réunion président de la FAF- membres des différents staffs des Verts pour préparer le Cameroun    Man United : Martial très proche de ce club    L'UE interpellée sur l'illégalité des activités économiques au Sahara occidental    Le Président Tebboune rencontre des représentants de la communauté nationale en Egypte    Burkina Faso: incertitude autour du sort du président Kaboré, appels au dialogue    Comores : Un défenseur pour garder les buts face au Cameroun    Covid-19: le dispositif de protection reconduit pour 10 jours à compter de mardi    Handi-basket / Championnat d'Afrique : l'Algérie s'impose devant l'Afrique    Affaire Metidji: 5 ans de prison ferme pour Sellal et 8 ans à l'encontre de Metidji    Coupe de la CAF: JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    Du fleuve de sang et de larmes... au rayonnant Hirak    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    Covid: malgré sa contamination, le personnel médical continue de braverla pandémie et assurer le service    Le dinar poursuit sa baisse face au dollar    Les voies de la résilience    Des reports de procès en cascade    Les notaires emboîtent le pas aux avocats    Le dernier délai de la Cnas d'Alger aux employeurs    Les Verts n'ont jamais raté les matches barrages    MSF accuse la coalition menée par l'Arabie saoudite    L'Amérique livre le premier Super Hercules à l'Algérie    Le ras-le-bol des Oranais    "La physionomie des couples algériens a beaucoup évolué"    Farès Babouri veut nous faire sortir de notre zone de confort    Le prix "Halli-Ali" décerné à Mohamed Yadadène    Colloque sur l'engagement intellectuel durant la Guerre d'Algérie    Quelque 4 millions d'euros et 1 million d'USD d'exportations hors hydrocarbures en 2021    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    Un soldat français tué à Gao    De l'ecstasy et du kif traité saisis par la police    «La hausse des prix n'est pas à l'ordre du jour»    La FAF suspend momentanément les compétitions    La grève des boulangers massivement suivie    L'association culturelle «Saharienne», un outil de valorisation des artistes et des arts    Coups de théâtre à répétition !    Bouira - Université : suspension des cours jusqu'à début février    RC Kouba: Est-ce la bonne saison ?    La solution des autotests    «50% des centres inaptes à accueillir l'examen»    La junte nomme les membres du Conseil national de transition    Quel crédit accorder à l'initiative?    Le rapport déposé incessamment sur le bureau de l'APN    Où en est la ruée vers l'or?    123 morts en 4 jours    Focus sur les intellectuels    L'ADN de la Nation algérienne    Pionnier de la musique kabyle    Les avocats prônent la prudence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mostaganem, Chlef et Oran: 63 harraga, dont cinq femmes et un nourrisson, interceptés
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 11 - 2017

  Une tentative d'émigration clandestine a été déjouée mercredi matin au large de Mostaganem et 22 candidats dont des femmes et des enfants ont été interceptés, a-t-on appris du groupement territorial des gardes-côtes. Une barque, qui a pris le large dans les premières heures de la matinée à partir de la plage de Cap Ivy (38 km de l'est de Mostaganem), a été interceptée à 18 miles marins au nord de la commune de Benabdelmalek Ramdane par les éléments des gardes-côtes, a indiqué la même source.
Les unités flottantes des gardes côtes ont transporté ces candidats à l'émigration clandestine originaire de la wilaya de Mostaganem dont 5 femmes, 7 mineurs et un nourrisson d'un an au port commercial pour leur fournir les premiers soins et l'assistance médicale et psychologique par la protection civile, avant de les remettre aux instances sécuritaires.
Le nombre de candidats à l'émigration clandestine arrêtés au large de la mer a atteint, depuis vendredi dernier sur le littoral de la wilaya de Mostaganem, 104 personnes originaires de Mostaganem et de Relizane dont des femmes et des enfants, a-t-on rappelé.
Dans la wilaya de Chlef, les unités du détachement territorial de la Gendarmerie nationale (GN) de Ténés ont intercepté au niveau de la plage Eddounia 24 candidats à l'immigration clandestine, a-t-on appris mercredi auprès du groupement territorial de la Gendarmerie nationale de la wilaya. Selon le chargé de la communication auprès de ce corps constitué, le commandant Yazid Moudaâ, l'opération a été réalisée grâce à des informations faisant état d'une tentative d'immigration clandestine, prévue dans la nuit de mardi à mercredi au niveau de la plage Eddoumia, relevant de la commune d'Oued Guoucine.
Outre l'interception des 24 harraga, l'opération a également permis, selon le même officier, de saisir deux barques et une somme importante en devises, des téléphones portables et des gilets de sauvetage. Les 24 candidats à l'émigration clandestine seront présentés devant les services judiciaires compétents, dès le parachèvement des procédures légales en vigueur, a-t-on ajouté de même source.
Par ailleurs et moins de 24 heures après de l'interpellation de huit harraga, parmi lesquels deux mineurs, qui s'apprêtaient à prendre la mer sur un pneumatique dans la petite localité de Bousfer Plage, les éléments de la police judiciaire relevant de la Sûreté de daïra d'Aïn El Turck dans la wilaya d'Oranont réussi, avant-hier mardi, à avorter une tentative de traversée clandestine au niveau de la plage du village de Cap Falcon, apprend-on de sources policières.
Dix-sept (17) candidats à l'émigration clandestine âgés entre 20 et 24 ans ont été surpris par les policiers de la PJ au moment où ils se préparaient à s'entasser sur un semi rigide, avec l'intention manifeste de rallier les côtes de la péninsule ibérique. Les enquêteurs de la PJ ont également réussi à identifier et à arrêter deux passeurs présumés sur les lieux et ce, suite aux dénonciations des harraga. Ces deux présumés passeurs ont été présentés, hier, devant le magistrat instructeur près le tribunal correctionnel d'Aïn El Turck, qui leur a notifié leur mise en détention provisoire après leur audition, en attendant les résultats de l'enquête judiciaire.
Nos sources indiquent qu'en plus des embarcations avec les moteurs, des gilets de sauvetage, cinq jerricans de carburant, des GPS ainsi que d'autres équipements nécessaires à une traversée clandestine, ont été saisis par la police.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.