algériens ; Mêmes les chefs d'entreprises du bâtiment chinoises, espagnoles et turques et leurs travailleurs y prennent part en sensibilisant leurs ouvriers sur la nécessité d'accélérer la cadence des travaux. Cette opération d'attribution est très attendue par les citoyens dont la précarité n'est plus à démontrer. Il y a aussi les nouveaux couples qui ne désespèrent pas en décrocher un. Ces attributions concernent les 48 wilayas y compris celles de l'extrême-Sud du pays.
L'engagement d'être au rendez-vous a été pris au lendemain de l'installation de l'actuel ministre à la tête de ce département très sensible. Pour éviter toute mauvaise surprise, les responsables de l'alimentation de l'eau potable, de l'électricité, du transport et autres moyens composant le quotidien des habitants ont été appelés à la rescousse. C'est le cas du côté de Draâ Erich la nouvelle ville. Plus de 20.000 logements sur les 54.000 sont en cours de réalisation. Des milliers d'autres ont immergé dans cette commune agro-pastorale de Oued El Aneb. Elle a été hissée récemment au rang de chef-lieu de wilaya. Avec la nouvelle-ville de 54.000 logements, elle comptabilisera à court terme plus de 70.000 habitants. C'est le même regain d'activité qui caractérise les autres wilayas du pays. Ce qui matérialise le regain d'activité sur le terrain.
Ces responsables essaient, autant que faire se peut, de faire face aux difficultés pour trouver des solutions à ceux que rencontrent les populations. Notamment ceux qui se posent en termes de fourniture de l'énergie électrique. En dépit des mesures prises, de nombreuses wilayas sont toujours confrontés à des coupures intempestives de l'électricité. C'est le cas dans certaines wilayas comme El Tarf. Dans cette région frontalière, les coupures sont quotidiennes. Elles durent des heures. Les mesures prises pour juguler, le délestage règne toujours en maître. Ses effets sur la situation socio-économique sur les wilayas concernées sont beaucoup plus ressentis par rapport au passé.
Ce que semble avoir pris en charge le ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville Kamel Beldjoud. En visite de travail dans la wilaya de Boumerdès le ministre a, en effet, annoncé, le parachèvement en cours des derniers préparatifs dans la perspective d'une importante opération de distribution de milliers de logements, à travers le pays, à l'occasion des festivités du 1er Novembre 1954.Ce qu'il confirme du reste : «Nous procédons actuellement aux dernières retouches pour la distribution de milliers de logements (toutes formules confondues) à l'échelle nationale, à l'occasion des festivités du 1er Novembre 54», a-t-il indiqué dans une déclaration à la presse, à l'issue d'une cérémonie de remise des clés de 937 logements AADL à Boumerdès.
Dans le milieu des promoteurs, les soucis sont dans le retard apporté au paiement des factures des maîtres d'ouvrage à l'origine des grands retards apportés dans l'achèvement des travaux. Il est aussi question d'autres catégories d'intervenants professionnels dans les sanitaires, la boiserie, le ferraillage et autres. Selon de nombreux opérateurs, ils sont les piliers secondaires de tout projet ; Ils représentent un baromètre essentiel de la vie économique du pays.
«Le problème est qu'on ne nous paie plus à termes échus. Tous les responsables n'ont qu'une seule idée, voir leur projet achevé. Peu importe les difficultés financières qu'éprouve le maître de l'œuvre. Le règlement des factures des fournisseurs et des salaires, importent peu au maître de l'ouvrage autant que lui importe le projet achevé». Il reste tout de même que certains chefs d'entreprises du bâtiment parlent. Mettre en compétition des professionnels du bâtiment pour récompenser des années d'efforts dans la promotion immobilière, les agences immobilières, le financement immobilier, l'assurance habitation, les projets d'infrastructures et la formation aux métiers de l'immobilier.
D'autres ont estimé que ces dernières années, le secteur du bâtiment a perdu de sa superbe. Le bon de commande ne veut plus rien dire face à la bureaucratie des administrations de l'Etat ayant adopté la corruption comme moyen de vivre. Il reste que des squelettes de bâtiments sont livrés à l'abandon depuis des décennies. Ils dénotent qu'à ce niveau qu'il soient du secteur public ou du privé, les chefs d'entreprise du bâtiment ont perdu de leur crédibilité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.