Mancity : Guardiola fait une annonce de taille pour son avenir    Nécessité pressante d'un réseau d'assainissement pour la zone industrielle de Hassi Ameur    Man City : Sterling est fan de Zidane    Centre nautique d'Oran: piscines dotées de bassins en Inox, une première en Afrique    Arbitrages d'investissement: l'Algérie est dotée des outils pour sanctuariser les intérêts de l'Etat    Tebboune évoque la fermeture des frontières avec le Maroc    DANS UNE ENTREVUE ACCORDEE A UNE CHAINE DE TELEVISION RUSSE : Tebboune nie toute exploitation du gaz de schiste    Mohamed Bedjaoui impliqué lui aussi    MOSTAGANEM : Les distributeurs de lait ne décolèrent pas    PROMOTION DU DIALOGUE SOCIAL : Une nouvelle approche pour le règlement des contentieux    LUTTE CONTRE LE DISCOURS DE HAINE : Zeghmati présente l'avant-projet de loi    FRANCE : Quatre frères et sœurs algériens arrêtés à Bordeaux    Football/Professionnalisme: "Les pouvoirs publics s'engagent à prendre en charge les doléances des clubs"    L'Afrique du Sud continuera à exhorter le Maroc à respecter les résolutions de l'ONU sur le Sahara occidental    Haftar menace de s'opposer militairement à la Turquie    Vers le déploiement d'une mission de l'UA    Revoilà l'ingérence russe !    «Le Hirak a sauvé l'Etat national de l'effondrement»    Marche des robes noires aujourd'hui à Béjaïa    Montréal aux couleurs algériennes    "Depuis le 22 février 2019, le peuple algérien s'est autonomisé"    Serport annonce ses grands projets    Choc des extrêmes à Biskra    Résonances autour d'une année de contestations    Fausses adresses    15 732 personnes prises en charge par l'Onaea    Constantine : les habitants du quartier Rahmani-Achour protestent    L'espace attenant au siège de la daïra d'El-Milia squatté    ACTUCULT    L'œuvre visionnaire d'un écrivain engagé    "Mon art est un langage de liberté et de solidarité"    Mort du DJ et producteur britannique Andrew Weatherall    Avec la série Hunters, la chasse aux nazis prend des accents «comics»    Mouloudia d'Alger : Neghiz sera sur le banc face à l'USMA    Report du derby USMA – MCA : Une décision politique    En bref…    Fin en vue du blocage politique en Tunisie    Transport ferroviaire : Un secteur à la traîne    Arrêt de l'importation des kits CKD/SKD : Abdelmadjid Tebboune met fin au «montage» automobile    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital    70e Berlinale : Projection de Nardjes A…, un documentaire sur le hirak    La statue de Constantin dans un état lamentable    Hassi bounif: 160 kilos de viandes rouge et blanche et 105 kilos d'abats saisis    80 employés du PNC et 7 syndicalistes licenciés: Reprise des vols d'Air Algérie    Publicité, presse électronique, professionnalisation...: Les promesses de Belhimer    La CHine lancerait les premiers tests sur l'homme fin avril    Le PNC suspend sa grève    4morts et 32 blessés en 24 heures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohamed Rabie Meftah agresse Banouh
Publié dans La Nouvelle République le 18 - 01 - 2020

Peut-on espérer un jour assister à des rencontres de football sans agressivités de la part de quelques joueurs pourtant royalement payés ?
La question ne colle seulement pas à celle de l'arbitre de par ses erreurs d'arbitrages qui donnent un mauvais goût à nos rencontres de football. Ce jeudi, au stade Omar Hamadi de Bologhine, une image élargira la liste des mauvais joueurs qui prennent plaisir dans leur jeu agressif. Il est vrai que dans le football, il peut arriver qu'un joueur s'emporte, mais il est aussi possible que certains fassent de leurs coups de sang leur marque de fabrique. C'est le cas de ce joueur de l'USM Alger, en l'occurrence Mohamed Rabie Meftah. Comme lui, il en existe et sapent les rencontres de football. Adeptes de provocations grossières, de tacles violents et de nombreux coups absolument pas dissimulés, ils sont de véritables cauchemars pour leurs adversaires. Meftah ne fait pas exception, et pour preuve, avec la complicité flagrant du trio d'arbitres ce jeudi soir, il profitera pour essuyer ses crampons sur le visage du joueur Banouh alors qu'il est à terre, sans que l'arbitre qui était à proximité, ne considère cela comme passible d'exclusion, encore moins d'un carton jaune. Cela s'est passé à la 65' de jeu. Une manière qu'entretien une catégorie de joueurs pour terrifier leurs adversaires et faire de chaque match le plus mauvais exercice de sportivité, contrairement aux gestes professionnels de l'entraîneur de l'USMA Dziri Billal qui saluait à chaque occasion les joueurs adverses, des gestes qui remontent le moral des joueurs, loin de ces comportements provocateurs qui viennent des terrains balancés aux gradins pour la mise à feu. Un phénomène entretenu, hélas par des joueurs qui n'honorent, non seulement pas leur club, mais aussi loin de mériter les salaires faramineux qu'ils encaissent mensuellement. Ce qu'en pensent les observateurs «Cet arbitre douteux a pénalisé la JS Kabylie en lui refusant d'abord un penalty, ensuite comme si l'objectif était celui de provoquer les gradins pour pousser les fans à l'irréversible qui serait sanctionné par un ou puiseurs matchs à huis-clos. Ceci d'une part. Ce que nous regrettons, c'est aussi ce penalty refusé», s'exprime, un autre; «Qu'est-ce qui s'est passé ? Pourquoi ces joueurs travaillent-ils dans le sens de gâcher une excellente rencontre de football ? Pourquoi ces arbitres deviennent-ils des complices de ces acteurs ? Pourquoi ferme-t-on l'œil sur de pareils faits...USMA-JSK deux grandes équipes qui s'entendent très, très bien et aiment offrir le plus beau spectacle, mais en l'absence des Meftah...qui gâchent de pareilles rencontres...cela me dégoute, et puis ce joueur devrait être doublement sanctionné tout comme cet arbitre complice ». Enfin, un troisième joueur international, dira «Meftah est sanctionnable, il vient de commettre une très grosse faute soutenu par un arbitre complice. Vous remarquerez que nous ne sommes pas en train de critiquer la JSK pour sa défaite. Le jeu aurait mérité une palme d'or, si ce joueur et l'arbitre n'étaient pas complices de ce geste antisportif, cette cassure. L'USMA est le club que nous aimons voire jouer tout comme la JSK ou le MCA, mais bien entendu sans ces joueurs qui veulent salir notre football...ce qui est certain, nous sommes conscients et nous savons que ce déchainement contre la JSK ne s'arrêtera pas de sitôt».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.