L'INDEPENDANCE, LE HIRAK ET LE MAL PROFOND    Ben Ali promu général d'Armée: Chanegriha confirmé dans le poste de Chef d'état-major de l'ANP    Dans l'attente de leurs procès: Plusieurs détenus du Hirak remis en liberté    En dépit d'une décision de l'UE: L'Espagne ne rouvrira pas ses frontières aux Algériens    Ligues 1 et 2: Encore des divergences sur la reprise    Se protéger pour protéger les autres    Tébessa: L'éternel problème d'eau    Bouira: Des activités des marchés à bestiaux et des centres commerciaux suspendues    Ils étaient exposés dans un musée à Paris: L'Algérie récupère les crânes de 24 de ses résistants    Adrar: L'ex-député Mohamed Guerrot n'est plus    ;413 contaminations, nouveau record quotidien    l'Algérie a honoré sa dette    Chengriha confirmé au poste de chef d'état-major de l'ANP    L'Espagne ne veut pas d'Algériens sur son territoire    Deux navires de Sonatrach séquestrés au Liban    L'Algérie ne renoncera pas à sa demande de restitution de ses archives détenues par la France    Liste des résistants algériens dont les ossements ont été rapatriés vendredi de France    France : « Pour une République française antiraciste et décolonialisée »    REBOND DU CORONAVIRUS : Benbouzid incrimine les rassemblements familiaux    Le Covid-19 est une maladie ‘'de nature génétique'' propre à chaque personne    SETIF : Une septuagénaire repêchée d'un puits    SONELGAZ : Le PDG élu à la tête l'association Med-TSO    FETE DE L'INDEPENDANCE NATIONALE : La journée du 5 juillet chômée et payée    PARTI RND : Le travail collectif pour préserver la stabilité du parti    POUR SES SACRIFICES CONSTANTS AU SERVICE DE LA PATRIE : La reconnaissance de la nation à l'ANP renouvelée    ONU/CDH: l'Algérie appelle à Genève au respect de la souveraineté des Etats    Ecouter la musique pourrait réduire les crises d'épilepsie    FUNERAILLES NATIONALES LE 5 JUILLET A ALGER : Retour au pays pour 24 chahids    LE PDG DE ‘'SADEG'' A MOSTAGANEM : Des inaugurations et une redynamisation des projets en cours    ORAN : Une enveloppe de 1300 milliards allouée pour les JM 2022    Cyclisme : les Algériennes Bensalah et Bouchoucha admises comme Commissaires de courses sur piste (UAC)    Rapatriement des restes mortuaires des martyrs algériens    Heureusement que le cœur du hirak n'est pas à la place de la République.    Quotidien Ech-chaâb: la réforme prévue en Algérie repose sur une pré-prospection    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Sahel: la France annonce une nouvelle force sur fond de doutes sur son efficacité    Epuration de tous les dossiers inhérents aux médicaments fabriqués localement    Optimisation des dépenses à Sonatrach : "les acquis des travailleurs ne seront pas touchés"    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines contre la Syrie    Des milliers de Ghazaouis manifestent contre le plan israélien d'annexion    Zeffane blessé au niveau de l'ischio-jambier    L'Atlético Madrid enterre presque les espoirs de titre du Barça    Le schiste américain dans le rouge    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    La mère des batailles    "Le BF a juste émis le vœu de reprendre la compétition"    Répression contre l'opposition à Hong Kong    L'épreuve    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mostaganem, Chlef et Oran: 63 harraga, dont cinq femmes et un nourrisson, interceptés
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 11 - 2017

  Une tentative d'émigration clandestine a été déjouée mercredi matin au large de Mostaganem et 22 candidats dont des femmes et des enfants ont été interceptés, a-t-on appris du groupement territorial des gardes-côtes. Une barque, qui a pris le large dans les premières heures de la matinée à partir de la plage de Cap Ivy (38 km de l'est de Mostaganem), a été interceptée à 18 miles marins au nord de la commune de Benabdelmalek Ramdane par les éléments des gardes-côtes, a indiqué la même source.
Les unités flottantes des gardes côtes ont transporté ces candidats à l'émigration clandestine originaire de la wilaya de Mostaganem dont 5 femmes, 7 mineurs et un nourrisson d'un an au port commercial pour leur fournir les premiers soins et l'assistance médicale et psychologique par la protection civile, avant de les remettre aux instances sécuritaires.
Le nombre de candidats à l'émigration clandestine arrêtés au large de la mer a atteint, depuis vendredi dernier sur le littoral de la wilaya de Mostaganem, 104 personnes originaires de Mostaganem et de Relizane dont des femmes et des enfants, a-t-on rappelé.
Dans la wilaya de Chlef, les unités du détachement territorial de la Gendarmerie nationale (GN) de Ténés ont intercepté au niveau de la plage Eddounia 24 candidats à l'immigration clandestine, a-t-on appris mercredi auprès du groupement territorial de la Gendarmerie nationale de la wilaya. Selon le chargé de la communication auprès de ce corps constitué, le commandant Yazid Moudaâ, l'opération a été réalisée grâce à des informations faisant état d'une tentative d'immigration clandestine, prévue dans la nuit de mardi à mercredi au niveau de la plage Eddoumia, relevant de la commune d'Oued Guoucine.
Outre l'interception des 24 harraga, l'opération a également permis, selon le même officier, de saisir deux barques et une somme importante en devises, des téléphones portables et des gilets de sauvetage. Les 24 candidats à l'émigration clandestine seront présentés devant les services judiciaires compétents, dès le parachèvement des procédures légales en vigueur, a-t-on ajouté de même source.
Par ailleurs et moins de 24 heures après de l'interpellation de huit harraga, parmi lesquels deux mineurs, qui s'apprêtaient à prendre la mer sur un pneumatique dans la petite localité de Bousfer Plage, les éléments de la police judiciaire relevant de la Sûreté de daïra d'Aïn El Turck dans la wilaya d'Oranont réussi, avant-hier mardi, à avorter une tentative de traversée clandestine au niveau de la plage du village de Cap Falcon, apprend-on de sources policières.
Dix-sept (17) candidats à l'émigration clandestine âgés entre 20 et 24 ans ont été surpris par les policiers de la PJ au moment où ils se préparaient à s'entasser sur un semi rigide, avec l'intention manifeste de rallier les côtes de la péninsule ibérique. Les enquêteurs de la PJ ont également réussi à identifier et à arrêter deux passeurs présumés sur les lieux et ce, suite aux dénonciations des harraga. Ces deux présumés passeurs ont été présentés, hier, devant le magistrat instructeur près le tribunal correctionnel d'Aïn El Turck, qui leur a notifié leur mise en détention provisoire après leur audition, en attendant les résultats de l'enquête judiciaire.
Nos sources indiquent qu'en plus des embarcations avec les moteurs, des gilets de sauvetage, cinq jerricans de carburant, des GPS ainsi que d'autres équipements nécessaires à une traversée clandestine, ont été saisis par la police.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.