Le ministre des Finances: Le problème de liquidités réglé dès décembre    ANSEJ: Les créances des startups en difficulté rééchelonnées    Délire    Suppression de visas pour les Emirats: Le ministère des Affaires étrangères dément    Le foot est mort    Ligue des champions: Buffles du Borgou - MCA, aujourd'hui à 15h00: Mettre fin à un syndrome africain    LFP - Licence professionnelle: Un dossier disciplinaire à l'encontre de 15 clubs    SE VOILER LA FACE    Acquisition du vaccin anti-Covid: L'Algérie prudente    Tlemcen: Deux personnes succombent après un incendie    Covid-19: réception prochaine d'une quantité de "Lovenox"    1re journée de Ligue 1 : Quatre matchs nuls, un coup d'épée dans l'eau    Agression marocaine à El Guerguerat: un parti mexicain exprime sa solidarité avec le peuple sahraoui    Le RND condamne vigoureusement la résolution du Parlement européen sur les droits de l'homme en Algérie    Décès du Moudjahid Said Bouhadja: l'Amenokal de l'Ahaggar présente ses condoléances    Elections du Conseil de la Fifa : Zetchi s'attend à "une rude concurrence"    Pluies orageuses sur plusieurs wilayas à partir de vendredi en fin de journée    Coronavirus: 1058 nouveaux cas, 612 guérisons et 20 décès ces dernières 24 en Algérie    France. Les archives cadenassées de la guerre d'Algérie.    Lyon: Aouar sanctionné, Garcia approuve    SITUATION POLITIQUE EN ALGERIE : Goudjil dénonce une "campagne" contre l'Algérie    LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS : Conversion de l'hôtel militaire en structure sanitaire    MANQUE D'EAU A SIDI BEL ABBES : Ain Témouchent appelée à la rescousse    ORAN : Explosion d'un transformateur électrique 60/30 kV à El Kerma    Moulay El Hassan sera-t-il roi du Maroc ?    TIARET : Remise des clés à 2322 bénéficiaires de logements    OUED LILI (TIARET) : 2 voleurs de cheptel arrêtés après un accident de la route    ABANDONNES PAR L'ENTREPRENEUR : Des bénéficiaires de LPA crient à l'injustice à Mascara    Ligue 1: ouverture d'un dossier disciplinaire à l'encontre de 15 clubs    Conseil des MAE de l'OCI: Boukadoum conduira la délégation algérienne    L'APLS poursuit ses attaques contre des positions de l'armée d'occupation marocaine    Le secteur de la communication a amorcé "des changements profonds" adaptés aux différentes évolutions    Europa League: Ghoulam dans l'équipe type de la 4e journée !    Maladie de Boukharouba.Extrait du livre de Pierre Accoce Dr Pierre Rentchnick « Ces malades qui nous gouvernent » Stock – 1993    Résolution du Parlement Européen concernant les graves atteintes aux Droits Humains en Algérie.    Electricité et de gaz : les citoyens d'Alger inviter à régler leurs factures    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Saïd Bouhadja n'est plus    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    L'ONU confirme la poursuite des affrontements avec le Maroc    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    Douze autres pays concernés: Les Emirats suspendent l'octroi des visas aux Algériens    Les angles de l'ingérence    Une médaille pour nos revers !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Il faut adopter rapidement les solutions»
Publié dans La Nouvelle République le 13 - 11 - 2019

«Le temps presse, il faut adopter rapidement les solutions pour sortir de la crise», c'est ce qu'a déclaré hier, le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab, à Alger. Lors d'une séance plénière présidée par Slimane Chenine, président de l'assemblée sur la présentation du contenu du projet d'amendement qui propose la révision de l'article 18 de la loi actuelle, à laquelle a pris part le ministre de des Finances, Mohamed Loukal et le ministre des Relations avec le parlement, Fethi Khouil, M. Arkab a appelé à un changement pour attirer les investissements étrangers dans le secteur de l'énergie.
Avant de voter la loi sur les hydrocarbures, le ministre a appelé les députés à être au courant de ce qui se passe dans le monde, en particulier dans le secteur des hydrocarbures. Selon lui, le climat des affaires dans le secteur des hydrocarbures ne pourrait être amélioré sans un amendement de la loi organique 18 relative aux lois de Finances. Il convient de rappeler que le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab avait déclaré, il y a quelques jours, lors de la présentation du projet de loi sur les hydrocarbures à l'Assemblée populaire nationale (APN), que l'exploration de nouvelles réserves pétrolières et gazières est devenu un impératif urgent pour l'Algérie, d'où la nécessité d'un cadre juridique adéquat. La suggestion de ce nouveau texte vise à retrouver la place de choix qu'avait l'Algérie sur le marché mondial de l'énergie, dans les années 1990, grâce aux avantages qu'offraient, à la Sonatrach et ses partenaires, la loi sur les hydrocarbures de 1986, avait-il expliqué. Il avait rappelé, dans ce sens, que pas moins de 83 contrats avaient été signés, dans le cadre de la loi 86-14, dont 20 demeurent en vigueur à ce jour, ajoutant que «suite à l'amendement de 1991, l'Algérie a continué à capter les investissements étrangers avec la signature de 50 contrats de recherche et d'exploitation entre la Sonatrach et 30 partenaires étrangers, et qui demeurent en vigueur également». Par ailleurs, avait poursuivi M. Arkab, depuis l'amendement de 2005, le nombre de nouveaux contrats de recherche et d'exploitation, conclus dans le cadre du partenariat, a baissé, précisant que sur un total de 67 blocs soumis à la concurrence, depuis 2008, l'Algérie n'a reçu que 19 offres et conclu 13 contrats seulement. Pour M. Arkab «la nécessité» du projet de loi sur les hydrocarbures est imposée par le recul de l'activité d'exploration en Algérie, au vu de l'impossibilité pour Sonatrach d'assumer seule les charges colossales de cette activité dans un contexte où la demande interne enregistre une hausse sans précédent et où le marché européen connait une féroce concurrence imposée par les plus grands producteurs.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.