RND: Des dizaines de militants demandent le départ de Ouyahia    Tizi Ouzou, Bouira: Imposantes marches pour le printemps berbère    Une mascarade de plus au détriment de l'intérêt national    Le choix des armes    Rencontre des Fédérations de wilaya, aujourd'hui, à Alger: L'UGTA à l'heure du changement    128 millions de mètres cubes: Situation rassurante des réserves en eau    49 imams algériens accueillis par la Grande Mosquée de Paris    Football - Ligue 1: Des enjeux énormes pour tout le monde    Ligue 2: Le RCR hors course, l'ESM et l'ASMO en panique    UAFA - Incident entre Raouraoua et Bahloul: La FAF réagit et exige des excuses    51 morts sur les routes en une semaine    Pour réclamer leur dû auprès de l'APC d'Oran: Des entreprises privées, chargées des démolitions des habitations protestent    Plusieurs quartiers et cités ciblés par l'opération: Vers la réhabilitation des façades de 433 immeubles    Le quart de rôle de Bensalah    "Le rôle de leader des Etats-Unis à l'Otan" n'est dû qu'"à la contrainte et au chantage"    En soutien aux revendications du Hirak populaire : Les avocats poursuivent le boycott des audiences    Transition politique : Me Brahimi plaide pour la mise en place d'une commission souveraine    Bourses : L'Europe finit en légère hausse avant le week-end de Pâques    CAN-2019 (préparation): Algérie - Mali le 16 juin à Abu Dhabi    FAC : L'AG élective fixée pour le 27 avril    Japon : L'inflation restera sous 2% pendant encore 3 ans, selon la BoJ    Grande-Bretagne : L'hypothèse du "no Brexit" plus probable que celle du Brexit dur    Contestation populaire : Renforcer la cohésion politique    Création de zones de pêche réglementées : Pour une exploitation durable de la ressource halieutique    EDF: Des experts recommandent de réparer les soudures de l'EPR    Sharp, un prototype d'un mobile pliable présenté au Japon    Forte explosion et tirs dans le centre de Kaboul    Ould Abbès obtient l'autorisation    13 présumés auteurs de crimes et délits interpellés    Légère baisse des importations    Un 39e anniversaire particulier    FAC.. L'AG élective fixée au 27 avril    Championnats d'Afrique U18 et U20 d'athlétisme.. Médaille d'or pour l'Algérien Ameur    Annoncée par Bensalah pour demain.. La conférence de concertation aura-t-elle lieu ?    Célébration du mois du patrimoine à Tizi-Ouzou.. Pour la sauvegarde du patrimoine amazigh    Le président américain motive le maréchal Haftar.. Washington soutient la guerre en Libye    PROCHAINE SAISON ESTIVALE A ORAN : Trois nouvelles plages autorisées à la baignade    TLEMCEN : Plus de 400 kg de kif saisis en 90 jours !    Début du référendum sur une révision constitutionnelle    Mois du patrimoine    La semaine du titre pour le Barça ?    1 décès et 5 blessés graves lors d'un renversement d'un véhicule    Papicha sur la croisette    Davantage d'efforts pour prendre en charge les bâtisses du vieux ksar    Plusieurs films algériens distingués    L'opposition met l'armée devant le fait accompli    Un milliard d'euros pour Notre-Dame de Paris, combien pour les enfants du Yemen?    Exposition « L'Afrique à la mode » jusqu'au 25 juillet à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Renouvellement des membres du Sénat: Les partis affûtent leurs armes
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 28 - 10 - 2015

Même si plusieurs partis n'ont pas encore entièrement ou définitivement réglé leurs cordes sur l'évènement des élections pour le renouvellement du tiers sénatorial, prévu pour la fin du mois de décembre 2015, l'ambiance et les ambitions sont bien pesantes dans le décor de la scène politique local. Le FLN, en possession de la majorité au sein du collège électoral (les élus locaux), devrait théoriquement imposer son candidat lors de ce rendez-vous, mais la règle arithmétique a rarement été respectée en pareille circonstance. Interrogé à ce sujet, des responsables de la mouhafadha de Constantine ont reconnu que « pour le moment, la visibilité est presque nulle sur le plan des candidats potentiels qui ambitionnent d'occuper le fauteuil sénatorial ». Ajoutant dans ce sillage qu'« il devrait y avoir plusieurs candidatures », sans d'autres précisions sur les postulants « bien cotés » par le parti. En réalité, nous confie un membre de la mouhafadha de Constantine, les choses ne se présentent pas du tout sous de bons auspices. « D'une part, on devrait compter avec la concurrence entre les deux mouhafdhas, puisqu'il y en a deux à Constantine depuis le dernier découpage, et d'autre part, il faut convenir que la parti n'est pas au mieux de sa forme sur le plan local, dans cette phase qui coïncide avec les élections sénatoriales », relève-t-on.
Les divisions dans les rangs des élus locaux du FLN sont légion. D'ailleurs, la plupart des élus locaux sont partisan de l'ex-mouhafadh, qui n'est pas en odeur de sainteté avec la centrale du FLN depuis son éviction de la mouhafadha par le secrétaire général du parti, et de ce fait, l'on pourrait s'attendre à des surprises de taille lors de ces prochaines élections sénatoriales. C'est une question qui constitue un véritable casse-tête pour les actuels responsables locaux ; « les élus locaux suivront-ils les orientations de vote de la mouhafdha, soutiendront-ils le candidat du FLN ou se pencheront-ils en faveur d'une autre couleur politique ? ». En tout cas, on attend la semaine prochaine la visite du superviseur désigné par le SG du FLN, et qui n'est autre que le ministre de la Santé, M. Abdelmalek Boudiaf, pour trancher dans le fond ces questions. Cette valse hésitation au FLN devrait certainement profiter au frère ennemi, le RND en l'occurrence. Au RND, en effet, tout est presque ficelé, quatre ou cinq candidats ont ouvertement affiché leur ambition de briguer un mandat de sénateur, et l'on devrait organiser au début du mois de novembre des primaires pour les départager. Aussi, au sein des autres partis, ceux la mouvance islamique notamment, rien n'est encore tranché. « Nous agirons en tant que bloc au sein de l'Alliance verte », nous dira dans ce contexte un élu de MSP. Précisant à ce propos que la direction nationale n'a donné aucune directive dans un sens ou un autre, d'où notre position « en attente » de ce qui se décidera dans les prochains jours. Notre interlocuteur rappellera dans ce cadre qu'il ne faut pas exclure des alliances avec d'autres partis, genre « on vote pour votre candidat à Constantine et aux vôtres de nous donner leurs voix dans d'autres wilayas ». Alors que certains partis qui n'ont aucune chance de passer, évoquent la possibilité de présenter un candidat lors de ces élections tout juste pour ne pas ouvrir la voie au marchandage des voix de leurs élus. Hélas, quoi que l'on fasse, les expériences passées ont prouvé que le poids de la « chkara » se fait toujours sentir lors de ces rendez-vous.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.