L'Opep+ décide de prolonger la Déclaration de coopération jusqu'à fin 2023    Le Président Tebboune adresse une invitation à son homologue somalien pour le Sommet arabe d'Alger    Elections partielles à Tizi-Ouzou: le FFS promet d'associer les citoyens dans la gestion de la commune    Déclaration de politique générale du Gouvernement: les députés plaident pour la modernisation du système financier    Le Président Tebboune reçoit un appel téléphonique de son homologue allemand    Parlement arabe: le sénateur Abdelkrim Koreichi plébiscité président de la Commission des AE    Revirement de Madrid sur le Sahara occidental : "une grave violation" du droit international    Rebiga reçu par les membres du Conseil présidentiel libyen    65e anniversaire de la bataille d'Issine : une occasion pour rappeler la cohésion et la solidarité algéro-libyenne    Tlemcen: raccordement de 428 exploitations agricoles au réseau électrique depuis mars    CHAN 2023 / Constantine : le stade chahid Hamlaoui sera prêt "prochainement"    Le Président Tebboune reçoit le MAE portugais    Nouvelles agressions marocaines    Le projet prend forme    Pluies orageuses sur le Centre et l'Est du pays jusqu"à mercredi soir    Gymnastique/Championnat arabe: illustration de l'Algérie et l'Egypte en individuels    Les félicitations du président    Le silence de la communauté internationale déploré    Tokyo, Séoul, Washington et Bruxelles condamnent    Installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Le 14e FIBDA s'ouvre à Alger    Améliorer la situation socio-professionnelle dans le projet de loi de l'artiste    Le silence dans l'œuvre d'Assia Djebar    Inter-Barça : Xavi indigné par l'arbitrage de la rencontre    Importation du matériel agricole: La décision entre en vigueur la semaine prochaine    Le dépistage systématique recommandé: Le cancer du sein tue 3.500 algérienne par an    Bouira: Sensibilisation sur les dangers des pétards et des feux d'artifice    Environnement n'est pas juste gestion des ordures    Il y a dix ans nous quittait Abdelkader Freha: Une légende toujours vivace    Ligue 2 - Changement de staffs techniques: Majdi El Kourdi au RCK, Boufenara au NAHD    SNTF: Grève surprise des conducteurs de train    Financement occulte de la campagne présidentielle de 2019: Saïd Bouteflika condamné à 8 ans de prison    Le Maroc enchaîne les revers    Xi Jinping a refaçonné l'armée chinoise mais aussi la région    Déluge de questions à l'APN    Amer Ouali Rachid, nouveau président    «Le gouvernement doit corriger son action»    Les enseignements d'une révolte    Les bienfaits de la médecine naturelle    Les «pétards» se mettent au...digital!    Algérie-France : c'est du concret!    Benzerti relance les Vert et Rouge    Boufenara, nouvel entraîneur    Début des éliminatoires vendredi au Caire    «Le bourreau et la victime n'ont pas la même mémoire»    Des maisons d'édition à profusion    Les super guerriers algériens présents en force    De la supercherie démocratique du 5 octobre 88 à l'imposture de « l'Algérie nouvelle » post-22 février 2019.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ain El-Turck: De l'argent pour renouveler le réseau d'assainissement
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 20 - 02 - 2011

Une enveloppe financière de 140 millions de dinars a été débloquée par la wilaya d'Oran pour la réhabilitation du réseau d'assainissement de la cité du 5 Juillet à Ain El- Turck, apprend-on de sources proches de la commune. Selon nos interlocuteurs, les travaux, qui ont atteint actuellement plus de 50%, devront mettre un terme aux rejets des eaux usées dans la mer. Les travaux devront être achevés avant l'ouverture de la saison estivale. Toujours dans la daïra de Ain El-Turck et dans le cadre des mesures prises par la wilaya d'Oran pour éradiquer le phénomène des fosses septiques au niveau des villages côtiers de la corniche oranaise, une enveloppe de 40 milliards de centimes a été débloquée par la wilaya pour régler ce problème au niveau de la commune d'El Ançor et plus précisément dans la localité de Sidi Hammadi connue pour sa grande concentration de fosses septiques. L'opération vise à raccorder la localité au réseau d'assainissement et au réseau d'évacuation des eaux pluviales. D'autre part, le wali d'Oran a décidé d'accorder une place importante aux espaces verts en procédant au réaménagement de certains sites, connus pour être de véritables points noirs, en espaces verts pour les familles. Dans ce sens, des instructions ont été données aux responsables concernés pour procéder au recensement des plus importants points noirs et de présenter des fiches techniques pour leur réaménagement. Dans un premier temps, l'opération ciblera deux grandes décharges publiques, à savoir celle de Cap Falcon et celle d'El Kerma. Nos interlocuteurs indiquent que les travaux concerneront, dans une première phase, l'éradication totale de ces deux décharges en procédant à l'enlèvement de tous les rejets avant d'entamer les travaux d'aménagement et de plantation. Les espaces ciblés seront transformés en lieu de détente et de villégiature dotés de tous les équipements nécessaires. Cette décision a été prise suite à la réalisation des centres d'enfouissement qui devront prendre le relais des anciennes décharges publiques.
Par ailleurs, des opérations de dépollution du littoral oranais seront entamées en mars 2011, a-t-on annoncé à la direction de l'hydraulique de la wilaya d'Oran. Ces actions, pour un coût de 400 millions de dinars, visant à éradiquer les points noirs (les rejets en mer), toucheront pratiquement toute une zone qui va du complexe touristique «Les Andalouses» jusqu'à la station balnéaire «Paradis plage» (Aïn El Turck) passant par «Bousfer-plage», a indiqué la même source. La situation en matière des rejets des eaux usées n'est pas encore assainie en l'absence de collecteurs, a-t-on rappelé, citant le projet de raccordement du réseau d'assainissement des eaux usées d'El Ançor et Bousfer vers la station de traitement et d'épuration d'Aïn El Turck d'une capacité de 30.000 m3 par jour, en cours d'essais techniques. Dans ce sens, il est prévu la réalisation, avant fin 2011, de collecteurs des eaux usées et leur transfert vers cette station de traitement et d'épuration (STEP), a ajouté la même source. La mise en service de cette STEP aura un impact sur l'agriculture dans les zones de Bousfer et Ain El Turck, ont estimé des élus locaux. En ce qui concerne le projet de réalisation du réseau d'assainissement des eaux usées de haï Nejma (ex- Chteïbo), une localité relevant de la commune de Sidi Chahmi (daïra d'Es-Sénia), l'ouverture des plis de ce projet, initié dans le cadre du programme quinquennal 2010-2014, a été effectuée dernièrement, ont indiqué des responsables de la direction de l'hydraulique.
Ce projet, déjà entamé, permettra l'éradication de 9.600 fosses septiques incontrôlées, a-t-on indiqué. Il s'agit de fosses septiques qui n'ont pas été réalisées selon les normes techniques et qui influent négativement sur l'environnement, en particulier les nappes souterraines, a souligné le directeur de l'hydraulique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.