L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    En Algérie, le système de santé est submergé par le variant Delta    COLÈRE DES DEMANDEURS DE LOGEMENTS À EL-TAREF    Une trentaine de malades évacués vers le CHU et les EPH    Les islamistes tunisiens ne font pas l'exception !    UNE INFLUENCEUSE DE TALENT ET DE COEUR    Messaoudi (JSS) creuse l'écart en tête    Le deux poids, deux mesures de Paris    Le PT dénonce les «immixtions étrangères»    Le quotidien français Le Monde enfonce plus le Maroc    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    2 femmes retrouvées calcinées dans leur domicile à Bou Ismaïl    Deux batailles qui restent à gagner    «Ce n'est pas facile de courir deux lièvres à la fois»    Boxe : Ichrak Chaïb (75 kg), et Houmri (81 kg) éliminés    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    La rage de vivre    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    Ligue des champions (Dames) : L'Affak Relizane hypothèque ses chances de qualification    Après son succès dans le clasico : Lavagne croit toujours au podium    Assassinat du docteur Adjrad à Tiaret : Cinq suspects arrêtés    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Crise politique en Tunisie : Le président Saïed s'inscrit dans la durée    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Il y a eu réaménagement des horaires    Goudjil scrute les 541 jours de Tebboune    Une réconcilation entre Ouattara et Gbagbo    Les Fidjiens conservent    Bouras et Berrichi ferment la marche    Mikati entreprend de former un nouveau gouvernement    Une feuille de route pour la Tunisie    Le président d'El Bina défraye à nouveau la chronique    Le président dit : oui!    Projet de restauration d'une mosaïque romaine à Alger    Des poids lourds de la littérature sélectionnés    Nice intègre la liste du Patrimoine mondial    "LE SERMENT"    Wali/PAPW : le ménage artificiel    Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le vaccin Sputnik V dépasse les 95% d'efficacité
Russie
Publié dans La Nouvelle République le 11 - 12 - 2020

La Russie est prête à produire son vaccin contre le Covid-19 Spoutnik V en Algérie, a affirmé l'ambassadeur russe à Alger, Igor Beliaev, dans un entretien accordé le mardi 8 décembre à Sputnik. Cette déclaration vient confirmer les propos tenus la semaine dernière par le ministre russe de la Santé, Mikhaïl Mourachko, lors de la présentation du vaccin aux Nations unies.
«La Russie est prête à coopérer avec l'Algérie pour lancer la production au niveau local du vaccin anti-Covid-19 Spoutnik V» a déclaré l'ambassadeur russe à Alger, Igor Beliaev, soulignant que le Fonds russe d'investissements directs avait mis en avant plusieurs possibilités pour lancer un programme commun. «La Russie, représentée par le Fonds russe d'investissements directs qui est chargé de promouvoir ce vaccin à l'extérieur du pays, est prête à coopérer avec l'Algérie pour lancer sa production au niveau local», a-t-il ajouté. Igor Beliaev a précisé que la Russie offrait plusieurs formules pour concrétiser la coopération en fonction des besoins et des possibilités du pays hôte. «Le Fonds russe d'investissements directs propose diverses formes de coopération, à savoir l'acquisition directe, le transfert de technologie, la production conjointe et la participation à la phase III des tests cliniques», a-t-il expliqué, confirmant que ce sont ces formules de coopération qu'ils ont proposé à la partie algérienne.
Mercredi 2 décembre, le ministre russe de la Santé a fait savoir lors d'une session spéciale à l'Onu consacrée à la présentation du Spoutnik V que son pays allait proposer à tous les Etats du monde qui le souhaitent de le produire localement. Pas moins de 55 pays ont assisté à cette rencontre organisée par visioconférence, dont l'Algérie, l'Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Corée du Nord, l'Egypte, l'Inde, l'Ouzbékistan, le Qatar, Singapour, la Syrie, le Tadjikistan et la Thaïlande. En août, le Spoutnik V a été le premier vaccin anti-Covid-19 à être enregistré dans le monde. Selon les autorités russes, les résultats préliminaires des essais ont montré une efficacité dépassant les 95% au 42e jour suivant la vaccination, à condition que le patient ait bien reçu la deuxième dose.
«Nous prévoyons de développer la production du vaccin en Russie et dans le monde entier», a déclaré le ministre de la santé Mikhaïl Mourachko en réponse aux questions des participants qui l'avaient sollicité sur la qualité et la fiabilité du Spoutnik V, ainsi que sur son prix et la possibilité de le produire dans d'autres pays. De son côté, Kirill Dmitriev a affirmé que «le coût du Spoutnik V sera inférieur à 10 dollars par dose, ce qui est moins cher que les autres vaccins proposés par d'autres pays». Les représentants de 55 Etats se sont inscrits pour assister à la présentation en ligne, dont l'Algérie, l'Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Corée du Nord, l'Egypte, l'Inde, l'Ouzbékistan, le Qatar, Singapour, la Syrie, le Tadjikistan et la Thaïlande. Le Spoutnik V a été développé par le centre de recherche Gamaleïa. Les tests post-enregistrement ont commencé à Moscou le 7 septembre. informe-t-on.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.