Plus de 30 personnes renvoyées devant la justice panaméenne    Les secrets du président de la FIFA...    «On reviendra plus forts... Soyez en sûrs»    Droit de réponse    L'Algérie présente avec plus de 600 ouvrages    Zahia Ziouani au micro de Maya ? J'adore ! Vraiment !    «Aucune force ne nous mettra à genoux !»    La Chine émet une alerte jaune aux tempêtes de neige    Le déficit budgétaire dépasse 7,6 milliards de dollars en 2021    Le taux de chômage inférieur à celui de l'avant-pandémie    L'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Motors va investir 23 mds EUR dans l'électrification sur 5 ans    CAN 2021 : Le programme complet des quarts de finale    Raymond Domenech et Estelle Denis séparés après 18 ans de vie commune    Loi de finances 2022 revue et corrigée : après les avocats, à qui le tour ?    Jungle/Pub sur Internet ?    Dans la vie, rien n'est acquis une fois pour toutes    Promotion des enseignants aux grades supérieurs: Le Snapest boycotte le concours    Une catastrophe environnementale et sanitaire évitée à Oran Est: L'APC d'Oran a décidé de porter plainte contre X    Tlemcen: Des habitants attendent toujours leur livret foncier    L'Afrique ou les changements anticonstitutionnels    Chlef: Un complexe sportif pas comme les autres    Les Français accepteraient-ils d'être gouvernés par un président raciste ?    Albert Cossery : l'écrivain égyptien de l'indolente paresse et de la douce allégresse (1/3)    Messi penserait à un retour au Barça    Brèves Omnisports    Les APC sans majorité absolue débloquées    L'Algérie redessine les contours de la région    Le Tchad et la Libye veulent raffermir leurs relations bilatérales    Un challenge au sommet de l'UA    Lotfi Benbahmed rassure    Le péril Omicron    Pénurie de... soldats!    9 Tonnes de sucre stockées illicitement    La Sadeg améliore sa desserte    Les exportations en hausse    Les Groupes parlementaires fustigent l'Anie    Les preuves du complot    JSK - Royal Léopards reporté?    Fermeture des espaces culturels    1ère édition en mai prochain    L'illusion d'un eldorado européen    L'armée sahraouie cible les forces de l'occupation marocaine dans les secteurs de Mahbès et d'El bekkari    Bouslimani appelle la presse nationale à redoubler d'efforts pour faire avorter les projets visant l'Algérie    Le "sommet" algéro-égyptien du Caire fait la "Une" des médias égyptiens    le procès de l'affaire du groupe agroalimentaire "Benamor" reporté au 2 février prochain    Les avocats mettent fin à leur grève    14 candidats en lice pour un siège de sénateur    Le militant Yanis Adjlia écope de 6 mois de prison ferme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le PLF 2022 prévoit plus de 2 milliards de dinars de fiscalité pétrolière
Aïmene Benabderrahmane devant la commission de l'APN PLF 2022
Publié dans La Nouvelle République le 25 - 10 - 2021

Le projet de la loi de Finances (PLF) pour l'année 2022, prévoit des recettes budgétaires de 5.683,22 milliards de dinars, dont 2.103,90 milliards de dinars de fiscalité pétrolière.
C'est devant la Commission des finances et du budget de l'Assemblée populaire nationale (APN) que le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, a présenté, dimanche, le document sur le projet de loi de Finances de 2022. Cedit projet table sur des recettes budgétaires qui s'élèvent à 5.683,22 milliards de dinars, composées de 3.579,31 milliards de dinars de ressources ordinaires (63% des recettes) et de 2.103,90 milliards de dinars de fiscalité pétrolière (37%). Les 3.579,31 milliards de dinars de recettes ordinaires sont composées essentiellement de 2.857,86 milliards dinars de recettes fiscales (produit de contributions directes, des impôts divers sur les affaires, des douanes) et de 231,15 milliards de dinars de recettes ordinaires (produits et revenus des domaines, produits divers du budget, recettes d'ordre). A rappeler que pour l'année 2021, la loi de Finances complémentaire avait prévu un total de recettes budgétaires de 5.331,83 milliards de dinars, dont 3.404,78 de recettes ordinaires et 1.927 milliards de dinars de fiscalité pétrolière.
Quant aux dépenses, le projet de loi de Finances 2022 prévoit un budget de fonctionnement de 6.311,53 milliards de dinars et un budget d'équipement (crédits de paiement) de 3.546,90 milliards de dinars dont 2.713,86 milliards de dinars pour l'investissement et 833,03 milliards de dinars pour les opérations en capital. Sur le budget d'Equipement, 196,13 milliards de dinars sont consacrés au soutien à l'accès à l'habitat, 736,11 milliards de dinars aux infrastructures économiques et administratives, 253,44 milliards de dinars à l'agriculture et l'hydraulique et 228,10 milliards de dinars à l'éducation-formation. Les infrastructures socio-culturelles sont dotées d'un budget de 156,9 milliards de dinars, le soutien aux services productifs profite de 36,53 milliards de dinars, l'industrie de 4,79 milliards de dinars, et l'énergie et les mines de 1,75 milliards de dinars. Les Plans communaux de développement (PCD) sont dotés de 100 milliards de dinars, alors que 1.600 milliards de dinars du budget d'Equipement sont consacrés aux autres secteurs. Le projet de loi de Finances 2022 prévoit également 433,03 milliards de dinars consacrés au soutien à l'activité économique (dotations des comptes d'affectation spéciale, les CAS, et bonification des taux d'intérêt), alors que 390 milliards de dinars sont alloués aux dépenses imprévues.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.