Habitat : distribution de dizaines de milliers de logements à l'occasion du 1er Novembre    L'Algérie prend acte de la désignation de Bah N'daw comme président de la transition au Mali    Le Premier ministre palestinien salue la position du Président Tebboune contre la politique de normalisation avec l'entité sioniste    Convention entre le ministère de la santé et le ministère de l'enseignement supérieur pour lutter contre la Covid 19    PENSIONS DE RETRAITE : Mise en place d'un nouveau calendrier de versement    LUTTE CONTRE L'ARGENT SALE : L'impératif de garantir la transparence    MESURES DE REPRISE DES COURS : Les représentants des étudiants satisfaits    CONSTANTINE : Attribution "prochaine" de 100 aides à l'habitat rural    LUTTE CONTRE LES GANGS DE RUES A BLIDA : Arrestation de 59 personnes depuis le début de l'année    Exportations: l'ANCA plaide pour des conventions avec les pays africains limitrophes    Journée internationale de la paix: l'impératif de décoloniser la Palestine et le Sahara occidental    Tottenham : Alli serait disponible en prêt    Coronavirus: 191 nouveaux cas, 127 guérisons et 10 décès    Oran: l'opération d'installation des coordinateurs communaux de la délégation de l'ANIE touche à sa fin    Mostaganem: mise en échec de quatre tentatives d'émigration clandestine et arrestation de 51 personnes    Championnat d'Italie : Débuts flamboyants pour la Juve    Championnat d'Espagne : Le Real Madrid manque sa rentrée    Le paiement électronique "sécurisé et gratuit"    Naceri à la Cour constitutionnelle    Quelle chance pour la paix ?    Mise en échec de trois tentatives de migration irrégulière à Mahdia    Ça urge !    Le drabki, Abou Fadhel et tamazight    Les articles de la discorde    Un autre décès par strangulation    Hommage à Abdelmadjid Merdaci    Avec Mustapha Toumi dites toujours «Sobhan Allah ya Ltif» !    Merci M6 ! Merci pour mes zygomatiques !    Benkhelifa signe pour trois ans    Enfin un gouverneur !    Deux réseaux de passeurs démantelés à Aïn Turck    Les journalistes n'abandonnent pas leur confrère    L'opposition appelle à la désobéissance civile en Côte d'Ivoire    Un suspect arrêté aux Etats-Unis    L'ange blanc s'envole    Hommage au journaliste Salem Hammoum à Bouzeguène    Premier film en variante amazighe ouarglie    Renouvellement des associations sportives : Le MJS fixe les modalités des AG    Flagrant délit !    Retrouver la grandeur américaine    El-Bayadh: Un nouveau complexe sportif bientôt en chantier    US Biskra: Une instabilité chronique    Les importateurs face à leur destin    COLERES ET ENTORSES    Tlemcen: Trois SG de daïra et un ex-médiateur de wilaya promus    «Khayrek sbaq»    Tebboune annonce des législatives anticipées    Un ramassis de clichés et de mensonges    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Education: Bientôt l'anglais dès le primaire
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 17 - 08 - 2019

Le ministre de l'Education nationale Abdelhakim Belabed a affirmé jeudi à Ain Defla que la prochaine rentrée scolaire aura lieu aux dates fixées et « qu'il n'y a aucune raison pour la reporter». Il a fait également état d'un projet du ministère d'introduire l'enseignement de l'anglais dès le cycle primaire. La prochaine rentrée scolaire aura lieu aux dates fixées, à savoir le 4 septembre pour les élèves, le 18 août pour l'administration centrale, le 25 août pour les administrations locales et le 1er septembre pour les enseignants, a déclaré le ministre à Ain Defla. Il a ajouté qu' « il n'y a aucune raison pour reporter la prochaine rentrée scolaire », avant d'appeler les partenaires sociaux à « contribuer à la réussite de ce rendez-vous ». Le ministre a précisé que « les portes du ministère demeurent ouvertes à tous les partenaires sociaux pour écouter leurs préoccupations ». Le ministre de l'Education nationale a également insisté sur la nécessité « de réunir toutes les conditions nécessaires pour assurer aux élèves les manuels scolaires, la restauration et le transport scolaire à partir du premier jour de la prochaine rentrée scolaire ». Concernant le dossier de la réforme du baccalauréat, il a souligné qu'il est toujours « en cours d'étude », avant de relever que plusieurs mesures seront dévoilées ultérieurement ». La réorganisation du baccalauréat, un projet en maturation au niveau du ministère depuis 2017, « entrera en vigueur en 2020, avec notamment le retour à l'ancienne formule de trois jours au lieu de cinq jours actuellement », avait annoncé en novembre dernier l'ex-ministre de l'Education nationale Nouria Benghebrit. Elle avait alors évoqué « un consensus avec le partenaire social (syndicats et associations de parents d'élèves) sur la réduction des jours d'examen de cinq à trois jours ». Il a été également convenu, avait-elle ajouté, l'inclusion de l'évaluation continue en 2ème et 3ème secondaires, avant d'affirmer que les matières « Education islamique » et « Histoire » feront partie des épreuves écrites du baccalauréat. Pour les autres matières, la ministre a expliqué que « certaines seront incluses dans l'évaluation continue à partir de la 2ème année secondaire avec la pondération nécessaire entre les matières. La moyenne du baccalauréat comprendra ainsi la note de cette évaluation continue pour chaque matière et celle des épreuves écrites de l'examen ». Quant aux épreuves du baccalauréat, elles se dérouleront en 3 jours au lieu de 5 », avait précisé l'ex-ministre de l'Education.
Le ministre a en outre annoncé que ses services ont « entamé une réflexion sur les modalités d'introduction de l'enseignement de l'anglais dès le cycle primaire ». Il a également souligné que les manuels scolaires, tous cycles confondus, sont disponibles au niveau de l'ensemble des établissements de l'éducation, et a rassuré que la prochaine rentrée scolaire se déroulera dans « la sérénité ». D'autre part, il a affirmé que le gouvernement a donné son accord pour la prise en charge des diplômés des Ecoles normales supérieures (ENS) en leur accordant « la priorité » pour leur recrutement dans le secteur. Il a expliqué lors d'une conférence de presse organisée à l'issue de sa visite à Ain Defla, que « le gouvernement a donné son accord pour la prise en charge des diplômés des ENS en leur donnant la priorité dans le recrutement dans le secteur ». « Ces derniers sont prioritaires pour accéder au poste d'enseignant, tous cycles confondus, au vu de leur spécialité et en vertu de la convention signée par les ministères de l'Education et de l'Enseignement supérieur », a précisé le ministre.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.