Justice : Mandat de dépôt contre Saïd Bey et mandat d'arrêt contre Habib Chentouf    Le bal des hypocrites    La rue applaudit les décisions    Un député FLN démissionne pour rejoindre le Hirak    Création d'une instance indépendante chargée d'organiser les élections : Début de la rencontre de concertation sur les mécanismes    Corruption : Report pour la semaine prochaine de l'affaire du sénateur Boudjouher Malik    Argent détourné en Algérie : M. Djillali Hadjadj chiffre à près de 60 milliards de dollars les sommes détournées    Le baril "accompagne" le Hirak    Huawei innove dans la gestion des flux de passagers    Le fromage Bouhezza en fête    Hi-Tech : Samsung pourrait devenir fournisseur d'Orange en 5G    Coopération bilatérale : La Russie et la France s'allient pour créer un réseau de maisons de retraite    Sri Lanka : Des attentats font plus de 160 morts le jour de Pâques    La contestation suspend les discussions avec l'armée    Libye: Tripoli toujours sous la menace armée, avancée des troupes du GNA    Washington met fin aux exemptions    Le guide suprême nomme un nouveau chef des Gardiens de la Révolution    Analyse : Baisse de l'aide militaire US au Cameroun, une brèche pour la Russie ?    Hazard au Madrid, c'est déjà fait!    Le Barça vole au secours de Coutinho    Yacine Chalel à la 5e place    Sport : Quand le vent du "Hirak" souffle sur le sport algérien    Championnats d'Afrique U18 et U20 : 13 médailles dont cinq en or pour l'Algérie    Des débuts prometteurs    Istimara et recours, quelle issue?    Plus de peur que de mal    Tizi-Ouzou : Réhabilitation de la station climatique de Tala Guilef    La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine    Un documentaire sur le royaume de Numidie en réalisation    Bouchetta Soulimane expose "El Djazair"    Les frères Kouninef arrêtés    L'Algérie a atteint 1,5 % en 2018    Bensalah maintient le cap    L'horreur à Alger !    Retrait du permis de conduire : détails de la nouvelle procédure    Qui succédera à Ould Abbès    Victoire à la présidentielle du comédien Volodymyr Zelenskiy    La nouvelle Cupra Formentor sera produite dans l'usine Seat à Martorell    La semaine de la langue espagnole    Championnat d'Allemagne.. Belfodil 6e meilleur buteur    Effondrement d'un immeuble à la Casbah.. Quatre morts et des blessés    Course au titre.. L'USMA toujours maitre de son destin mais…    Cinéma à Alger.. L'Onci récupère trois salles    PROTECTION CIVILE A MOSTAGANEM : 196 interventions en 72 heures !    Treize médailles dont cinq en or pour l'Algérie    Célébration du Mois du patrimoine à Médéa    Evocation du séjour à Oran de Cervantès    Spécialiste de l'Algérie : L'historienne Annie-Rey Goldzeiguer, tire sa révérence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 15 - 11 - 2018

  Le groupe parlementaire du Front des Forces Socialistes (FFS) « dénonce le climat et les conditions d'élaboration, d'examen et du vote du PLF 2019 ».
Dans un communiqué rendu public, le FFS estime que le texte de loi « a été présenté d'une façon expéditive sans aucun bilan de gestion annuelle du budget de l'Etat et les ajustements budgétaires opérés échappant complètement au contrôle parlementaire ».
« Le projet de loi de finances 2019 devrait être examiné après la présentation de la déclaration de politique générale du gouvernement et du rapport annuel de la banque d'Algérie », estime le groupe parlementaire du FFS, qui considère que le PLF 2019 « ne contient aucune mesure concrète pour lutter contre l'évasion et la fraude fiscales, la réduction du train de vie de l'Etat et la rationalisation des dépenses publiques, les déséquilibres dans la répartition du budget, avantageant le fonctionnement au détriment de l'équipement, et aucune volonté politique de lutter contre la corruption et l'informel ».
« Les parlementaires du FFS considèrent que l'objectif recherché derrière le battage médiatique autour du maintien des transferts sociaux et la non introduction de nouvelles taxes est purement électoraliste et vise à acheter la paix sociale », ajoute la même source.
Le communiqué « met en garde contre l'absence d'une stratégie économique et financière à court et à long termes », et « tire la sonnette d'alarme sur la faillite organisée de la Caisse Nationale de Retraite (CNR) ».
Selon le FFS, le texte de loi « maintient encore la gestion opaque des Comptes d'affectation spéciale (CAS) », ce qui est, rappelle-t-on, une « violation des recommandations de la cour des comptes et les réserves émises par le conseil constitutionnel dans son avis relatif au contrôle de conformité de la loi organique relative aux lois de finances, à la Constitution, publié le 02 septembre 2018 ».
Par ailleurs, le FFS estime qu'une « analyse sérieuse » du PLF 2019 « montre qu'il y a absence de volonté politique pour respecter le principe d'équité sociale et la préservation des acquis sociaux des Algériens ».
Sur un autre registre, les parlementaires du FFS affirment suivre « avec inquiétude les arrestations et condamnations arbitraires des journalistes et des militants des droits de l'Homme et expriment leur solidarité avec le camarade LITIM El Hachemi, condamné arbitrairement à une année de prison ferme par la cour de Laghouat ».
En outre, « les parlementaires du FFS saluent l'initiative prise par les syndicats autonomes de se constituer en confédération des syndicats autonomes et expriment leur disponibilité à accompagner leur combat ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.