L'APLS poursuit le bombardement des sites militaires marocains pour le 23e jour consécutif    Mali: le colonel Malick Diaw élu à la tête du Conseil national de transition    2e journée de Ligue 1: le "syndrome" des nuls continue de plus belle    Premier League : Man United renverse West Ham. Benrahma a joué 20 minutes    Transport aérien : les vols commerciaux internationaux suspendus jusqu'à nouvel ordre    Aménagement prochain de 15 services d'urgences médio-chirurgicales à Alger    CAHIER DES CHARGES LIE A LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE : Le ministère de l'Industrie dément tout changement    Algérie-Italie : signature à Alger d'un mémorandum d'entente sur le dialogue stratégique    COMMENÇANTS IMPACTES PAR LE COVID-19 : Les conditions d'indemnisation fixées    EN VUE DE VENIR A BOUT DE CETTE PANDEMIE : L'Algérie appelle la communauté internationale à l'entraide    L'artiste M'hamed Bouhaddaj expose ses nouvelles œuvres à Tlemcen après 30 ans d'exil à l'étranger    Juventus: Paratici visé par une enquête pour l'examen d'italien truqué de Suarez    DGI: la souscription de la déclaration de l'impôt sur la fortune de 2020 prorogée à fin décembre courant    Incident à la station-service du Caroubier    Ferhat Aït-Ali Brahim montre la voie bancaire    Saidal signe un nouveau mémorandum    Spectre ou menace réelle ?    Seulement 8 députés pour 5 ministres    Yacine Mebarki se pourvoit en cassation    Fragile consensus politique en Libye    «Nous sommes en Europe, au milieu de deux extrémismes, qui, d'ailleurs, se nourrissent mutuellement»    La Chine, "plus grande menace pour la démocratie"    Vers un dénouement de la crise du Golfe    Rencontre entre les ministres des Affaires étrangères jordanien et israélien    Le militant écologiste Karim Khima acquitté    Quand le Parlement européen secoue le cocotier    Les «qui-tu-quistes» aux abois    LDC. MC Alger – Buffles FC (Bénin) : Le Doyen l'emporte sur tapis vert !    Js kabylie : Mellal parle des objectifs du club    ES Sétif : Le retour de Fahd Halfaïa    Benaraïbi, Baup et six joueurs atteints de coronavirus    USMBA-MCA mardi    Les militants de RAJ réclament la réhabilitation    Rumeur et inquiétude : le convalescent et le syndrome du prédécesseur    Le niveau des barrages en nette hausse    Une récolte de 372 000 quintaux attendue    Fin tragique pour le petit Yanis    7 arrestations pour trafic d'armes et de stupéfiants    Le président de l'APW interpelle le ministre de la Santé    Ouverture d'un tronçon de 10 km aux véhicules légers    Un hymne à l'amour et à la jeunesse    Une expérience unique dans le monde arabe    L'observation des oiseaux à Central Park, rare loisir en temps de Covid    Une «Histoire du fils» qui dure un siècle    Le théâtre britannique s'invite virtuellement au TNA    Sit-in annoncé devant les directions de l'éducation: Les directeurs des écoles en colère    LE LONG TUNNEL NOIR    Mgr Henri Teissier sera inhumé le 9 décembre à la basilique de Notre Dame d'Afrique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Accusé «d'atteinte au moral de l'armée»: Karim Tabbou en détention provisoire
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 14 - 09 - 2019

  Arrêté dans l'après-midi de mercredi à son domicile sis à Douéra par des éléments des services de sécurité en civil, Karim Tabbou a été placé, jeudi, en détention provisoire par le juge d'instruction du tribunal de Koléa. Selon l'avocat Abdelghani Badi, membre du collectif de défense du coordinateur national de l'Union démocratique et sociale (UDS - parti non agréé), M. Tabbou est poursuivi pour « atteinte au moral de l'armée ». Dans une vidéo publiée sur Facebook, un autre avocat a précisé que l'accusation « d'atteinte au moral de l'armée », en vertu de l'article 75 du code pénal, est relative à des propos tenus par Karim Tabbou le 8 mai 2019 à Kherrata. Plusieurs réactions ont été enregistrées suite à l'arrestation de Karim Tabbou. Le FFS et le RCD ont été les premiers à réagir à cette arrestation. Mohcine Belabes, le président du RCD a écrit, mercredi en fin de journée, sur sa page Facebook : « Karim Tabbou est pris en otage depuis le début d'après-midi. Les auteurs de ce forfait n'ont pas été identifiés. Ayant opéré en tenue civile et sans mandat, ces derniers se sont rendus coupables de pratiques de mercenaires. Le seuil du tolérable a été encore une fois dépassé. Liberté pour Karim et tous les otages du système à l'origine des malheurs de l'Algérie et des Algériens ». Egalement sur Facebook, le premier secrétaire du FFS, Hakim Belahcel, a condamné « énergiquement cet acte irresponsable et arbitraire » et a exigé la « libération immédiate » de Karim Tabbou (ancien premier secrétaire du parti), ainsi que « l'arrêt des intimidations contre les militants qui luttent pacifiquement pour une Algérie libre et démocratique ». Jeudi, la Ligue algérienne de défense des droits de l'homme (LADDH) a dénoncé, dans un communiqué, la mise en détention provisoire du coordinateur national de l'UDS. La LADDH estime que « la liberté d'expression n'est pas un crime » et rappelle qu'elle « englobe aussi bien la critique que la valorisation des rôles joués par les différents acteurs politiques et institutionnels dans le contexte précis que traverse l'Algérie, marqué par une imbrication des prérogatives et des contradictions dans les positions au sujet de la manière de concrétiser les revendications du peuple, exprimées à travers le Hirak pacifique depuis le 22 février ». La Ligue a également exprimé sa « pleine solidarité aux détenus d'opinions » et a réitéré l'exigence de « leur libération sans condition ». Autre réaction enregistrée, celle de Soufiane Djilali, président de Jil Jadid, sur Twitter, qui a exprimé son « soutien » à Karim Tabbou, estimant qu'un « Etat de droit respecte la liberté de parole. Une personnalité politique aux arrêts est la condamnation de la démocratie ».
Le Comité national pour la libération des détenus (CNLD) a qualifié cette arrestation de «kidnapping, semblable à celui du commandant Lakhdar Bouregaa» .
Karim Tabbou, 46 ans, a été premier secrétaire du FFS, entre 2007 et 2011, avant de fonder en novembre 2012 l'UDS.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.