203 nouveaux cas confirmés et 7 décès en Algérie    Plus de 45 exposants à la 4ème édition du Phramex prévue en Novembre à Oran    Farès en colère contre la direction de la Lazio    Webinaire sur les opportunités du tourisme à l'ère du Covid-19    Cour d'Alger: report du procès en appel de l'affaire Ali Haddad au 27 septembre    Ligue 1 : Paris se ressaisit et s'impose face à Nice    Real : Un couac avant le premier match de Liga face à la Sociedad    Sabri Boukadoum entame une visite de travail à Bamako    Ligue 1-reprise des entraînements: les clubs voient enfin le bout du tunnel    La justice à la recherche des complices de Haddad    Les partis privés de subventions de l'Etat    Un "casus belli" technologique nommé TikTok    Gloire à l'ANP et gratitude envers l'Armée rouge !    Manifestations pour plus de démocratie    Des opposants poursuivis pour terrorisme    "Libérez Drareni, libérez tous les détenus d'opinion"    Des robes noires s'insurgent contre les procès à distance    Tebboune installe une commission pour l'amender    Liberté de dire. Toujours !    Ce que prévoit la note du MJS    Plus de 50 milliards de dinars de perte    Mort d'un conducteur suite au renversement de son camion    Le flou persiste et inquiète les concernés    Fin prêtes pour accueillir les étudiants    Les cafés littéraires dénoncent et condamnent    Jimi Hendrix, mythes et légendes marocaines 50 ans après sa mort    Appel à la solidarité au profit des démunis    L'Algérie participera à l'édition BFM du Limousin    Plus de 4000 logements à attribuer avant la fin de l'année    Le projet de la cité des 1000 logements «dégommé»    Tikjda : Encore des feux de forêt    Où est l'Algérie ?    Etats-Unis et Chine : duel à distance    Automobile : Une plateforme numérique de préinscription dédiée aux opérateurs    Match amical Algérie – Cameroun aux Pays-Bas    Caricatures... indigènes : le décryptage d'Alain Ruscio    Lettres de mon moulin anonyme !    Le mouvement El Islah décide de voter "Oui" au référendum du 1e novembre    Offres et avantages de la CNAS: Une caravane de sensibilisation dans les zones d'ombre    Paradou AC: Le meilleur est à venir    IRB Sougueur: Mohamed Benhalima nouveau président    Il avait intenté une autre action contre l'Algérie: Sawiris de nouveau débouté dans l'affaire Djezzy    BRAVADE AVEUGLE    LE «KOURSI» FANTASME    Une "étape cruciale" pour Chanegriha    "Nous n'importerons aucun vaccin qui ne soit pas pré-qualifié OMS"    L'ONU salue la décision de Fayez al-Sarraj de démissionner    Israël : le «pacte d'Abraham» et la trahison des émirs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Remaniement du secrétariat national du FFS: Halet évoque un putsch pro-pouvoir
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 19 - 12 - 2016

  Rachid Halet n'a pas tardé longtemps avant de réagir au remaniement du secrétariat national du Front des forces socialistes, dans son communiqué rendu public hier, et signé en qualité de membre de l'Instance présidentielle du FFS.
Il accuse ouvertement «l'instance parallèle» de tout faire pour empêcher le FFS de gagner des élections et de rouler pour «certains segments du pouvoir». Celui qui a été expulsé des rangs du parti, il y a une dizaine de jours, qualifie cette réorganisation ni plus ni moins que de «purge» et «règlement de compte» qui peut faire tâche d'huile, comme le souligne Halet. «Cette purge est appelée à s'étendre et s'élargir à bas bruit et de façon souterraine», prévient-il. Derrière ce coup d'Etat, une instance parallèle déjà dénoncée par l'auteur du communiqué dans une lettre publiée après son éviction par la commission de discipline du parti. Il avait alors écrit, il y a un peu plus d'une décade que «je dénonce avec force le putsch exécuté par trois membres de l'instance présidentielle du FFS contre ma personne». Il rappellera son statut de «membre de l'instance présidentielle du FFS, élue au cinquième congrès du parti en mai 2013 sur une liste unique et fermée. Elle est composée de cinq membres ; les congressistes ont voté sur une liste et non sur des noms». Le député de Tizi-Ouzou estimait que la commission de discipline n'est en fait que le pendant de la «direction parallèle» et qu'«est nulle et sans portée politique ou juridique aucune». Rachid Halet a de nouveau dénoncé le «porte-parole» de cette instance parallèle, Ali Laskri, accusé d'«arrogance sans pareille» mû par «une volonté d'offenser, d'humilier et de dompter un responsable avec qui il a eu un lourd contentieux», pour annoncer lui-même le nouveau secrétariat alors que c'est du ressort du premier secrétaire en concertation avec l'instance présidentielle. Pour Halet, Abdelmalek Bouchafa, qui a été reconduit à la tête du parti, est discrédité à travers cette action. En effet, il estime que «ce procédé singulier révèle le poids réel du premier secrétaire dans la direction reprofilée», reprochant aux «putschistes» d'avoir «réintégré le noyau dur de leurs partisans et courtisans». Le communiqué sera sans appel à propos de la personne du premier secrétaire qui «a complètement abdiqué sur ses compétences et ses prérogatives statutaires», capitulant «sans condition devant la bande des trois», l'ancien détenu d'avril 1980 faisant certainement référence à Ali Laskri, Mohand-Amokrane Chérifi et Aziz Baloul. Il accusera également Bouchafa d'avoir «trahi tous les secrétaires nationaux notamment ceux issus de sa fédération de Constantine qui lui avaient apporté leur concours», soulignant au passage «l'impact négatif» de ce remaniement sur les futures campagnes électorales. Il affirme que l'implantation du parti dans les régions de l'est du pays, du sud et de l'ouest, «est durablement compromise». Il accusera «les putschistes» d'avoir «cassé l'élan et la vocation nationale du FFS», le ghettoïsant de nouveau dans le «réduit kabyle». Il s'interroge sur leurs dessins et rassure sur la continuité de la lutte. «L'adhésion de la base à leurs initiatives sataniques continue de leur faire défaut et la partie n'est pas encore gagnée pour eux», écrit-il encore.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.