Annoncée par Bensalah pour demain.. La conférence de concertation aura-t-elle lieu ?    Commémoration du printemps berbère et du printemps noir.. Imposante marche contre l'oubli et le déni à Bouira    Rassemblement des militants et cadres du RND pour exiger son départ.. Ouyahia charge Chihab    Elles sont de l'ordre de 17 %.. Les recettes douanières en hausse    Ouyahia et Loukal convoqués par le tribunal de Sidi Mhamed d'Alger    ETRHB Haddad à Tizi Ouzou.. Incertitude et angoisse des travailleurs    FAC.. L'AG élective fixée au 27 avril    Championnats d'Afrique U18 et U20 d'athlétisme.. Médaille d'or pour l'Algérien Ameur    Championnat de France de natation.. Médaille de bronze pour Sahnoune sur le 100m    Annaba.. 26 kg de drogue saisis    Lutte contre la criminalité.. Interpellations à Tlemcen, Tébessa, et Aïn defla    Célébration du mois du patrimoine à Tizi-Ouzou.. Pour la sauvegarde du patrimoine amazigh    Le président américain motive le maréchal Haftar.. Washington soutient la guerre en Libye    TLEMCEN : Du chocolat fourré aux psychotropes !    France.. Les protestations continuent    PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE : Le DG des douanes, Farouk Bahamid limogé !    TLEMCEN : Plus de 400 kg de kif saisis en 90 jours !    PROCHAINE SAISON ESTIVALE A ORAN : Trois nouvelles plages autorisées à la baignade    AEROPORT DE TUNIS : Saisie de plus de 100.000 euros sur un Algérien    Près de 223 000 cas suspects de choléra signalés en 2019    Damas mise sur le tourisme après la restauration de ses sites historiques    Laskri appelle les militants à resserrer les rangs    Les travailleurs décrètent 3 jours de grève dès le 28 avril    Début du référendum sur une révision constitutionnelle    «Je ne laisserai personne détruire ce que nous construisons»    Mois du patrimoine    Des atouts non exploités !    Le parcours scientifique du penseur Abdelkrim Bekri mis en exergue    Asma Ben Messaoud désignée DTN de la FASM    Sous le signe de «dégage !»    Papicha sur la croisette    Davantage d'efforts pour prendre en charge les bâtisses du vieux ksar    Plusieurs films algériens distingués    En bref…    L'opposition met l'armée devant le fait accompli    Un milliard d'euros pour Notre-Dame de Paris, combien pour les enfants du Yemen?    Oum El Bouaghi : 5 morts dans un accident de la route    El Braya: Un homme mortellement poignardé    Mascara: Plus de 30 dealers arrêtés    Football - Ligue 2: Une journée explosive    Affaire NCM-MCS: Le président Bennacer accuse Medouar de vengeance    LFP - Ligue 1: Les quatre dernières journées en plein mois de Ramadhan    Ils revendiquent le droit au recrutement: Les chômeurs de Bethioua entament leur troisième semaine de protestation    Nabni: Pour un système électoral anti-fraude en six mois    Tizi Ouzou: Des maires marchent pour refuser l'encadrement de la présidentielle    Les marches se poursuivent: Les Algériens exigent des comptes    La date sera fixée dimanche    Exposition « L'Afrique à la mode » jusqu'au 25 juillet à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Constantine - Les relations entre le wali et le maire de Constantine se détériorent
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 16 - 06 - 2016

Les rapports entre le wali et l'APC de Constantine semblent aller de mal en pis. Mardi, à l'examen du rapport fait par le directeur du commerce sur la situation des marchés de proximité, M. Ouadah est tombé à bras raccourcis sur la gestion de ce dossier par la commune. A la fin, il finira par annoncer aux représentants de l'APC qui ont été délégués à la réunion que la situation de leur institution va être soumise au ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales à l'occasion de son prochain passage à Constantine.
Ce qui a provoqué l'ire du wali est l'examen de la situation des marchés de proximité construits dans la commune ainsi que l'attribution de 48 carreaux au marché de gros des fruits et légumes (Magrofel) dont la distribution n'a pas été faite depuis deux ans. Il y a aussi le manque d'engagement des responsables de la commune du chef-lieu de wilaya qui n'a pas été apprécié par le chef de l'exécutif.
Rappelant en effet qu'à la dernière réunion du comité exécutif il y a quinze jours, le représentant de l'APC, qui n'est autre que le président du conseil d'administration de Magrofel, s'était engagé à régler le problème de la distribution des carreaux par voie d'adjudication dans un délai de quinze jours. "Malheureusement, a déploré M. Ouadah, il n'est pas venu aujourd'hui et d'autres membres de l'APC ont été désignés pour représenter la commune".
Considérant alors que les rapports avec l'APC de Constantine "sont arrivés à un point de non retour", le wali a annoncé que "de toute manière, la situation de l'APC de Constantine est une affaire qui va être débattue lors de la prochaine visite du ministre de l'Intérieur. Et là nous allons déballer des choses. Je sais ce qui se passe à l'APC !". Et de se lancer dans un long réquisitoire contre cette instance et ses dirigeants. "Je considère que je n'ai pas d'interlocuteur à la commune, a commencé le wali. Le président de l'APC ne vient plus aux réunions à cause de la remarque que nous lui avions faite la dernière fois et qui ne lui a pas plu". Et de considérer encore qu'il y a un problème à la commune "qui ne date pas d'hier". Seulement, ajoute-t-il, les élus doivent assumer leur engagement envers la population qui les a élus. Il est regrettable que partout ailleurs cela marche plus ou moins, sauf à Constantine", conclut le wali.
Dans le même sens, le secrétaire général de la wilaya, M. Sayouda, a révélé qu'il y a 77 locaux fermés dans un marché à Constantine mais les responsables ne veulent pas régler cette situation anormale parce qu'il y a deux marchands encore actifs. Cela les empêchent, selon eux, de fermer le marché et lancer la procédure d'adjudication pour le louer au plus offrant. "Sacrifier 77 locaux inoccupés pour deux seulement occupés", le secrétaire général a qualifié cela de crime. Il attirera l'attention des gens de l'APC que cette situation peut conduire à l'ouverture d'une enquête pour dilapidation de biens publics. "C'est en tout cas le sens des déclarations faites récemment à ce sujet par M. le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales", a-t-il soutenu. M. Sayouda faisait allusion à la réunion régionale tenue cette semaine à Oran par M. Noureddine Bedoui, ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, lequel va provoquer une rencontre similaire à Constantine dans les jours à venir. Et, s'adressant au directeur du patrimoine de l'APC, il lancera menaçant : "Vous, en tant que directeur vous êtes en train de jouer votre poste !".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.