El Tarf: installation du nouveau procureur général de la Cour de justice    L'ONU appelée à trouver une solution juste et définitive à la question sahraouie    Football amateur-Fia: la DTN conviée à une réunion par visioconférence    Gouvernement-walis: poursuite à huis clos des travaux des ateliers    Ressources en eau: la nouvelle loi relative à l'eau fin prête    Prix Katara pour le roman et l'art plastique: des plasticiens algériens primés    Ali Haddad transféré vers la prison de Tazoult    Hamel condamné à douze ans de prison sur fond d'un nouveau scandale    TP: nouveaux projets d'investissement sur la base de la rentabilité et de l'éfficacité    La drôle de démarche d'un syndicat    Quand la sardine prend des ailes    Rénover et démystifier le "contrôle" pour optimiser la gestion locale    Hausse de la production à Chlef    La défense fait appel    Nouvelle mobilisation de milliers de personnes contre le Président Keïta    Le Président visé par une enquête pour financement illégal de campagne    Windhoek rejette l'offre de réparations allemande    Suspension du traité d'extradition avec Paris et Berlin    Kamala Harris comme colistière de Joe Biden    Nouvelle agression militaire israélienne contre Gaza    L'Algérie parmi les premiers pays à avoir dépêché une délégation médicale et des aides au Liban    La traque d'un "sulfureux" général    Vers l'annulation de la Coupe d'Algérie    Nassim Saâdaoui quitte la prison d'El-Harrach    L'expérience au service de la JSK    À quand la reprise ?    Pour Toko-Ekambi «tout est possible sur un match»    Boudebouz écarté du stage de Dinard    Le procès Tliba reporté au 2 septembre    14 nouveaux départs de feu déclarés    Vers le report de la rentrée    11 décès et 495 nouveaux cas en 24 heures    Un baccalauréat des plus atypiques des révisions chamboulées    La colère de Tebboune    Bougie n'a pas illuminé cet été    "Une réelle réflexion doit être engagée sur l'avenir de la culture et des arts"    Le corona met la vie culturelle en berne    Journées nationales du costume algérien sous le thème «Mon costume, ma mémoire, ma culture»    Des Algériens parmi les auteurs les plus attendus    L'esprit joyeux et la sincérité de «Aâmmi Bachir», les secrets de sa notoriété    Réouverture des plages et reprise des activités hôtelières : Le ministère du Tourisme adopte un protocole sanitaire    A partir de samedi : Réouverture de 429 mosquées    Dr Fawzi Derrar. Virologue et directeur général de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA) : «Il me paraît peu probable d'avoir un vaccin avant la fin de l'année»    Ligue des champions d'Europe: Sur fond d'opposition de styles    L'apolitique supplante le politique ?    Presse: Il faut crever l'abcès !    Skikda - Programme AADL 2 : les souscripteurs protestent    L'instit, l'obole et la révolution    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Déposée en mars: La demande d'adhésion de l'Algérie à la BERD approuvée
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 15 - 07 - 2020

«Les actionnaires de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) ont approuvé la demande d'adhésion de l'Algérie », annonce un communiqué de l'institution.
Le communiqué précise que la demande d'adhésion a été déposée par les autorités algériennes «en mars» pour «devenir membre en vue d'accéder au statut de pays bénéficiaire des services de financement et de conseil de la BERD». Il s'agit de «la première étape du processus» et l'Algérie « devra remplir certaines conditions avant que le processus d'adhésion puisse se conclure», ajoute-t-on. Cité dans le communiqué, Jürgen Rigterink, Président par intérim de la BERD, affirme: «Nous sommes très fiers et heureux d'accueillir l'Algérie en tant que tout récent membre. J'ai hâte d'amorcer les travaux dans le pays dès que nos actionnaires auront pris la décision définitive. Notre objectif est de libérer le potentiel de l'Algérie, en particulier dans le secteur privé, pour créer des emplois et promouvoir un développement durable». M. Jürgen Rigterink a assuré que « la BERD peut mobiliser d'importantes ressources financières, ainsi qu'une expertise technique et des services de conseil». Lorsque la «décision définitive» sera prise, «la Banque rechercherait des opportunités de stimuler la compétitivité du secteur privé, d'encourager une offre d'énergie durable et d'améliorer la qualité et l'efficacité des services publics dans le pays», note encore le communiqué de l'institution.
La BERD rappelle qu'elle «investit et appuie déjà les réformes des politiques à mettre en œuvre en Egypte, en Jordanie, au Liban, au Maroc, en Tunisie et en Cisjordanie et Gaza». «À ce jour, la Banque a consacré plus de 12 milliards d'euros à 260 projets, répartis dans la région du sud et de l'est de la Méditerranée (SEMED), qui concernent « les ressources naturelles, les institutions financières, les agro-industries, les industries manufacturières, ainsi que les infrastructures, notamment pour améliorer les services d'électricité, d'approvisionnement en eau et d'évacuation des eaux usées dans les municipalités, ou de transport». «La BERD est détenue par 69 pays, l'Union européenne et la Banque européenne d'investissement (BEI)».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.