Covid-19/Djerad plaide pour l'allègement de la dette des pays en développement    Décès de Guy Bedos: Un artiste épris de justice s'en va    Djerad participe à une réunion de haut niveau sur le financement du développement à l'ère du Covid-19    4 médecins et 6 paramédicaux testés positifs au Coronavirus    Tayeb Zitouni nouveau SG du RND    Le confinement partiel reconduit jusqu'au 13 juin en Algérie    PLFC 2020: la Commission des finances et du budget de l'APN examine les amendements proposés    DGF: quelque 3000 incendies ont dévasté plus de 21.000 h en 2019    Foot-Coronavirus: Zetchi prend part à une réunion FIFA-UNAF-WAFU    Le porte-parole du Quai d'Orsay s'exprime    Cour de Tipasa: Karim Tabou "a volontairement refusé d'effectuer un appel téléphonique"    Le Président Tebboune reçoit le moudjahid Othmane Belouizdad    Foot: "l'enregistrement sonore n'est pas un faux", se défend Saâdaoui    Sahara occidental: une ONG dénonce les pratiques illégales des multinationales qui nourrissent l'occupation    140 nouveaux cas confirmés et 7 décès enregistrés en Algérie    Message sur Twitter du MAE espagnole supprimant le drapeau sahraoui: le Polisario proteste officiellement    Programmes télévisés français: le PLJ soutient la décision de l'Algérie de rappeler son ambassadeur en France    Foot : réunion du Bureau Fédéral de la FAF dimanche en visioconférence    Documentaire sur le Hirak: la presse nationale dénonce une campagne haineuse contre l'Etat algérien et ses institutions    Palestine/Covid-19: les portes d'Al-Aqsa ouvriront dimanche prochain    Le harcèlement des activistes continue    Le moudjahid Ramdane Leftissi inhumé hier à Skikda    Biskra, la Mitidja du Sud    Argentine : le nord subit une sécheresse majeure    CANADA : à 14 ans, elle est élue jeune ministre de l'Environnement à Pointo    Sept défenseurs de la nature récompensés aux Oscars de l'Environnement    PLFC 2020: traiter les effets de la crise tout en soutenant le pouvoir d'achat    Rapatriement: Arrivée mercredi à Alger de 300 Algériens bloqués à Londres    Coronavirus: Peurs, défis et remises en question    Pouvoir et géopolitique - Hirak : jeux et enjeux    RC Relizane: Un parcours en deçà des prévisions    Pour non-respect des mesures de confinement: 8.237 personnes interpellées durant le mois de Ramadhan    Non, demain ne ressemblera pas à hier    En hommage aux victimes du Covid-19: Une minute de silence, hier, à l'Institut «Cervantès» d'Oran    Le Snapo suggère l'utilisation de masques en tissu    L'infrangible lien…    Les pêcheurs de Mostaganem comptent faire le plein    L'ADE promet de l'eau H24 pour Sétif    La Grèce renforce le contrôle à sa frontière avec la Turquie    Un important dispositif policier dissuade les manifestants    Le renouvellement de Sayoud, une priorité    Les feuilles de l'automne    Les lecteurs du versant sud de Tizi Ouzou privés de journaux    Je veux partir seul au paradis !    Les victimes algériennes du Covid-19 en attente de rapatriement    Kaïs Saïed : «Il n'y a qu'un seul Président en Tunisie»    Conflit libyen : Comment le GNA a réussi à chasser les mercenaires de Wagner de Tripoli    FAF - Département Intégrité: La FIFA ne se mêlera pas des affaires internes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pandémie Covid-19: the year after!
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 28 - 03 - 2020

A quelque chose " malheur sera-t-il bon ? On l'espère beaucoup, bien qu'il ne faille pas trop y croire, tout particulièrement chez nous. Car, vraiment, depuis l'indépendance du pays, on en a vu de toutes les couleurs, et pourtant rien de fondamental n'a changé : des affrontements fratricides meurtriers, des inondations, des séismes, des sécheresses, des incendies, du terrorisme à grande échelle, de la corruption quasi-généralisée, des épidémies, des coups d'Etat, des fraudes, des émeutes, des meurtres de personnalités éminentes, des élections trafiquées, des mandats présidentiels qui bégaient. A chaque fois, c'est la même rengaine et les mêmes promesses : " Plus jamais ça ! ", " Plus rien ne sera jamais comme avant ! ". Plus personne n'y croit.
Donc, chacun y va, déjà, de son analyse :
Soufiane Djilali, président de Jil Djadid, partant du fait que " la crise sanitaire due à la pandémie que nous vivons aura des conséquences profondes sur le fonctionnement du monde et tablant sur la " dislocation géopolitique ", a expliqué qu'elle va engendrer un bouleversement planétaire, avec le remise en cause de tous les totems et tous les tabous. A l'Algérie de savoir exploiter et transformer "l'épreuve " ! En accélérant les " réformes politiques pour asseoir une légitimité de la direction du pays et rétablir une unité nationale mise à mal par l'ancien régime ". Amen !
Le Pr Chems Eddine Chitour, profitant du congé " spécial " imposé aux Universités, a tenté de décrire, dans une très longue contribution de presse, " le nouveau monde après le corona ", relevant qu'il y a déjà un succès enregistré " : " un virus de quelques microns a réussi à arrêter la machine du diable représentée par le laminoir néo-libéral basé uniquement sur le fossile " (résultat : la diminution drastique de la pollution en Chine). C'est " le début d'une déstabilisation en cours " et " rien ne sera plus jamais comme avant ". En Algérie, aussi, bien sûr. La solution ? Entre autres, suspendre les manifestations sans arrêter le mouvement populaire pour les " reporter à une date ultérieure ". Mais cela suffira-t-il à transformer un pays " en état d'ébriété énergétique " ? Qui vivra verra !
Jacques Attali (brillant écrivain, chroniqueur et économiste français, né à Alger) remonte le temps en constatant que chaque épidémie majeure, depuis mille ans, a conduit à des changements essentiels dans l'organisation politique des nations, et dans la culture qui sous-tendait cette organisation. On est donc passé, en quelques siècles, d'une autorité fondée sur la foi, à une autorité fondée sur le respect de la force, puis à une autorité plus efficace, fondée sur le respect de l'Etat de droit. Une thèse qui se tient, mais guère optimiste pour nous, nageant encore entre deux eaux, celle de la foi (elle-même mélange de religion, d'histoire et d'interrogations identitaires souvent, presque toujours, "meurtrières ") et celle de la force. L'espoir fait vivre !
Pour le philo-islamologue Mustapha Chérif, qui évoque " l'épuisement d'un système injuste né, il y a environ trois siècles " et " la fin d'un monde ", ce n'est pas la " fin du monde ". Repenser le vivre-ensemble, retrouver l'étincelle de la foi et de la raison raisonnable. Il faut le croire! Amine Zaoui, lui, écrit que la réponse, la vraie réponse à l'épreuve se trouve dans la science, le travail, la discipline et le civisme et dans la révision de la place de la religion dans notre société. C'est tout dit!
Ah, j'allais oublier Kamel Daoud. Dans une récente chronique de presse, il note que les récentes mesures préventives imposées par la lutte contre la progression du Covid19 " sont les prémisses d'un probable avènement de la laïcité dans les pays du Sud confessionnels ". Suivez mon regard ! Provocation délibérée ? Non, un point de vue à considérer.
Il est vrai que beaucoup de nos jeunes y croient beaucoup, à " Révolution sociétale ". D'autant qu'il y a des signes profonds, précurseurs de changement : inévitablement, moins de rente pétrolière d'où une future plus grande et nécessaire inventivité économique dans la gouvernance du pays ; des Vendredis qui durent (en dehors de la phase coronavirusarienne) toujours pacifiques et obligeant à une vie transparente, libre, libérée et démocratique; des mesures de distanciation finalement très bien acceptées ; des extrémismes qui se plient et doivent se plier aux règles de droit ; et des ignorants qui ne resteront plus indifférents aux règles élémentaires de la vie civique (principalement celles liées à l'hygiène publique et privée) et " civilisée ". Pourvu que ça dure et que les bonnes habitudes acquises fassent des petits, perdurent et aident à créer un " autre monde " !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.