Le Real privé de Kroos pour les deux prochaines rencontres    Le Président de la République préside une séance de travail dédiée au secteur des Sports    Exposition d'arts plastiques à Khenchela: des œuvres de peintres de 23 pays    Atlético : La piste Edinson Cavani n'a pas été abandonnée    Man Utd n'a pas jeté l'éponge pour Jadon Sancho    Benbouzid: le ministère disposé à consolider les relations avec les associations des cancéreux    Exploitation de l'or: respecter le cahier des charges pour préserver cette richesse minière    FLN : Baadji soutient le projet de révision de la Constitution    Laïb destitué de la présidence de l'USM El Harrach : Un directoire prend les commandes    CR Belouizdad : Saâd s'engage pour 4 ans    CAN-U20 : Les Verts entament un stage à Alger    Boukadoum reçu par le chef du Gouvernement tunisien    Le gouvernement sahraoui condamne "les allégations mensongères" du PM marocain    Des peines de prison pour usurpation de fonction au ministère de la Justice    INVESTIGATIONS LIEES A LA CYBERCRIMINALITE : Des juges algériens prennent part à un atelier international    Organisation d'examens pour les étudiants résidant dans le Sud    STATIONS SERVICES : Vers la suppression de l'essence super avec plomb    L'UNOA boycotte l'activité judiciaire au niveau national    Lutte contre la rage: atteindre l'objectif de "zéro cas" en Algérie    Amaaaar ! Parloir ! C'est pour la passation de consignes !    Campagne de sensibilisation pour l'utilisation des TPE    La flamme de l'espoir    Adel Kansous, nouveau P-dg de l'Anep    Mohamed Sbahi dément sa convocation par la justice    Nabila Smaïl démissionne de l'APW de Tizi Ouzou    L'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    Mandi buteur face au Real    Investiture controversée de Loukachenko au Bélarus : L'opposition redescend dans la rue    Le ministère de la Défense dénonce une atteinte à la sécurité    Le SG de l'ONU en appelle à la responsabilité des états    Téhéran dévoile un nouveau missile sur fond de tensions avec les états-Unis    Les partenaires sociaux pas très convaincus    Visite du président du gouvernement espagnol    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Un tribunal de la "raison" et de la "saison"    "Le prix Yamina-Mechakra toujours dans l'attente d'un agrément"    Beni Amrane : Le déplacement de la stèle des martyrs contesté    Mutisme !    Une délégation en visite à la Zone industrielle d'Es-Senia: La Chambre du Commerce apporte son soutien aux opérateurs économiques    Sites expropriés pour l'implantation des logements AADL à Es-Sénia: Des exploitants agricoles non indemnisés en appellent au ministre    Djelfa: Trois morts dans une collision    La protection civile fait son bilan    LE BIENFAIT D'UN VIRUS    De pays de demain et de l'Algérie post-novembriste    «Le vent du sud ou ouargla la sultane des oasis»    Les contaminations continuent de baisser    Sit-in des avocats à Alger    Report du procès en appel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Aïn El Turck : Les habitants de la cité Amel dénoncent les nuisances du bidonville de «la foire»
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 12 - 12 - 2015


Les habitants de la cité Amel, communément appelée ‘cité des 350 logements sociaux', sise en plein cœur du chef-lieu de la daïra d'Aïn El Turck, dénoncent les nuisances et le grand éventail de désagréments causés par les indus occupants d'un regroupement de baraques, mitoyen à leurs lieux de résidence; erigé sur une parcelle de terrain cédée à un particulier. Ce bidonville, appelé «la foire», taxé par la vox populi de «véritable coupe gorge », qui squatte une superficie ayant abrité par le passé les ex-galeries, a, en effet, selon le constat établi sur le terrain, considérablement, grossi au fil des jours. Un peu plus de cinq années, auparavant, ce regroupement de constructions illicites, qui était composé d'à peine d'une dizaine de masures, a quadruplé depuis et ne cesse de prendre de l'ampleur, à la faveur de l'indifférence manifeste de tout un chacun. Selon des sources concordantes, de véritables réseaux se sont constitués entre temps pour imposer leur diktat en termes de vente de baraques, notamment et/ou de lopins d'espace destinés à la construction, une activité illicite, assez fructueuse, semble-t-il. Nos interlocuteurs ont fait remarquer à ce propos au ‘Quotidien d'Oran' que « des personnes au louche acabit, suspectées de s'adonner à certains trafics, occupent des baraques à l'intérieur de ce bidonville. Les forces de sécurité ont d'ailleurs, à plusieurs reprises, opéré des interventions dans ces lieux pour procéder à des arrestations, plus particulièrement pour commercialisation de drogue. Nous ne sommes pas contre les quelques familles sinistrées, victimes d'un malheureux concours de circonstances, qui ont atterri dans ce bidonville», avant de renchérir «nous dénonçons, surtout, le climat malsain engendré par ce bidonville sur le cadre de vie dans notre lieu de résidence mitoyen. De nos balcons nous assistons souvent à des rixes avec armes blanches entre d'indus occupants de ce regroupement de baraques».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.