Sit-in des avocats à Alger : Le corps de la justice exige "le respect de la Constitution"    Le FLN s'entre-déchire    Le FFS se fissure    Les décrets publiés au JO    Malgré une croissance en panne : Publicis signe un bénéfice record    USA: La Fed ne prévoit plus de hausse de taux en 2019    Selon l'ONS : L'inflation à 4,1% sur un an en février 2019    Le Snapo tire la sonnette d'alarme !    Des experts mettent en garde    Sahara occidental: La 2ème table-ronde se termine sans avancées    Golan syrien occupé: Les propos de Trump dénoncés par Damas et à l'étranger    11 morts, dont 1 vice-ministre, dans une attaque des shebab    Sélection algérienne : Décrassage pour les titulaires, entraînement pour les remplaçants contre la Gambie    Hausse inexpliquée des prix des fruits et légumes : Les ménages désemparés    29 suspects arrêtés à Alger    Colère contre Benghabrit    Nouvelle pièce théâtrale à l'affiche à Oran    L'ADE de Chlef rassure : «L'eau du robinet est sans risque pour la santé»    FABB.. Les compétitions gelées jusqu'à l'élection d'un nouveau président    Aymen Mathlouthi, gardien de but de la Tunisie : «On a pris un ascendant sur les Algériens ces dernières années»    Argentine.. L'absence de Lionel Messi au Maroc va coûter cher    Washington reconnaîtra aujourd'hui la souveraineté d'Israël sur le Golan occupé.. Crime avec préméditation    Alors que Mihoubi est partant.. Abdelkader Bendamèche à la tête de l'Aarc    Accidents de la circulation.. 8 morts et 22 blessés en 24 heures    POUR PARLER DE LA SITUATION DU PAYS : Le SG du RND convoque les cadres de son parti    Mali: plus de 130 civils tués dans l'attaque d'un village peul    MASCARA : 4014 unités de vin saisies à Khalouia    SES LEADERS CHASSES DES MANIFESTATIONS : L'opposition tente de se positionner    LOUISA HANOUNE : Le FLN et le RND accusés d'attitude ‘'vicieuse''    ELLE VEUT LE VOIR AU ‘'MUSEE DE L'HISTOIRE'' : L'Organisation des moudjahidine exige la libération du FLN    L'Angola qualifiée, pas le Burkina    Imposante marche des avocats à Alger    Faire sa crème anticellulite maison    L'association El Rahma au chevet des femmes    CAN-2019. Algérie 1 – Gambie 1 : Les Verts accrochés dans le temps additionnel    Eliminatoires CAN-U23 : L'EN olympique prend option    70 logements réalisés en 2007 dans la commune de Oued Goucine (Chlef).. Les habitants réclament leur distribution    Pour vol avec violence: Trois malfaiteurs sous les verrous    Les «hommes» du ministre    Evaluée à 4,1% en février.. L'inflation se stabilise    La réunion avec les présidents de Ligues et de sections annulée    Guterres appelle à s'unir contre l'islamophobie    HBO a caché 6 trônes de fer à travers le monde    Toutânkhamon, le roi oublié    Depuis nos plus lointains ancêtres à nos jours    Les recommandations du FMI    Voitures électriques : Tesla baisse encore le prix de la Model 3    Près de 100 morts dans le naufrage d'un bac à Mossoul    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Football - Quota des entraîneurs largement dépassé: Une situation très alarmante
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 19 - 02 - 2019

Avec la gestion de certains dirigeants, le football algérien n'est pas encore prêt à sortir de l'engrenage dans lequel il se trouve.
La stabilité d'un encadrement technique, considérée comme un gage de réussite d'une équipe, est mise à l'index. Sinon, comment expliquer ce qui se passe au sein des clubs des Ligues 1 et 2 ? L'avènement du professionnalisme n'a pas stoppé cette valse maladive des entraîneurs qui ronge nos championnats. Ce qui prouve que nos clubs sont toujours envahis par une mentalité d'amateurisme.
Encore plus, la dernière décision de la FAF d'octroyer aux clubs professionnels deux licences par saison pour l'engagement d'un entraîneur des séniors est bafouée.
Aujourd'hui, ils sont plusieurs à avoir outrepassé cette directive. L'ESS, avec Rachid Taoussi et Noureddine Zekri, a bénéficié d'une troisième licence pour Nabil Neghiz. Le MCO, après avoir consommé deux licences pour Badou Zaki et Omar Belatoui, a engagé un troisième entraîneur, Jean-Michel Cavalli. Le DRBT en est à son troisième coach, Lamine Bougherara, après le Tunisien Hamadi Dou et Kamel Bouhellal.
Sans compter l'USMBA qui est à la recherche d'un entraîneur après que les Moaz Bouakaz et Youcef Bouzidi ont remis le tablier.
Aujourd'hui, on vient d'apprendre que l'ASAM compte engager Aït Djoudi pour succéder au Franco-Serbe Daniel Darko Janackovic, qui avait lui aussi remplacé Lakhdar Adjali. Au MOB, c'est l'incompréhension. Alain Michel, limogé pour insuffisance de résultats, est attendu pour succéder à Madoui, qui l'avait lui-même suppléé ! Bizarre, n'est ce pas ? La question que l'on se pose, c'est sur quelle base et pour quel projet sportif peut-on se permettre d'engager un entraîneur à huit matches de la fin du championnat ? Dans ce même contexte, il y a lieu de mettre en relief la situation catastrophique qui règne à l'USMBA qui est en train de récolter ce qu'ont semé ses dirigeants. A l'USMBA, c'est le statu quo à propos de la barre technique, alors que le club est menacé par la relégation au grand dam de ses supporters. Mouassa, Benchadli, Slimani, Hammouche et Ifticene sont annoncés au moment où Cherif El-Ouazzani et Youcef Bouzidi ont décliné les offres.
A Sidi Bel-Abbès, certains dirigeants qui se considèrent comme les sauveurs du club utilisent ce dernier à des fins personnelles. Sont-ils conscients de leurs actes ? Cela mérite bien une réponse. Ce qui se passe dans ce mythique club est la photocopie chez les autres formations de l'élite, et même dans tous les clubs sans exception. En somme, le développement du football algérien n'est qu'un vain mot chez nous. D'ailleurs, rien n'a flirté des nouvelles dispositions qui font obligation aux clubs de la LFP d'engager un technicien pour le poste de directeur technique sportif (DTS). Gage de réussite dans le football et le sport en général, la stabilité semble être le dernier souci des intouchables présidents de club, qui changent d'entraîneurs pour apaiser et contenir la colère des supporters. A ce train-là, le football algérien n'est pas près de voir le bout du tunnel...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.